Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Auto-observation du centre émotionnel réprimé en "action"


Pascal

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Je souris en relisant le titre que je viens de choisir :happy: : "en action". Comme cela l'indique, mon centre préféré est l'instinctif… Centre que je co-réprime avec le centre émotionnel. Je suis 9 alpha.

 

Ce weeek-end, j'ai vécu une expérience que je qualifierai de rare. J'ai participé à un stage de communication non violente (CNV), et durant les deux jours de stage, j'ai ressenti mon centre émotionnel aller à une hauteur assez rare, et, surtout, d'une manière non connue. Cela vient à la fois de la qualité du groupe et de la formation.

 

La CNV est en Spirale Dynamique sur le vMème VERT.

 

Pour faire simple, nous étions 14, avec une parité hommes-femmes, et le stage s'est déroulé avec de nombreux excercices pratiques où le ressenti de soi et des autres a une grande part dans leur réalisation. Chaque personne du groupe exprimait la manière dont il se sentait au début et à la fin de la journée, et avait l'occasion de le faire également au cours du stage.

 

Durant tout le stage, j'ai senti mon centre émotionnel s'élever fortement. Cela m'est souvent arrivé, mais là c'était réellement particulier, car je sentait mon émotionnel relié à celui des autres participants. Ce n'est pas un sentiment de communion ou de fusion, mais bien un sentiment de se sentir relié sur un niveau émotionnel de même intensité, et ce qui est remarquable, c'est que les centres instinctif et mental étaient, ou semblaient être au même niveau, cela créant une harmonie ; d'ailleurs le groupe, pendant les deux jours était dans cette ambiance de connexion, si je puis dire.

 

Je voulais partager cette expérience qui m'a vraiment touché, car j'ai vraiment senti mon centre émotionnel monter suffisamment pour être relié à celui d'un groupe et de ses participants.

 

Je voulais rajouter que cela fût possible, grâce à Fabien et Patrica, qui par les stages d'ennéagramme et de SD, m'ont apporté les moyens de pouvoir vivre ce stage de la manière dont j'ai pu le vivre, et je tenais à les remercier.

 

:happy: Si cela continue, je vais me retrouver à tous les niveaux de la SD en une seule semaine. :sarcastic:

 

Très amicalement,

Pascal

Pascal (9 alpha - aile 1 et 8)

"À force de sacrifier l'essentiel pour l'urgence, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel" (Edgar Morin)

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Pascal,

 

"Ce n'est pas un sentiment de communion ou de fusion, mais bien un sentiment de se sentir relié sur un niveau émotionnel de même intensité, et ce qui est remarquable, c'est que les centres instinctif et mental étaient, ou semblaient être au même niveau, cela créant une harmonie ; d'ailleurs le groupe, pendant les deux jours était dans cette ambiance de connexion, si je puis dire."

C'est une belle expérience d'accès à l'essence.

 

D'une certaine manière, la CNV porte mal son nom. Son fondateur, Marshall Rosenberg, y voit avant tout une approche à dimension spirituelle. Dans Bases spirituelles de la Communication Non Violente, il écrit que la CNV est le résultat de sa "tentative de devenir conscient de ce qu'est l'Énergie Divine Bien-Aimée et de la façon de se mettre en lien avec elle". Il ajoute que "il est important de voir que la spiritualité est au coeur de la CNV, et de garder cela à l'esprit quand on apprend les étapes du processus. L'art de vivre [qu'il essaie] d'enseigner est véritablement une pratique spirituelle." La CNV ne cherche pas réellement un bénéfice immédiat de sa pratique, mais plutôt "qu'une masse critique de personnes utilisent la CNV pour participer à l'avènement d'une paix intérieure, interpersonnelle et institutionnelle." Les personnes qui se forment à la CNV ne sont pas toujours bien informées de cet aspect de la méthode.

 

Dans ce cadre, que tu aies pu vivre une expérience spirituelle d'accès à l'essence est compréhensible.

 

Très amicalement,

Fabien

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Pascal,

 

"Les centres instinctif et mental étaient, ou semblaient être au même niveau."

Pouvait-il en être autrement ? Étant donnée ta hierarchie des centres (I-M-E), si le centre émotionnel "monte", c'est que les deux autres centres fonctionnent au moins aussi bien, non ?

 

Je ne connais la CNV que par les livres, je n'ai pas eu l'occasion de vivre une expérience aussi intense que la tienne. J'avoue qu'au quotidien il m'est difficile d'appliquer tous les principes de la CNV. En revanche, lorsque j'arrive à la pratiquer correctement, il y a effectivement une connexion plus grande à mon interlocuteur, mais surtout à moi-même. Le fait de devoir repérer ses sentiments et les besoins/valeurs qui en sont à l'origine oblige à sortir de l'oubli de soi.

 

Je n'avais découvert la dimension spirituelle que dans un deuxième temps, cet aspect étant clairement mis en arrière plan dans les présentations de la CNV.

 

Amicalement,

Sevan

Sevan (9α, aile 8, C-/+ S= X+)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je me trompe ou c'est une conversation des amis du blog ?

"Je n'avais découvert la dimension spirituelle que dans un deuxième temps, cet aspect étant clairement mis en arrière-plan dans les présentations de la CNV."

Pour moi qui suis 6, le fait que l'objectif spirituel de la CNV soit la chose la plus importante pour Rosenberg et soit pourtant systématiquement mis en arrière-plan dans les présentations active ma fixation. Pourquoi ?
 
Amicalement, Wallace

Wallace - 6 aile 7

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...