Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Quel est le type de mon fils, 6 ans ?


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Mon fils (unique et né préma à 7,5 mois - 1K770g) a depuis quelques jours 6 ans.

Nous venons de recevoir son carnet de dernière année de maternelle. L'appréciation finale de sa maîtresse exprime ce que nous savons déjà et essayons de résoudre, à savoir qu'il "est particulièrement anxieux" (sa pédiatre nous avait prévenu que c'était souvent le cas des bébés prématurés, et avec la mère qu'il a…), qu'il faut "qu'il apprenne à se détendre car cela entraîne notamment une crispation dans le graphisme".

Apparemment, cela se manifeste également parfois par des "crises d'angoisse".

Exemples :

- Il n'est pas assis sur le banc, la maîtresse dit que tous les enfants assis sur le banc vont à la cantine - il veut y aller (car il mange à la cantine) il se crispe, est au bord des larmes, n'entend plus ce qu'on lui dit quand elle lui dit non (en fait, le départ à la cantine est fractionné - il n'a pas compris, s'est affolé).

- Même chose avec un travail de découpage : il est gaucher, les ciseaux se sont pas adaptés, il s'acharne - crispé et quasi en pleurs.

- Même chose pour l'écriture "en attaché" : plusieurs jours de suite, il dit qu'il n'aime plus aller à l'école. Je cherche à savoir pourquoi : il y a eu un problème avec les copains, tu n'as pas compris quelque chose que la maîtresse a expliqué, etc. Finalement, peu après, ça sort : il dit, mais sans le raccrocher à sa non-envie d'école : "Je n'ai pas le droit d'écrire en attaché et ça me rend triste." Renseignement pris et explication de sa tristesse à la maîtresse : il n'était pas encore passé en atelier (petit groupe) pour apprendre à écrire en attaché - donc il n'avait pas compris que ce n'était pas une question d'avoir le droit ou non. Le jour même, il passe en atelier : le soir, son visage est illuminé de bonheur et de fierté.

Il m'interroge également beaucoup sur la mort (ma mère m'a raconté récemment que moi-même, à la prise de conscience de la mort - 5ans - j'ai passé une semaine à pleurer sur un canapé en disant que je ne voulais pas mourir, que je voulais que personne ne meure). Il me dit qu'il veut être un ange quand il sera mort. Je lui réponds - je ne suis pas croyante - qu'il peut le vouloir si ça lui fait du bien.

Il me demande également : quand est-ce qu'elle sera morte, grand-mamie (ma grand-mère, 81 ans). Je lui réponds qu'on ne peut pas savoir, mais qu'elle est en bonne santé, qu'on peut penser qu'elle vivra encore longtemps…

 

Ah le dialogue entre une mère 9 alpha aile 1, un père 6, et, un petit quoi ? J'aimerais bien une piste sur son type…

 

Merci d'avance à tous de votre aide,

Doris (9 alpha a1 cons.)

Doris – 9 alpha, aile 1, Conservation

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Doris,

 

Je te réponds très rapidement pour cause de stage.

 

Ce que tu décris fait penser en premier au type 6 à cause de l'anxiété, d'une certaine répression du mental, d'un désir apparent de faire bien et comme les autres, et d'un certain vocabulaire ("Je n'ai pas le droit de…").

 

Cependant, un enfant absorbe beaucoup de choses de ses parents et tu me dis que le père est 6. Il est donc important d'aller plus loin.

 

Pourrais-tu nous le décrire dans d'autres contextes que celui de l'école ?

Quelle est sa plus grande qualité ? Son plus gros défaut ?

 

Très cordialement,

Fabien (7)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Fabien,

 

Bon. Je vais essayer de répondre à tes questions mais ce n'est évident.

C'est un enfant plutôt calme, très prudent (l'anti casse-cou). Pourtant, je veille depuis qu'il est tout petit à ne pas dire "tu vas tomber" mais "fais attention, il y a un risque que tu tombes."

Du coup, je lui récemment acheté des rollers et je lui apprends à en faire, pour qu'il développe un peu plus l'usage de son corps dans une activité nécessitant équilibre, force, etc. L'an prochain, il fera du judo.

Enfant unique, il joue souvent seul. Il a un imaginaire fort riche (ah les histoires inventées par maman tous les soirs pour ritualiser le coucher). Il a beaucoup de vocabulaire ; exemple : "maman, j'ai le sentiment que cela va être difficile aujourd'hui." Il s'intéresse à beaucoup de choses, aime visiter des musées… Il a un grand sens du respect des règles : c'est pas bien de voler, de mentir, de dire des gros mots… Il fait très attention aux plus petits sur les tobogans, il leur explique ce qu'il faut faire, etc.

Il a très peur de l'échec : "maman, qu'est-ce que ça fera si je travaille mal au CP ?" (On t'aidera, on trouvera les solutions pour ça aille mieux, tu sais, on n'est pas obligé de toujours tout comprendre et réussir, mais à mon avis, tu t'en sortiras très bien - tu as tout ce qu'il faut à l'intérieur de toi pour tout se passe bien.)

