Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Activation de l'instinct de conservation


Claire5

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Récemment, mes conditions de vie m'ont amenée à activer mon instinct de conservation : mon employeur a annoncé que notre structure pouvait fermer à la fin de l'année. Je risquais donc de me retrouver au chômage. J'ai essayé de lister les manifestations de mon instinct de conservation que j'ai observé à partir de ce moment-là :

  • Plan d'épargne : avant je ne faisais pas vraiment attention à mes dépenses, j'avais la chance de pouvoir dépenser à peu près ce qui me fallait sans jamais me retrouver en déficit à la fin du mois, en arrivant à l'équilibre. Maintenant j'ai décidé d'économiser, de me fixer des objectifs d'épargne assez drastiques sur les mois à venir.
  • Besoin de trouver un toit : mon plan d'épargne se justifie par le nouveau besoin de penser à m'acheter un logement. Je consulte maintenant les annonces immobilières pour connaître le marché de l'immobilier, connaître les prix des appartements en fonction de la surface et de la localisation, etc. Je deviens une experte de l'immobilier et des rendements locatifs !
  • Avarice financière & santé : je cherche à économiser. Maintenant je me prépare la veille à manger pour le midi pour éviter de trop dépenser en restaurant-sandwichs-pause déjeuner. Ce qui au passage, est aussi meilleur pour ma santé. J'ai changé de forfait téléphonique pour un forfait plus avantageux et je me suis acheté un kit main libre pour éviter de me prendre trop d'ondes car je suis maintenant en illimité. Je prends le train pour aller au travail, comme ça mon employeur me rembourse à 50 % et c'est aussi plus confortable et moins dangereux que la voiture.
  • Besoin d'isolation : je me suis remise à dormir avec des boules Quies alors que j'avais arrêté pendant 4 ans. Je change de wagon dans les transports quand les voisins sont trop bruyants.
  • Peur d'avoir froid en hiver : ma nouvelle phobie est d'avoir froid car je pars une semaine en vacance au Danemark en octobre. J'ai dépensé une fortune dans des sous-pull Damart en prévision.
  • D'une manière générale, j'ai l'impression de faire plus attention à la qualité et la durabilité des produits que j'achète.
  • À propos des vacances au Danemark, j'ai régulièrement des petites frayeurs lors que vois combien les prix des hôtels sur Internet peuvent changer du jour au lendemain. Je peux me mettre à stresser en imaginant toutes les dépenses que ces vacances vont impliquer.
  • À chaque fois que j'entends parler de licenciements dans mon entourage, mes petites frayeurs s'activent.
Et vous, amis 5, comment se manifeste votre instinct de conservation ? Est-ce que la crise financière n'est pas propice en ce moment à l'activation de l'instinct de conservation pour tous les types ?

 

Très amicalement,

Claire

E5 alpha, C= S-/+ X-/+

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

Merci Claire pour ces intéressantes observations, et notamment pour le lien que tu fais entre l'activation de l'instinct de conservation et les autres caractéristiques égotiques comme l'avarice ou le besoin de s'isoler.

Il me semble qu'une analyse complémentaire pourrait être faite :

  • La fermeture de cette structure était-elle anticipable ? Si oui et si tu le savais, as-tu fait quelque chose pour ne pas être prise au dépourvu (C=), as-tu paniqué (C+), ou as-tu ignoré l'information (C-) ?
  • De même, maintenant que cette annonce a eu lieu, étant donnés ton âge, ta formation et le marché du travail, retrouver un emploi serait-il difficile ? Si oui, l'activation de l'instinct de conservation est normale (C=) ; si non, elle est excessive (C+).
  • Tu décris des manifestations de l'instinct de conservation, mais pas de recherche d'un emploi de rechange. Là aussi, comment se positionne ton instinct de conservation ?

Très amicalement,
Fabien

P.-S. : les réactions des divers ennéatypes à la crise serait l'objet d'une discussion séparée dans la zone "Exploration comparée d'un thème chez tous les ennéatypes". En deux mots, même si la crise a quelques effets sur mon chiffre d'affaires, cela n'a pas d'impact sur mon instinct de conservation. Cela n'en a pas non plus chez Patricia dont c'est pourtant le sous-type. Peut-être est-elle juste un peu plus dépensière, les économies éventuelles risquant de se dévaluer.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Claire et Fabien,

 

Ces derniers mois, l'instinct de conservation de toute la famille est aussi activé, et chez mon aînée, 5 mu, je peux faire des observations qui se rapprochent des tiennes :

  • Activation de l'avarice : elle se met à économiser et à faire attention à comment elle dépense son argent de poche.
  • Elle a encore plus besoin de s'isoler que d'habitude et ne supporte pas l'agitation de ses sœurs ou les taquineries "bruyantes" de son petit ami (il adore la faire tourner en bourrique !).
  • Elle mange et demande des repas plus équilibrés et plus sains, alors qu'avant c'était plutôt le premier truc qu'elle trouvait dans le frigo.

