Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
JMB

Ennéagramme, entreprise et réciprocité

Recommended Posts

JMB

Trouvez-vous logique que son patron demande à discuter de l'ennéagramme de son employé et que ce dernier ne connaisse pas l'ennéagramme de son supérieur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Jean-Marie,

 

On ne peut évidemment pas empêcher une personne qui connaît l'Ennéagramme de faire des hypothèses sur le type des ses connaissances et donc de ses collaborateurs s'il exerce des fonctions de direction ou de management.

Il importe alors d'être bien conscient qu'il ne s'agit que d'hypothèses.

 

A partir du moment où on demande à l'autre personne de valider cette hypothèse ou qu'on lui demande de modifier ses méthodes, ses comportements ou ses attitudes en fonction de son type dans l'Ennéagramme, je trouverais déontologique que la discussion se fasse sur une base de respect et d'égalité de traitement et d'information : "Il me semble que vous êtes de tel type pour telles raisons. Etes-vous d'accord ? Dans le fonctionnement de notre entreprise, cela pose tels problèmes et je vous demande de modifier telles choses. Comme je suis personnellement de tel type, cela pose en plus tels problèmes relationnels que nous pourrions résoudre ainsi."

 

Il faudrait alors aussi laisser un peu de temps au collaborateur afin qu'il se familiarise avec le système.

 

On gagne toujours à utiliser l'Ennéagramme de cette manière, avec humilité (il est parfois difficile d'être certain du type d'une personne) et avec symétrie et confiance (partage des types). Dans mon expérience, que cela soit dans le milieu personnel ou professionnel, l'Ennéagramme ne donne de bons résultats qu'ainsi employé.

Je pense personnellement que le type dans l'Ennéagramme d'une personne est quelque chose d'intime et qu'on ne peut rentrer dans l'intimité d'une personne que si on se découvre soi-même.

 

L'Ennéagramme n'est pas un outil de pouvoir. Comme tout outil efficace, on peut imaginer qu'il soit détourné de son utilisation normale par des personnes peu scrupuleuses. Je crois qu'à moyen terme, c'est un mauvais calcul de leur part.

 

Bien entendu, c'est une position à la fois théorique et idéaliste car rien n'empêche le dit patron d'utiliser l'Ennéagramme sans s'y référer explicitement.

 

Très cordialement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Wallace

Bonjour Fabien,

 

Et quid de ces recruteurs ou de ces consultants qui pensent découvrir votre type en un entretien et l'utilisent avec une naïveté, ou plutôt une bêtise qui fait peur ?

 

Wallace - 6 aile 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Wallace,

 

C'est tout le problème de l'utilisation de l'Ennéagramme en entreprise. L'Ennéagramme va en profondeur et prend le temps de le faire et ce n'est pas toujours le style des entreprises d'aujourd'hui.

 

J'ai assez souvent des appels de ces consultants qui veulent apprendre l'Ennéagramme en trois jours pour l'utiliser en une heure. Je leur explique l'impossibilité de leur démarche, le plus gentiment possible car après tout, l'Ennéagramme me montre la souffrance qui accompagne leur hâte. Certains comprennent et décident de prendre le temps de bien se former, d'autres réalisent que l'outil ne convient pas à leur rythme et en cherchent un autre, d'autres encore persistent et se forment superficiellement… ailleurs que chez nous.

 

J'ai aussi des appels de consultants qui ont pris la mesure de l'intérêt et de la spécificité de l'Ennéagramme, ont le désir de s'y former sérieusement et la volonté de l'utiliser respectueusement et déontologiquement. Ceux-là sont de loin plus nombreux que les précédents.

 

Il n'y a rien d'étonnant à cela, Wallace. Quelle que soit la profession, on trouvera de gens de toutes valeurs. Je crois que l'Ennéagramme se protègera lui-même, mais peut-être est-ce optimisme de 7. Les gens qui l'utilisent superficiellement tomberont parfois juste par hasard, mais le plus souvent ils se tromperont et ils finiront par se détourner de l'outil, le déclarant inefficace.

 

Très cordialement,

Fabien (7)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...