Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Lionel

T'as d'beaux yeux, tu sais…

Recommended Posts

Lionel

Bonjour,

 

Vu dans Cerveau et Psycho une étude universitaire américaine sur la relation entre la couleur des yeux et certains traits de personnalité.

 

En résumé, je cite : "les personnes aux yeux sombres et celles aux yeux clairs n'ont, statistiquement, pas les mêmes tempéraments", et c'est là où cela devient interpellant un individu aux yeux sombres est généralement plus instinctif, moins analytique, et plus doué pour les activités demandant de la vivacité et de la réactivité. Les personnes ayant les yeux clairs, en général, sont plus douées pour les activités nécessitant réflexion, retenue et recul."

 

De là à faire un raccourci : membres du centre instinctif aux yeux sombres et membres du centre mental aux yeux clairs.

 

Je ne pense pas qu'il existe d'études statistiques en la matière. En tout cas, en regardant le miroir, 100 % des 5 ont les yeux clairs ! :proud:

 

Amitiés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Quand j'ai vu le titre de cet article dans le sommaire de Cerveau et Psycho, je me suis demandé s'ils avaient publié par erreur leur numéro du 1er avril !

 

En tout cas, sauf erreur d'auto-observation j'appartiens au centre mental, et sauf daltonisme, je n'ai pas les yeux clairs.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry

Bonjour à tous,

J'ai les yeux clairs, comme ont pu le constater les enné-amis du forum qui se sont trouvés participer aux mêmes stages que moi. Et ma 9-itude ne fait pas de doute.

Corrélation n'est pas raison ! À ce compte-là si l'on parle si souvent du Q.I. de l'huître, c'est parce qu'elle est bleue-verte avec des cils noirs ? :sarcastic:

Très amicalement,
Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robert

Bonjour Lionel, Thierry et Fabien, :miam:

 

Voilà un excellent sujet, pour qui se passionne pour les relations entre l'ennéagramme et la psychobiologie.

 

Je n'ai pas lu l'article que tu mentionnes, Lionel.

 

D'après le résumé que tu nous livres, les personnes aux yeux clairs pourraient certes être rattachées aux ennéatypes du centre mental (réflexion) mais aussi aux ennéatypes du centre émotionnel réprimé (retenue, recul). À l'inverse, les personnes aux yeux sombres pourraient être rattachées, entre autres, aux ennéatypes du centre instinctif (vivacité, réactivité), ou du centre instinctif support.

 

La mention "en général" indique bien qu'il ne s'agit pas d'une loi universelle mais simplement d'une tendance.

 

Une amie qui est très sensible à la couleur des yeux me disait par exemple qu'elle avait du mal à percevoir les émotions d'une personne aux yeux bleus ; ces yeux lui semblent plutôt froids, distants, voire même parfois métalliques. Reste à savoir si c'est la couleur bleu elle-même qui provoque cette sensation de malaise ou si c'est la personne "porteuse" qui dégage une impression de froid et de distance, en fonction de son type.

 

Dans mon entourage, les personnes aux yeux bleus sont généralement soit du centre mental, soit d'un type ayant le centre mental en support : 7 alpha (c'est mon cas), 9 alpha, 3 mu, 4 alpha

Le centre mental n'a donc pas le privilège des yeux bleus !

Je n'ai pas d'exemple proche d'une personne aux yeux bleus ou aux yeux clairs ayant le centre mental réprimé. Je suppose néanmoins que cela ne doit pas être difficile à trouver. Johnny Halliday, avec ses yeux magnifiques, pourrait bien répondre à ce profil…

 

Bref, je ne pense pas qu'il y ait une relation entre la couleur des yeux et la personnalité. Il s'agit plutôt de traits indépendants. Je ne remets pas en cause pour autant l'étude universitaire américaine ; je soulignerai simplement que les résultats de ce type d'études sont très disparates et peuvent donner lieu à des résultats contradictoires d'une région à une autre ou d'un pays à un autre.

