Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Communication avec les autres types


Brebis vaillante

Recommended Posts

Brebis vaillante

Je reviens d'un stage Communication. Trop drôle d'entendre les personnes des autres ennéatypes parler… Par exemple, une personne de type 8 déclenchant l'hilarité générale quand, alors qu'on lui fait remarquer qu'elle utilise un vocabulaire guerrier, répond que non, "attaquer" est un terme qui vient d'abord du domaine de l'escalade, d'ailleurs, on dit bien attaquer une montagne par la face Nord ! Donc, je raconte ça à mon mari, et lui dit : "Ben ça doit être pareil pour les 1… De même que les autres ne voient pas ce qui est presque caricatural chez leur type, de même j'ai du mal à comprendre pourquoi on me dit que je focalise parfois (bien sûr, que parfois !) sur des détails sans importance… Bon ça doit être vrai puisque les autres le disent…" Et il a complété en souriant : "Oui, ça doit être vrai puisque les autres le disent…" Et là, quand même, la solution de dire "Qu'est ce qui est le plus important, la tache sur la moquette ou ce pourquoi nous sommes réunis aujourd'hui ?", ça parait peut-être bête, mais, pour moi, c'est vraiment un axe de progression ! D'ailleurs ma fille de 11 ans me le dit souvent  : "Maman, qu'est ce qui est le plus important ?" (Mes 4 enfants m'aident beaucoup à progresser, dans la manière qu'ils ont, chacun, d'appréhender la vie…)
 
Deuxième prise de conscience : on parle souvent de méthode sandwich pour l'évaluation. Bien sûr, je sais qu'il faut entourer une critique de remarques positives (trop drôle, j'avais commencé par écrire : mettre du positif entre deux critiques ! véridique !), mais ce que je peux dire, moi, c'est qu'une remarque positive vis-à-vis de moi ou de mon travail ne sera recevable que si, justement, il y a une critique, un axe de progression exprimé également… et je réalise que c'est pour ça que j'ai tant de mal à faire un compliment, et juste un compliment, parce que, pour moi, ce n'est pas un "compliment complet" ! Alors que pour les autres, si !
 
Troisième prise de conscience : quand on me demande mon avis, je m'implique pour y répondre, donc, si la personne en face n'en tient pas compte, je suis extrêmement blessée… et, donc, dans un groupe, si je dois organiser quelque chose, je prends l'avis de tout le monde et j'essaie de faire tenir tout ça ensemble… et bien sûr, c'est impossible ! Et j'envie les personnes de type 3 qui sont capables de trancher, de prendre une décision sans se torturer l'esprit et se mettre 50000 contraintes impossibles à faire tenir ensemble. Et, hier, en parlant avec une personne de type 3, j'ai réalisé que, elle, ça ne la dérangeait pas qu'on ne tienne pas complètement compte de son avis, du moment que le but allait être atteint ! (bon, bien sûr, sans exagérer, si elle a dit un non rédhibitoire à quelque chose d'important, elle n'appréciera pas que l'on passe outre). Alors, là, pour moi, c'était une découverte ! Découvrir que je ne suis pas obligée de tenir compte à 100 % des avis des autres, et qu'ils ne m'en voudront pas si je ne le fais pas… du moment que la décision est justifiée et tient la route ! Ça, pour moi, je crois que c'est une libération !

Bonne continuation à chacun sur ce chemin !
Anne

Anne – E1

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Bienvenue, Anne, sur ce forum ; j'espère que nous y aurons de nombreux échanges. Je suis ravi que ce stage t'ait apporté des éléments immédiatement positifs.

 

"Et j'envie les personnes de type 3 qui sont capables de trancher, de prendre une décision sans se torturer l'esprit et se mettre 50000 contraintes impossibles à faire tenir ensemble."

Chaque ennéatype a des choses à apprendre des huit autres ! Vivant avec un 1, je sais aussi tout ce que cela m'a apporté.

 

Très amicalement,

Fabien

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Puisqu'on parle des 3:bye:

 

Une chose que je dis souvent en stage — quitte à être lassant — c'est que le 3 est un émotionnel. Aussi, je mettrais juste un petit bémol : un 3 peut parfaitement ignorer toutes les remarques, et suivre son orientation (je réalise, je réussis), mais ignorer une remarque pour avancer ne signifie pas pour autant qu'on n'en a pas été affecté. J'ai mis du temps à comprendre cela chez moi : j'apparaissais à l'extérieur comme quelqu'un de dynamique, mais les autres ne voyaient pas les incertitudes (essentiellement émotionnelles) que j'avais en interne… et que souvent je ne voyais pas moi-même.

 

Amicalement,

Docthib, un 3 qui se soigne :laugh:

E3 mu C+/= S+/- X++

"Se coucher tard nuit" (Raymond Devos)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...