Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

L'évasion mentale du 9


Isabelle P

Recommended Posts

Bonsoir à tous,

 

Je souhaitais témoigner sur ce que j'appelle l'évasion mentale du 9 car je m'interroge si cela est ou non une forme de narcotisation ou une expression sournoise de la fixation d'oubli de soi.

 

Je m'explique : je suis en permanence en train de penser à une multitude de choses, le linge à trier, le panier de pique-nique pour les enfants, je me repasse la scène d'une conversation que j'ai eue il y a 3 jours avec une amie, les coups de fils que je dois passer pour le boulot, je m'imagine ensuite dans une autre vie sous une autre identité, bref, je passe du coq à l'âne sans fil logique, et il me semble que le seul objectif plausible est de ne pas être dans l'instant présent.

Je suis partout sauf là, ici, maintenant. J'ai souvent remarqué que j'exécutais alors des tâches par automatisme sans être du tout présente dans l'action, si bien que je ne gardais aucun souvenir de ce que je venais de faire et que je devais ensuite vérifier que j'avais bien fait les choses en question…

 

Cela me coupe aussi des autres, de mes proches, c'est un mécanisme d'isolement qui me permet d'éviter les conflits intérieurs et extérieurs, je m'évade dans mon monde.

Je réalise également à quel point cette évasion mentale me coupe de mes sensations et de mes émotions puisqu'elle s'arrange pour détourner en permanence mon attention.

 

Est-ce un fonctionnement typique du 9 ou trouve-t-on cela chez les autres ennéatypes ?

 

Amicalement,

Isabelle

Isabelle, E9 mu (ailes 1 et 8, C=/- S=/- X++)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je suis d'ennéatype 5 alpha. À mon grand dam, cela m'arrive très souvent aussi, que je sois seul ou pas. Ce n'est pas de l'oubli de soi (il y a des exemples d'oubli de soi dans mon article sur Georges Simenon).

Je compte sur le prochain stage Éveil pour atténuer ces transes. :wink:

 

Très amicalement,

Yves

Yves (E5 alpha, ailes 4 et 6, C- S= X-/+)
"Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction." (Jean Rostand)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Isabelle,

 

Je vis également les situations que tu décris et dans mon cas, c'est effectivement pour l'oubli de soi. En plus de la partie mentale avec les associations d'idées ou les enchaînements du coq à l'âne, je vis aussi le pendant instinctif : une succession de tâches qui s'enchaînent sans lien. Par exemple, je me dis que je dois accrocher le linge, je vais donc chercher des cintres ; arrivé devant la penderie, je vois quelque chose qui traîne par terre qui devrait être dans la cuisine ; je ramasse donc l'objet et direction la cuisine, où je constate qu'une porte du meuble est restée ouverte. Comme les portes ouvertes m'énervent, je la referme en pestant mais j'ai bien vu qu'il ne reste plus de telle conserve, je vais donc noter cela sur la liste des courses, etc. Parfois au bout de la séquence, je ne me souviens plus par quoi j'avais commencé. Ce n'est pas lié au mental, puisqu'il n'y a pas de plan, chaque étape entraîne la suivante.

 

Il m'arrive parfois d'oublier que je viens de faire quelque chose (ou de défaire quelque chose que j'avais fait correctement) mais c'est plus rare.

 

"Je compte sur le prochain stage Éveil pour atténuer ces transes. :wink:"

Yves, la voix de la sagesse…

 

Amicalement,

Sevan

Sevan (9α, aile 8, C-/+ S= X+)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Isabelle,

 

"Trouve-t-on cela chez d'autres types ?"

Oui, je vis cela, ou du moins, je l'ai beaucoup vécu.

 

En tant que mère de famille avec deux activités professionnelles, autant te dire qu'être dans une activité tout en pensant et planifiant la prochaine, je connais. Du coup, tout s'enchaîne dans une course sans fin, animée par la colère de ne pas avoir suffisamment de temps pour autre chose, bien sûr… En étant en colère contre les autres aussi parce que j'avais l'impression d'être seule à "me battre" pour la bonne réalisation des choses… Mais finalement, personne ne m'imposait cela… Juste moi même, avec mon exigence… :sick:

 

Je vois, comme toi, cet automatisme pour ne pas vraiment être dans le présent. Quel que soit l'automatisme du type, n'est-ce pas un moyen de nous détourner du présent et de nous-même ? Ne nous isole-t-il pas des autres ? Automatisme égotique qui nous fait vivre notre compulsion… Quelles que soient la passion et la fixation, je suis bien d'accord pour dire qu'elles nous coupent de nos émotions et de nos sensations ! Sans forcément que ce soit de la répression du centre émotionnel…

 

Quel soulagement pour moi d'en avoir pris conscience !

 

Amicalement,

Isabelle

Isabelle (E1 alpha, C++ S-/= X+, aile 2)

Link to comment
Share on other sites

Isabelle P

Bonsoir à tous,

 

Merci pour vos réponses. :calin:

 

@Yves :

 

J'ai parcouru avec beaucoup d'intérêt ton article sur Simenon. Effectivement tes citations sont éloquentes. Je connais fort mal cet auteur, et je ne peux donc malheureusement pas enrichir le débat au sujet de la variante de son type.

 

Pour ma part, je pense que mon style de communication est plus proche de celui du 1 que du 9 (aile oblige) mais il me faudrait interroger mes proches pour valider ce point car il y a encore peu, je pensais être une fille organisée, gérant son temps et ses priorités avec facilité. :rofl:

 

@Sevan :

 

Je dois bien admettre que je suis comme toi. Je démarre un truc, puis part faire un second, un troisième, pour au final ne plus me rappeler du point de départ. :blush: C'est ainsi que je lance régulièrement le repas, puis monte dans mon bureau, puis redescend en catastrophe car mes enfants hurlent que ça brûûûûle !!!! :sarcastic:

 

Je me suis observée à plusieurs reprises mettre la table : 36 allers-retours avec 3 fois rien dans les mains alors que j'aurais pu tout mettre sur un plateau et m'épargner ainsi des va-et-vient inutiles. Il me semble dans ces moments que le mental est clairement en rade et que seules les jambes fonctionnent… :pt1cable:

 

@Isabelle :

 

En réfléchissant, je m'aperçois qu'il s'agit d'avantage pour moi d'une manière de me couper des autres que de moi-même. Je deviens de plus en plus solitaire avec l'âge. :perplexe: J'ai véritablement besoin de m'isoler pour me ressourcer. J'ai vécu en mode "extraverti" durant de nombreuses années, notamment du fait de mon environnement professionnel, et aujourd'hui, je ressens quotidiennement le besoin de me recentrer mais pour ce faire, il faudrait que mes pensées cessent de divaguer dans tous les sens. :wink:

 

Bien amicalement,

Isabelle

Isabelle, E9 mu (ailes 1 et 8, C=/- S=/- X++)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...