 

Amitiés, Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

Bienvenue Robert pour ton premier message sur ce forum.

"Je n'ai pas lu l'article que tu mentionnes, Lionel."
Même si la lecture de tout Cerveau & Psycho est un régal, les articles peuvent être achetés séparément sur le site de la revue.

"Le centre mental n'a donc pas le privilège des yeux bleus !"
Heureusement pour l'Afrique par exemple !

"Je n'ai pas d'exemple proche d'une personne aux yeux bleus ou aux yeux clairs ayant le centre mental réprimé. Je suppose néanmoins que cela ne doit pas être difficile à trouver. Johnny Halliday, avec ses yeux magnifiques, pourrait bien répondre à ce profil…"
Ah que oui.  :rofl:

À propos des yeux bleus, je vous recommande cet article du blog : "Du bleu pour VIOLET".

Très amicalement,
Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robert

Bonjour à tous !

 

Merci Fabien pour tes conseils et astuces. Je me suis procuré illico l'article cité par Lionel pour approfondir la question… :kiss:

 

J'indiquais hier que le comportement distant des personnes aux yeux clairs, tels que décrit dans la synthèse (retenue, recul), pouvait aussi bien s'interpréter à partir de la répression du centre émotionnel que par la préférence pour le centre mental.

L'article recèle de nombreux indices de la présence de la répression du centre émotionnel chez les personnes aux yeux clairs, au travers des résultats des expériences des psychologues ou des observations et études réalisées par d'autres professionnels.

 

Par exemple, les petits garçons aux yeux bleus, âgés de quatre à cinq ans, "sont perçus par les professeurs comme étant plus inhibés, présentant des comportements plus réservés, et ayant plus de difficultés personnelles que les enfants aux yeux marron ; on trouverait chez eux plus de réserve, de retenue, de prudence." Cette observation ne s'applique pas aux filles du même âge.

 

L'auteur de l'article précise que lorsqu'elles sont en groupe, les personnes aux yeux foncés "font des révélations plus intimes sur leur vie que les personnes aux yeux clairs, plus réservées. Quant aux individus dont les yeux ont une teinte intermédiaire, ils se confieraient plus que ceux aux yeux clairs, mais moins que ceux aux yeux foncés…"

 

À en croire ce dernier extrait, la couleur des yeux constituerait l'indicateur, le nuancier, de la capacité de la personne à mobiliser son centre émotionnel ! :wink:

 

D'autres études ont pu montrer que les personnes aux yeux clairs "ont plus souvent des problèmes liés à l'alcool, que celles aux yeux foncés. […] Étant plus inhibées et confiant moins à autrui leurs difficultés, les personnes aux yeux clairs auraient plus de risque de trouver un refuge (illusoire) dans l'alcool, ou d'utiliser cette substance pour surmonter leurs inhibitions."

Nous retrouvons ici, avec l'addiction à l'alcool, un classique des conséquences possibles de la répression du centre émotionnel dans la vie adulte. Bien sûr, les personnes qui répriment le centre émotionnel n'ont pas l'apanage de cette addiction.

 

Il me semble aussi que l'article fait une confusion entre l'instinct et l'émotion, ou pour "nous autres", membres de la communauté de l'Ennéagramme, entre le centre instinctif et le centre émotionnel.

L'auteur relate une expérience dans laquelle des diapositives sont présentées à des personnes qui sont reliées à un instrument, qui enregistre leurs paramètres physiologiques (rythme respiratoire, rythme cardiaque, pression artérielle…) : "Dans une autre tâche, ont leur présentait des diapositives présentant des scènes neutres (paysages), violentes (accidents de voiture), ou sexuelles. Le stimulus violent, choquant ou sexuel, survenait à l'improviste, étant mêlé de façon imprévisible à d'autres stimulations à caractère neutre. […] Les résultats ont révélé que les hommes, tout comme les femmes, aux yeux marron ont manifesté des réactions physiologiques plus intenses que les participant(e)s aux yeux bleus. Ce serait une fois de plus la preuve d'une plus forte réactivité instinctive des personnes aux yeux foncés."