Il est capricieux : il veut que les choses se passent comme il veut, lui. Et parfois, lorsque mon mari ou moi s'opposons à ses désirs, ça le met dans une rage folle : il tape du pied par terre en grognant, grrrr… Et parfois, il fait comme si il allait frapper (en montrant le poing, en levant la main). Là, c'est direct : tu peux être en colère, tu as le droit de ne pas être d'accord, mais tu ne tapes pas.

Si ça dégénère en crise de larmes et de récriminations malgré nos explications du pourquoi et du comment, alors nous l'invitons à aller se calmer plus loin.

Il est très tendre, très calin, un peu plus avec moi qu'avec son père, mais bon… Oedipe est encore là…

Il est très - mais très - mauvais perdant. Il aime tricher. Il paraît que c'est bon signe… Moi avec lui, je triche pour perdre, en bonne 9…

Son plus grand défaut : le matérialisme (il veut toujours tout plein de trucs).

Sa plus grande qualité : … Je ne sais pas : la tendresse, la subtilité, la curiosité… Je n'arrive pas à choisir et puis c'est tellement subjectif !

 

Je m'arrête là. J'espère tu trouveras quelque chose dans tout ça.

Très cordialement,

Doris (9)

Doris – 9 alpha, aile 1, Conservation

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Doris,

 

Il est toujours difficile de déterminer le type de quelqu'un et quand cette détermination est indirecte et à partir de comportements plus que de motivations comme ici, c'est encore pire !

 

Cependant, tes indications (prudence, peur, orientation vers le futur, souci des règles), tout cela semble quand même aller dans le sens de ma première hypothèse 6. J'aurai même envie de dire 6 alpha avec l'émotionnel en second et désintégration en 3.

 

Cependant d'autres hypothèses ne peuvent pas être totalement exclues. J'ai donc encore quelques questions :

- Tu dis qu'il "joue souvent seul" : à quoi ?

- Il "aime visiter des musées". Lesquels ? Qu'aime-t-il dans les musées ? Est-il demandeur ou est-il simplement content de t'y accompagner ? Toi-même, les aimes-tu beaucoup ?

- Quand il explique aux petits comment faire sur les toboggans, comment s'y prend-il ?

- A propos de quoi fait-il des caprices ?

 

Très cordialement,

Fabien (7)

 

P.-S. : je connais des mères 8 qui trichent aussi pour perdre. Ce n'est donc pas lié au type. Juste de l'amour…

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Fabien,

Décidemment, ton aide m'est précieuse…

Réponses aux questions :

- il joue seul avec des personnages : playmobils, soldats, power rangers, spiderman et autres (c'est souvent des batailles gentils contre méchants sans nuance) ; il s'invente donc des histoires avec toujours, des héros.

- il aime aussi se déguiser en héros (à sa demande, ma grand-mère lui a cousu une cape, pour être Hercule ; à son anniversaire, il a voulu un costume de spiderman) et court alors dans toute la maison une (fausse) épée ou un (faux) pistolet dans les mains).

- les explications au toboggan : "Il faut faire attention de ne pas marcher sur les autres.", "Tu dois attendre ton tour, attendre que l'enfant se soit relevé au bout." Ce qui le désole et l'énerve : il vient me voir et me dit "J'ai expliqué, mais il est trop petit il ne comprend pas."

- les musées : en fait, première visite fortuite (musée du 21e régiment d'infanterie de marine) - il faut dire que mon grand-père était militaire, comme mon père (qui vient de quitter l'armée) et mon oncle. Alors les uniformes, les armes, surtout pour un garçon… Autre exemple, à sa demande (curiosité éveillée par un Walt Disney), la galerie Egyptologie du Louvre (voulait voir les Dieux, les momies, les statues, etc). Idem les Invalides (ah le tombeau de Napoléon) parce son père lui en avait parlé (soldats de plomb). Et si on lui dit, à l'occasion de la lecture d'un livre par exemple "Tu sais, il y a un musée là-dessus", il dit qu'il veut y aller.

Les caprices : je donne des exemples récents. Je ne voit pas de thématiques précises. "Tu mets tes chaussures, on va faire les courses." "Non j'ai pas envie, on fait toujours des courses… [pleurs, grrrrr]" ou "Je veux un cadeau." "Non, tu as déjà assez de jouets." "Oui, mais moi je veux… [pleurs, grrrr]"

 

Voilà. Je te laisse la main.

 

Merci beaucoup,

Très cordialement,

Doris (9)

Doris – 9 alpha, aile 1, Conservation

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Doris,

 

L'hypothèse 6 de mon précédent message reste de très loin la plus vraisemblable. Cependant, le fait qu'il ait un père 6 et un grand-père et un arrière grand-père militaires rend possible une très forte empreinte familiale, une culture 6 plutôt qu'un type 6.

 

J'ai donc besoin de toi. Si tu penses au type 6 et à lui, y a-t-il une anomalie flagrante, quelque chose qui semble ne pas coller ?

 

Très cordialement,

Fabien (7)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...