Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Harper

Pas peur, mais...

Recommended Posts

Harper

Bonjour à tous,

 

Sixtations :

"Je n'ai pas peur. Mais je suis un angoissé."

"Je n'ai pas peur. Mais j'ai rarement de mauvaises surprises." (sous-entendu : parce que j'avais déjà envisagé que ça pourrait arriver)

Etc. Et jetez un coup d'oeil à mon actuelle signature ["Elle n'avait pas peur. Mais elle avait quand même moins peur avec le révolver à la main" (D. Uhnak)], j'ai trouvé ça dans un polar.

 

Voici, en-dehors des manifestations nettement contrephobiques, déjà copieusement traitées sur ce panneau, quelques raisons invoquées par des 6 de ma connaissance pour dire qu'ils n'ont pas peur :

 

- Il semble que dans le type 6, il y ait une "échelle de peur" allant de "pas tranquille" à "panique totale", et certains 6 n'emploient le mot "peur" qu'à partir d'une certaine intensité, généralement quand des symptômes physiques ou une perte des moyens physiques et/ou mentaux apparaissent. Bref, "je crains que?", mais comme je n'ai pas le coeur qui s'emballe, je n'ai pas peur, cqfd.

 

- La seconde sixtation se rattache à mon avis à cet aspect. J'ai envisagé le pire, donc s'il arrive, j'y suis préparé(e), donc je sais quoi faire/penser et je suis serein(e). Donc je n'ai pas peur, cqfd.

 

- Certains 6 considèrent qu'on ne peut pas avoir peur tout court (alors que c'est là la passion du type), mais qu'on a nécessairement peur de quelque chose ou quelqu'un. Donc si ma peur n'a pas d'objet, alors je n'ai pas peur, cqfd. Mais je suis un angoissé.

 

- Il semble que certains 6 n'associent consciemment le mot "peur" qu'au danger physique (mais cela n'empêche pas certains de dire "j'ai peur que les comptes de l'association ne présentent un déficit" sans s'apercevoir de l'emploi du mot "peur").

 

Pour revenir sur ma signature actuelle ("Elle n'avait pas peur. Mais elle avait quand même moins peur avec le révolver à la main"), à ce moment du bouquin (Le registre, Dorothy Uhnak, 1970), la détective Christie Opara vient d'être courtoisement invitée à monter dans une voiture où l'attend un parrain de la mafia locale. Les circonstances font qu'il est peu probable qu'elle soit dans l'immédiat en danger physique, mais quand même le parrain a commandité un certain nombre d'assassinats, et son chauffeur-homme de main est une brute sanguinaire, donc une certaine peur n'est pas inappropriée?

A mon avis, ici elle n'a "pas peur" pour la première et la dernière raison. En même temps, elle éprouve le besoin de se rassurer en touchant son révolver, ce qui indique qu'elle a peur. Mais c'est sans doute pour elle (et l'auteur ?) une autre peur.

Plus tard dans le roman, elle va se trouver seule dans un ascenseur avec la brute sanguinaire, qui s'amuse à la menacer sous la forme "est-ce que je vais vous laisser sortir vivante de cet immeuble ?". On ne peut pas savoir si en réalité il va le faire ou non, toujours est-il qu'elle se persuade qu'il va l'agresser, et que dès que les portes de l'ascenseur s'ouvrent, elle lui flanque son genou où ça fait mal, et file en courant. Vous avez dit contrephobique ?

 

Très cordialement,

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enensis

Salut Bénédicte,

 

En plus de tes pertinentes remarques, j'en ajouterai une qui est plutôt de l'ordre de l'inconscient.

 

Dans la mesure où le mécanisme de défense du 6 est la projection, celui-ci a donc tendance à projeter ce que lui ressent sur les autres. Aussi, dans une large mesure, et vue que la passion du type est la peur, il estime souvent que les petites peurs sont "normales" et partagées par tous : la peur n'est donc plus un critère différenciant lorsque l'on cherche son type. (Et effectivement, une fois pointée, celle-ci a tendance à être niée.) Il me semble que c'est moins le cas une fois que le type a été accepté.

 

Il me semble aussi que le langage est très révélateur à cet égard, dans la mesure où il traduit consciemment ce qui est vécu inconsciemment. A de très nombreuses reprises, il m'est arrivé de vouloir rassurer des 6 de mon entourage en leur parlant de la peur qu'ils venaient d'exprimer? et la réponse a été aussi souvent en retour "C'est juste une façon de parler ! Je n'ai pas vraiment peur", alors que c'était la dixème fois de la journée que cette tournure de phrase revenait et que leur type ne fait pas de doute.

 

Enfin, en ce qui me concerne, j'ai un peu de mal avec la "peur sans objet", et dans mon expérience, la peur a toujours un objet. Je n'arrive pas à trouver de moment où j'ai "juste peur", comme ça sans raison : chaque fois qu'il y a peur, il y a un objet à cette peur que je peux identifier.