Ce que mesurent les instruments dans cette expérience, ce sont les modifications physiologiques liées aux émotions, elles-mêmes provoquées par l'impact des diapositives. Cela n'a rien à voir avec le centre instinctif tel que le définit l'Ennéagramme !

 

En conclusion, je vous propose une autre lecture de cet article, à travers l'Ennéagramme et la hiérarchie des centres :

  • Les yeux foncés sont plutôt reliés au centre émotionnel (centre émotionnel préféré ou centre support). Fabien s'y retrouve, avec le centre émotionnel en support. :sorry:
  • Les yeux clairs sont plutôt reliés au centre émotionnel réprimé (ou co-réprimé). Je m'y retrouve en tant que 7 alpha, Lionel aussi (5 mu), Thierry aussi (9 alpha) ! Nous pouvons y rattacher la personne du type 3 alpha ; reste la personne du type 4 alpha qui, en théorie, ne réprime pas le centre émotionnel, mais nous aurons l'occasion de revenir sur cet ennéatype dans d'autres discussions…
    Sous cet angle, les propos de mon amie prennent tout leur sens : "J'ai du mal à percevoir les émotions d'une personne aux yeux bleus" !

Amitiés. Robert

:bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Robert,

 

Merci d'avoir pris le temps de faire cette analyse de texte — je n'ai pas lu l'article préférant réserver mon temps de cerveau disponible à d'autres sujets.

 

J'ai malheureusement un contre-exemple : Patricia a les yeux clairs et le centre émotionnel en support.

 

Rimbaud avait les yeux bleus. Je le vois mal réprimer l'émotionnel, mais je n'ai pas de certitude.

 

Il semble que chez certaines populations, les yeux étaient majoritairement bleus. Par exemple, c'était le cas des Thraces d'après les écrivains grecs. Aujourd'hui encore, 80 % des Scandinaves ont les yeux bleus, contre seulement 20 % des habitants de l'Europe du Sud. Je pense que si cela avait une conséquence en termes d'ennéatype, cela aurait été probablement remarqué.

 

Je reviens à ce que je disais dans mon dernier message : quid des Africains et des Asiatiques ?

 

Je ne serais pas étonné qu'il y ait un très gros biais culturel dans cette étude.

 

Très amicalement,

Fabien

 

P.-S. : si vous êtes trop émotif, une opération au laser peut vous donner les yeux bleus ! Coûteuse et risquée — possibilité de glaucome ou d'inflammation chronique, semble-t-il —, elle n'est heureusement pas autorisée en l'état en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robert

Bonjour Fabien,

 

Effectivement, je ne crois pas qu'il y ait de relation systématique entre la couleur des yeux et les traits de personnalité. Il existe par contre des tendances, des dominantes, suivant les cultures et/ou les zones géographiques.

 

L'article que tu mentionnes, "Du bleu pour VIOLET", rappelle fort à propos que les yeux bleus proviennent d'une mutation génétique. Un allèle du gène OCA2, porté par le chromosome 15, est principalement impliqué dans cette inhibition de la production oculaire de mélanine.

 

Chacun se souviendra des problèmes en S.V.T. sur la transmission héréditaire récessive des yeux bleus…

 

Je ne connaissais pas les travaux réalisés par le professeur danois Hans Eiberg. Comme tu le suggères, je profite de ce message pour saluer tous mes cousins aux yeux bleus, lecteurs de ce site, et plus particulièrement Patricia. :kiss2:

 

Très amicalement, Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry

Bonjour Robert et Fabien, bonjour à tous,

 

"J'ai du mal à percevoir les émotions d'une personne aux yeux bleus"

Cela évoque pour moi la difficulté de lecture d'un texte à la couleur peu contrastée. Rien de plus ! Autant ou moins à lire ? Qui sait ? (Certainement pas un 9 :rofl:)

 

Très amicalement,

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...