Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Odile2

Interaction des centres

Recommended Posts

Odile2

Bonjour à tous,

 

Je reprends cet exemple qui m’est venu en réfléchissant à la paralysie du centre préféré. À une période où j’allais vraiment très mal, j’avais passé un certain temps chez mes parents où je me suis employée pendant 2 semaines à aller désherber tous les jours les fraisiers. Je ne faisais que cela pendant 2 ou 3 heures, je ne faisais ni la cuisine, ni le ménage, ni les courses. Que les fraisiers ! Comme je n’étais plus en mesure de ressentir les choses ni de les analyser, cette activité de désherbage me rassurait par son automatisme instinctif.

 

J’ai l’impression que je n’avais plus accès ni au centre émotionnel ni au centre mental ou alors qu’ils étaient en sommeil…

 

Mon alternative aurait été de rester prostrée sur un lit ou une chaise (ce que j’avais fait un temps avant de descendre chez mes parents), le centre réprimé aurait été aussi au point zéro.

 

Mais cela aurait été encore plus douloureux pour mes parents qui m’accueillaient pour essayer de m’aider en me donnant le temps de me récupérer. En faisant cette occupation dans le jardin, je pouvais m’isoler pour ne pas avoir à parler d’une part (j’en étais incapable) et d’autre part j’ai sans doute voulu leur faire un peu plaisir : je faisais quelque chose au moins et une activité qui leur rendait service, le jardin.

 

Donc, on peut dire que le centre réprimé s’est mis en marche au service du centre préféré tourné vers l’extérieur, mon centre mental ayant réfléchi à ce qui serait le mieux accepté par eux, mais je n’étais plus connectée à mes propres émotions.

 

Et il me semble que c’est grâce au centre mental, mon centre support, que j’ai pu recommencer à agir « normalement » et envisager de faire ou ne pas faire autre chose…et me reconnecter aux autres aussi. J’ai eu besoin de ce passage exagéré dans mon centre réprimé pour revenir vers un certain équilibre.

 

C’est bien sûr un exemple extrême, et dans cette circonstance, j’ai l’impression que mon centre réprimé m’a permis de me reconnecter à mon centre préféré. Cet épisode s’étant passé il y a 30 ans, peut-être que mon analyse est « filtrée »…

 

Une question me vient alors : est-ce que le centre réprimé contrôle la personnalité au point de lui venir en aide ?

 

Amicalement,

Odile

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Ce moment est certainement exceptionnel pour toi par l'intensité de ta souffrance, Odile, mais du point de vue de l'Ennéagramme, nous sommes dans un fonctionnement tout à fait standard.

 

"J’ai l’impression que je n’avais plus accès ni au centre émotionnel ni au centre mental ou alors qu’ils étaient en sommeil…"

"On peut dire que le centre réprimé s’est mis en marche au service du centre préféré tourné vers l’extérieur, mon centre mental ayant réfléchi à ce qui serait le mieux accepté par eux."

Au-delà de la contradiction entre ces deux phrases, tu décris le fonctionnement normal d'un ego 2 mu : je veux faire plaisir à mes parents et probablement les rassurer (Ee), je me demande ce que je peux faire et ne trouve que les fraisiers (Me), je désherbe donc les fraisiers (Ie). Les deux premiers centres ne sont pas inactifs, une partie d'entre eux l'est ; le fait que cela aboutisse à la mise en action du centre réprimé n'est pas un problème et je te renvoie à ce que je te disais dans la conversation qui a provoqué celle-ci : cf. le schéma de l'entonnoir que Patricia fait au stage Centres.

 

Il y en a plein d'autres exemples du même type sur le forum. Je dirai même que c'est un des meilleurs moyens de faire bouger son centre réprimé. Personnellement, je pratique beaucoup, mais — de l'avantage d'être 7 — pour des choses agréables.

 

"Mais je n’étais plus connectée à mes propres émotions."

Depuis quand un ego de 2 connaît-il ses émotions ? Blague à part, un 2 est orienté vers l'extérieur et sous stress égotique fort, il ne reste que cela.

 

"Est-ce que le centre réprimé contrôle la personnalité au point de lui venir en aide ?"

Comme tout système, l'ego est homéostatique, autant qu'il lui est possible.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Odile2

Bonsoir Fabien,

 

Merci de tes précisions. Et heureusement pour moi, la souffrance n'est plus là. Cette période est un bon terrain d'observation de dysfonctionnement, je dirais aujourd'hui.

 

Ce que tu as perçu comme une contradiction est en fait la différence entre ce qu'il me semble avoir ressenti à l'époque "plus d'accès aux centres émotionnel et mental" et l'analyse que j'ai pu en faire avec l'apprentissage bien postérieur de l'Ennéagramme… et ma surprise était seulement par rapport à la durée.

 

Jje vais poursuivre mes lectures que tu me conseilles sur le forum :happy: pour aller plus avant dans la connaissance du fonctionnement des centres.

Et je n'ai pas oublié le schéma d'entonnoir de Patricia. :wink:

 

Amicalement

Odile

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...