 

Très amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour Eric, je suis contente de te relire.

 

Dans la mesure où le mécanisme de défense du 6 est la projection, celui-ci a donc tendance à projeter ce que lui ressent sur les autres. Aussi, dans une large mesure, et vue que la passion du type est la peur, il estime souvent que les petites peurs sont "normales" et partagées par tous : la peur n'est donc plus un critère différenciant lorsque l'on cherche son type. (Et effectivement, une fois pointée, celle-ci a tendance à être niée.)
Tu as raison. Je n'avais pas envisagé cette raison, mais elle est très pertinente.

Attention toutefois si l'observateur est un 6, il y a possibilité de projeter une projection?

 

"Il me semble que c'est moins le cas une fois que le type a été accepté."

Je le pense aussi. Encore faut-il que le type ait vraiment été accepté. Si je me rappelle bien, il s'est passé plusieurs mois entre l'acceptation uniquement mentale que j'étais 6 (parce que c'était la seule hypothèse qui restait viable) et ma véritable acceptation.

 

"Enfin, en ce qui me concerne, j'ai un peu de mal avec la 'peur sans objet', et dans mon expérience, la peur a toujours un objet. Je n'arrive pas à trouver de moment où j'ai "juste peur", comme ça sans raison : chaque fois qu'il y a peur, il y a un objet à cette peur que je peux identifier."

C'est plus sensible chez moi. Je ressens fréquemment des moments de "juste peur". Bien sûr, je peux toujours trouver une raison ou une autre, parce qu'il y a toujours quelque chose qui me tracasse (et s'il n'y en a pas, je vais en générer).

Cette conscience de "juste peur" a un avantage : je n'ai pas besoin de me creuser la tête à la recherche d'un problème qui pourrait causer cette sensation de peur. En particulier s'il est 3h du matin, je peux me dire que c'est juste mon ego de 6 qui passe par là, et me rendormir assez vite au lieu de chercher le problème.

 

Très amicalement,

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour vous deux,

 

Cela mériterait sans doute une discussion séparée, mais je veux revenir sur la "peur sans objet".

 

Il me semble que nous n'avons véritablement perçu notre passion que lorsque nous avons pris conscience et observé ce point. Bénédicte a raison, on peut "toujours trouver une raison ou une autre", mais à mon avis, c'est un masque qui cache la nature exacte de la passion. Le 6 a peur. Point.

 

Je suis glouton. Point. Je peux ressentir à cet instant cette passion et lui trouver un objet. Mais cet objet est un mensonge, car il crée l'illusion que je pourrai me débarrasser de la passion en lui donnant cet objet, ce qui est faux. De même, le 6 croit qu'il pourrait éliminer la peur en sécurisant l'objet de sa peur. C'est inexact, parce que la peur n'a pas d'objet réel, et qu'aucune action sécurisante ne l'enlèvera.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hamlet

Bonjour,

 

Si j'avais fait attention à cette discussion, je n'aurais peut-être pas écrit le message de jeudi.

 

Il semble que dans le type 6, il y ait une "échelle de peur" allant de "pas tranquille" à "panique totale", et certains 6 n'emploient le mot "peur" qu'à partir d'une certaine intensité, généralement quand des symptômes physiques ou une perte des moyens physiques et/ou mentaux apparaissent. Bref, "je crains que?", mais comme je n'ai pas le coeur qui s'emballe, je n'ai pas peur, cqfd.
Comme ce passage me décrit ! Et c'est sans aucun doute la raison pour laquelle je doute souvent du fait que la peur soit ma passion ! => Je commence donc à douter du fait que je sois 6, sans oublier que la peur accompagne TOUJOURS le doute ! :laugh: Et je doutais. :laugh: Je trouvais une manière pour rationaliser mes doutes en me disant que même un non-6 mal-typé va douter, et que le doute ne peut donc pas être une preuve suffisante.

 

Il m'arrive de sentir mon coeur battre et de me dire que c'est juste une toute petite excitation parce qu'il n'y'a rien qui fait peur. Des fois j'analyse (dans une situation), et me rends compte qu'il n'y a aucun danger. Mais il paraît que (contrairement à ce que je croyais) le fait que la raison indique qu'il y a sécurité n'est guère suffisant pour qu'il n y'ait plus de peur? Je cherchais alors à me convaincre que j'ai l'illusion d'avoir peur.

 

J'ai toujours peur de l'obscurité? Mais je suis assez mature pour savoir que marcher dans l'obscurité n'est pas dangeureux. Pourtant je continue à paniquer ! Mon imagination atteint sa force optimale dans l'obscurité, bien que je sais que rien parmi mes imaginations ne pourrait se réaliser?