Merci de m'avoir permis de faire ces observations, et du coup de vraiment conscientiser que même si la situation est identique pour nous 4{/b], l'instinct de conservation de s'active pas de la même façon chez chacune de nous ! J'en témoignerai quand le sujet aura été ouvert dans l'autre section. :wink:

 

À bientôt. :bye:

E4 α, ailes 5 et 3, C-/=, S-/=, X+/-

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Fabien et Kayla,

 

Ok, alors je précise je me suis mal exprimée que fin juillet, on nous a annoncé que la structure pouvait fermer fin décembre. Mais au dernières nouvelles (très récentes), a priori ce ne sera pas la cas (pour fin décembre en tout cas).

 

Merci pour ta proposition d'analyse complémentaire.

 

Je crois que dans un premier temps, très court, j'ai nié ou refoulé le fait que je pouvais être un peu paniquée. Donc j'ai fait comme si j'ignorais l'information (C-). Puis j'ai dû prendre conscience que j'étais un peu et même beaucoup paniquée (C+/C++).

 

Toute la difficulté venait du fait que je ne savais pas s'il serait facile pour moi de retrouver un emploi. Au vu des annonces publiées sur Internet, cela s'annonçait difficile, car il n'y a quasiment pas d'annonces pour mon profil ! Donc j'étais un peu paniquée, mais alors dans ce cas-là, ce serait du C= ?

 

J'ai refait un CV, j'ai postulé aux rares annonces pour lesquelles j'avais le profil => j'ai donc fait quelque chose pour ne pas être prise au dépourvu donc j'étais dans le C= ?

 

On m'a proposé des entretiens. J'étais rassurée, même si ces postes ne m'intéressaient pas vraiment pour d'autres raisons. Une amie qui a exactement le même profil que moi a pu changer de poste facilement, même si elle a mis longtemps avant de trouver une annonce pour notre profil.

 

Enfin pour conclure, je dirais que je suis C=/+ : même si pour l'instant je reste où je suis, j'ai pris des mesures pour faire en sorte de gagner des compétences (demande de formations + auto-formation), afin de retrouver plus facilement si je devais changer plus tard. Je garde quand même certains passages de panique, peut-être excessifs, par exemple lorsque j'ai appris l'autre jour que la boîte dans laquelle j'avais fait mon stage de fin d'études allait licencier un quart des effectifs !

 

Très amicalement,

Claire

E5 alpha, C= S-/+ X-/+

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Claire,

 

J'avais bien compris que la fermeture de ton organisation était potentielle et je me réjouis que cela s'arrange ou qu'il y ait au moins un sursis.

 

Comme expliqué dans le stage Sous-types, le sous-type existe sur la durée, mais le fonctionnement d'un instinct doit être évalué en fonction de la situation. Face à ce qui t'arrivait, être indifférente serait du C-. Être préoccupée et agir est du C=. Être totalement paniquée serait du C-. Avoir une réaction est normale, et cela ne correspond à du C- ou du C-- que si elle est excessive.

 

Très amicalement,

Fabien

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Bonjour à tous,

Parfois, alors que je ne vis aucun problème majeur de santé, j’aimerais vivre longtemps. Alors s’incruste un doute sur ma longévité. Une peur. Peur de la mort. La facette C+ de mon sous-type s’exprime. Comment vivre longtemps ?

Récemment j’ai pensé à recenser chez moi les appareils électroniques que je n’utilise plus depuis longtemps, et à en retirer les piles pour les faire durer plus longtemps, préserver leur énergie... Le désir m’est souvent venu de me retirer pour me faire durer plus longtemps, préserver mon énergie… Me retirer dans mon château fort… « Ah, j’ai peur de manquer d’énergie, de ressources, il faut préserver mes ressources ; pour les préserver, il faut me prémunir des demandes du monde extérieur, il faut me retirer », me souffle fréquemment mon ego de 5 alpha. C’est une forme d’avarice. De plus elle me permet de ne pas me servir de mon centre réprimé, de quoi satisfaire mon ego.

Or, non seulement Charles Aznavour est capable de donner beaucoup d’énergie pour exprimer des émotions en public ou pour s’affirmer (avec un zeste de mélancolie, j’envie sa capacité ; allez, voilà l’aile 4) ou pour s’impliquer sur le plan social (tiens, là, je ne ressens presque pas d’envie), mais en plus, il vit longtemps : aujourd’hui, il a 92 ans et demi. Diable, quelque chose cloche, je me suis senti intrigué… N’y aurait-il pas quelque chose à apprendre ? Ou du moins à comprendre ? Voilà une des raisons de mon intérêt pour Aznavour. Loin de la vertu du 5, mon ego était intéressé.

Amicalement,
Yves

P.S. : parmi mes autres motivations, il y a aussi eu mon désir de connaître (orientation du 5) Aznavour.
P. P.S. : paradoxalement, de l’énergie, j’en ai dépensé beaucoup… Mentalement. Pour connaître l’ennéatype d’Aznavour, mon centre préféré, lui, n’a pas lésiné.

Yves (E5 alpha, ailes 4 et 6, C- S= X-/+)
"Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction." (Jean Rostand)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...