Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Mon Mara


Isa63

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je viens partager ici une histoire relevée dans “Après l'extase, la lessive” de Jack Kornfield.

La nuit de son illumination, le Boudha, ayant fait vœu de s'éveiller, fut attaqué par les armées de Mara, le dieu de l'illusion. Mais assis sous l'arbre de la bodhi,il fut capable de méditer sans être affecté par les tentations de Mara les plus fortes, l'avidité et le
plaisir. Puis le cœur empli de compassion, il triompha de la colère et de l'agressivité déchaînées par Mara qui finalement parti vaincu.

 

L'Éveillé se leva alors pour aller enseigner à travers l'Inde pendant quarante cinq ans.

Dans les récits des dernières années de la vie du Bouddha, nous apprenons que la disparition de Mara fut seulement temporaire. Il revint par la suite de nombreuses fois à l'attaque pour tenter ou pour déstabiliser le Bouddha. Mais il est dit qu'à chaque fois qu'il apparaissait, le Bouddha le reconnaissait et n'était donc pas sujet à la tentation, la peur ou le doute.

"Est ce encore toi Maraá?" demandait le Bouddha. Ainsi démasqué, Mara s'esquivait pour tenter sa chance une autre fois.

D'autres textes racontent que le Bouddha et Mara devinrent finalement amis. Selon une version, le Bienheureux est assis dans une grotte lorsque Mara ressurgit. Au dehors, les disciples sont effrayés et tentent de se débarasser de lui en le traitant d'ennemi de leur maître. "Le Bouddha a-t-il dit qu'il avait des ennemis ?" demanda Mara. Voyant l'inexactitude de leur affirmation, bien que réticents, ils avertissent le Bouddha qui répond immédiatement avec sollicitude. "Oh ! Mon vieil ami est revenu, dit le Bouddha en accueillant Mara chaleureusement et en l'invitant pour le thé. Où étais tu passé ?"

 

Ils s'assoient ensemble et Mara se plaint de la difficulté d'être constamment mauvais. Le Bouddha l'écoute avec sympathie et lui demande : "Penses-tu qu'il soit facile d'être un Bouddha ? Sais-tu ce qu'ils font de mes enseignements, ce qu'ils font dans certains temples en mon nom ? Il y a des difficultés dans nos deux situations : celles d'un Bouddha, celle d'un Mara. Personne n'en est exempt."

Dans un manuscrit, cette histoire s'achève lorsque Mara devint éveillé comme le Bouddha lui même.

La lecture de cette histoire me rappelle combien j'ai lutté contre mon ego et combien de temps il m'aura fallu pour :

  • Identifier et accepter la colère de 1 ;
  • Identifier le ressentiment dans lequel je vivais ;
  • Identifier le jugement, qui, pour moi, est le parasite majeur chez le 1 et le déclencheur de la colère et impatience ;
  • Sentir comment et combien l'impatience œuvre ;
  • Identifier l'orgueil de mon aile 2 (quelle douleur lors du stage Ailes !) ;
  • Accepter les remarques (Et en sourire ! Voire même en rire… Si si, je vous assure ! Mais pas tout le temps, hein ? Quand même !) sans les prendre pour des critiques assassinantes ;
  • Essayer de sortir de la pensée binaire et élargir mon angle de vue ;
  • M'autoriser à m'inspirer des bonnes idées des autres, accepter simplement les différents filtres de chacun ;
  • Accepter les erreurs, les miennes et celles des autres ;
  • Percevoir à l'instant T l'insensibilité ou l'hyper-sensibilité du domaine "sentiments-émotions" ;
  • Identifier, accepter et comprendre l'origine de mes moments de désintégration ;
  • Identifier aussi et accepter mes moments d'intégration ! Aussi curieux que cela puisse paraître, je m'aperçois que bien malgré moi, je me jugeais même dans mes moments de joie ! Comme si cela n'était pas vraiment correct d'être heureux… C'est un point que je viens d'observer tout récemment… Le jugement qui arrive à apparaître même dans la joie !! Non, mais vraiment n'importe quoi…

La liste est encore longue ! Ce recul est vraiment libérateur. Aujourd'hui j'accepte d'identifier tous ces points et de ne pas me juger !

Chaque résistance ressentie et identifiée est l'occasion d'aller rencontrer mon "Mara"… de l'accueillir et de faire de cette rencontre un moment paisible et non une lutte.

Amicalement,
Isabelle

Isabelle (E1 alpha, C++ S-/= X+, aile 2)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...