 

Des fois, j'ai le vertige à force d'avoir peur (vous savez que le rythme respiratoire est proportionnel au degré de peur, et que si la crise de peur est trop forte et est longue, on a le vertige à force d'avoir consommé du dioxygène), et sens que mon coeur ne peut vraiment plus supporter !

 

Je vous remercie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour Hamlet, bonjour à tous,

"Je trouvais une manière pour rationaliser mes doutes en me disant que même un non-6 mal-typé va douter, et que le doute ne peut donc pas être une preuve suffisante."
Le doute ne peut pas être une preuve suffisante de quoi ? Que ta fixation est le doute ? :laugh:

En décembre, j'étais à un moment de ma vie où il ne se passait rien de particulier. En particulier, aucune situation susceptible de mal tourner. Donc a priori aucune raison de se tracasser, non ? Eh bien il semble que j'ai mon ego a tellement besoin de me tracasser, de douter, et d'avoir peur, qu'il s'est lui-même généré des raisons de se tracasser ! :sick: Qu'il a cherché des raisons possibles d'avoir peur jusqu'à en trouver une qui soit "raisonnablement admissible". :crazy:

Bon, ben voilà. Notre ego a besoin de sa passion et de sa fixation pour justifier son existence.
Le 1 a besoin d'être en colère indigné et cherche quelque chose sur quoi s'indigner.
Le 2 a besoin d'être orgueilleux et cherche à être indispensable.
Le 3 a besoin de s'auto-tromper et cherche une image de réussite qui lui permettra de le faire.
Le 4 a besoin d'être envieux et cherche des motifs d'envie.
Etc.

Autre chose. Je reviens maintenant sur la contrephobie. À mon avis, il y a plusieurs motivations possibles à la contrephobie.

  • la contrephobie liée aux instincts, dans laquelle le 6 va délibérément aller contre sa peur pour retirer un bénéfice lié à l'instinct. Pour Sexuel, c'est "voyez comme je suis courageux/fort, donc à quel point je suis désirable". Pour Social, c'est "voyez jusqu'où je pousse le sens du devoir, je mérite une bonne place dans la structure". C'est un peu plus difficile pour Conservation, mais j'ai trouvé dans un D. Uhnak une explication plausible qui peut se traduire en "si on est confronté au pire et qu'on y survit, alors je sais que je ne vais pas forcément mourir si je suis en danger, ouf ça rassure".
  • la contrephobie en-dehors des instincts, et je pense qu'il y en a deux formes :
  • alias "même pas peur" : ne pas reconnaître sa peur, ou bien, la reconnaître mais ne pas l'accepter, et donc lutter contre
  • même en acceptant sa peur, les manifestations physiques de celles-ci (crise de panique) deviennent à un moment plus insupportables encore qu'affronter le danger.

Peut aussi être associé à la contrephobie, car cela donne les mêmes comportements, mais ce n'est pas (selon moi) directement contrephobique, au sens de réagir contre la peur elle-même : comme la peur est une émotion pénible, j'éprouve de la colère et me montre agressif contre la/les personnes(s)/animaux/objet(s)/situation(s) qui a/ont déclenché cette peur.

Au cas où j'aurais réinventé l'eau chaude, merci de considérer que structurer ma pensée sur le sujet était nécessaire pour moi. :wink:

Très cordialement,
Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Manou7

Bonjour,

 

J'aimerais revenir sur la peur et la non-peur. Il me semble qu' il y a un point important chez le 6, surtout contrephobique : c'est le fait de montrer sa peur ou non. Si je ne montre pas ma peur, je n'ai pas peur, juste une petite inquiétude…

 

Mon mari de type 6 plutôt contrephobique est capable de me dire : "J'étais inquiet mais je n'avais pas peur."

 

Une petite illustration.

 

Il y a quelque temps nous étions en vacances au Sénégal avec un groupe de quinze personnes. Nous avons pris le ferry pour la Casamance et, à l'arrivée sur le fleuve, suite à une tempête de la nuit précédente, les bouées marquant le chenal à travers la barre avaient disparues. Le bateau a fait un certain nombre de tentatives pour passer la barre en étant, chaque fois, à la limite de l'échouage. Au bout de quelques heures, on sentait vraiment l'angoisse monter… Mon mari a pris le leadership du groupe, le responsable officiel étant totalement absent, et s'est employé à rassurer tout le monde. Mais sans en parler à personne, sauf à moi après, il est parti repérer l'endroit où étaient les gilets de sauvetage, et voir à quel endroit du bateau se tenir, près des chaloupes, en cas d'échouage. Sous un prétexte anodin, il a fait monter tout le groupe sur le pont, vérifiant que personne ne restait dans les cabines…

 

Je pense que gérer la sécurité et prendre en charge le groupe lui ont fait mettre sa peur à distance. Et du coup, il n a pas vraiment conscience que c'est la peur qui l'a fait agir.

 

Finalement en fin de journée le ferry a fait demi-tour pour repartir sur Dakar…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...