Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Hiérarchie des centres d'une 5 alpha


Claire5

Recommended Posts

Bonjour,

 

Voici les conclusions du stage Centres que j'ai suivi. Je suis 5 alpha, donc mon centre préféré est le centre mental extérieur, mon centre du support est le centre émotionnel, et mon centre instinctif est réprimé.

 

Les astuces pour économiser le centre instinctif

 

Pendant le stage, j'ai expliqué que pour économiser mon instinctif, j'avais réussi à réduire à une toutes les trois semaines le nombre de machines à laver que je devais faire (car je dois aller dans un lavomatique et je trouve ça très pénible). J'ai trouvé d'autres exemples :

  • Je suis en école d'ingénieur et l'autre jour en projet, on devait résoudre un problème en utilisant le solveur sur Excel sur plusieurs lignes. Ça allait être très pénible et rébarbatif. Du coup, j'ai programmé une petite macro (un programme) qui faisait le boulot automatiquement. J'étais très fière de mon programme, j'économisais l'instinctif, et en plus j'utilisais le mental. Même si au final je n'ai pas gagné énormément de temps.
  • J'ai remonté ma selle de vélo pour économiser de l'effort en ayant les jambes bien tendues (j'augmente la puissance). Quand on me demande si elle n'est pas un peu haute, ça m'exaspère.

Tendance no life/geek

Désolée si je n'ai pas su répondre lorsque cela a été abordé en stage, alors que j'avais des idées en tête. Mais c'est bien sûr quelque chose que je connais. Par exemple il y a quelques années, j'ai dû me faire opérer du genou pendant les vacances d'été. Après l'opération, je devais rester deux semaines chez moi avec une attelle et des béquilles. J'étais toute seule et j'ai passé quasiment deux semaines à jouer à Age of Mythology sur Internet (qui est au passage un jeu de stratégie mais avec une dimension émotionnelle (plus que les échecs par exemple)). C'étaient vraiment des vacances géniales.

 

Centre émotionnel en support

On m'a fait la réflexion que mon centre émotionnel était fort. Et c'est vrai que cela peut être surprenant pour une 5. Cependant, l'émotionnel est au service du mental pour deux raisons :

  1. Je bride mes émotions lorsqu'elles sont gênantes. Je suis à l'aise avec uniquement sous certaines conditions. Je n'aime pas les montrer et je suis maladroite pour les exprimer.
  2. Les choses me procurent d'autant plus d'émotions qu'elles sont liées au mental. Je peux trouver beau un paysage, mais cela ne sera jamais aussi beau qu'une idée. En prépa, mon prof de maths disait : "Les mathématiques, c'est la quête de l'esthétisme. On ne peux pas faire des maths si on n'aime pas ce qui est beau." Et quand il faisait une démonstration particulièrement complexe, il disait : "Regardez cette démo, elle est belle, elle est subtile." J'étais d'accord.

Autre exemple, un film comme Valse avec Bachir, pour moi c'est du génie. Graphiquement c'est magnifique, la bande son est superbe, mais en plus, cette émotion est "au service" d'une quête de vérité et d'une leçon d'histoire.

 

Tout à l'heure en cours, j'ai remarqué qu'une amie 6 était dans la posture caractéristique de son type, et cela m'a presque boulversée. Parce qu'en stage, je m'étais dit que c'était vraiment une position stupide et que je n'étais pas prête de la remarquer. Les moments où je comprends quelque chose de fondamental provoquent beaucoup d'émotion chez moi.

 

Par contre s'il n'y a pas de lien avec le mental, mes émotions sont faibles. Par exemple, quand une personne de ma famille âgée et malade décède, je trouve ça normal et je suis beaucoup moins triste que les autres.

E5 alpha, C= S-/+ X-/+

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Claire,

 

Bienvenue sur ce forum. J'ai grand plaisir à t'y lire. Et deux messages en une seule journée, tu nous gâtes ! :sarcastic: :happy:

 

À l'exception du fait que mes centres sont dirigés principalement vers l'intérieur, j'ai la même hiérarchie des centres que toi et je me sens proche de ce que tu nous racontes. Dans l'école d'ingénieurs de ma jeunesse, moi aussi, j'ai vécu des émotions esthétiques fortes avec des démonstrations mathématiques particulièrement élégantes ; elles était toutefois — 7 oblige ! — précédées d'une sensation d'excitation et de plaisir au moment de l'insight de la découverte ou de la compréhension, sensation souvent accompagnée de manifestations d'exubérance assez incongrues.

 

"Age of Mythology sur Internet qui est au passage un jeu de stratégie mais avec une dimension émotionnelle (plus que les échecs par exemple)"

Ah bon, il y a des jeux plus émotionnels que les échecs ! Ben ça alors ! :happy:

 

Je n'ai pas très bien compris ce qui t'avait bouleversé dans le fait de voir ton amie 6 dans la posture compulsive de son ennéatype. Pourrais-tu préciser ?

 

Très amicalement,

Fabien

Link to comment
Share on other sites

"Je n'ai pas très bien compris ce qui t'avait bouleversé dans le fait de voir ton amie 6 dans la posture compulsive de son ennéatype. Pourrais-tu préciser ?"

En fait pendant le stage, j'étais assez sceptique sur les positions caractéristiques. Surtout celle du 6 en version "garçon". Je trouvais que c'était vraiment ridicule comme position. Donc j'ai été vraiment étonnée de la voir à l'œuvre à peine un jour plus tard. Surtout que mon amie était justement dans la position version "garçon", et faisait le mouvement idéomoteur avec sa jambe qui bougeait comme quand on est stressé (et en effet, nos profs nous parlait de nos stages et ça pouvait être un peu stressant). Il n'y avait pas de doute, c'était une position caractéristique.

 

Donc bref j'ai trouvé cela incroyable !! Le pire, c'est que la seconde suivante, je me regarde et je remarque que moi aussi j'ai ma position de retrait ! Je me rends compte à quel point notre ennéatype affecte toute notre vie ! Je me rends compte que j'ai encore beaucoup à découvrir, et donc voilà ça me bouleverse.

E5 alpha, C= S-/+ X-/+

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour Claire,

 

Merci de ta clarification.

 

"Le pire, c'est que la seconde suivante, je me regarde et je remarque que moi aussi j'ai ma position de retrait !"

Ce n'est pas le pire, c'est le meilleur ! Quand en Ennéagramme, on commence à se surprendre soi-même en temps réel en pleine activation de l'ego, tout devient possible. Donc :sarcastic: !

 

Très amicalement,

Fabien

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Claire,

 

Merci pour le partage.

 

Pour "no-life/geek", c'est bien de la répression de l'instinctif dont tu parles ?

Parce que j'ai eu ma période Age Of Mythology et j'y ai perdu pas mal de temps (en tant que 9, c'était en narcotisant bien entendu). Le côté émotionnel m'a échappé ; j'avais une approche très mentale : chercher les meilleures stratégies sur Internet, essayer d'être "efficace", progresser dans le classement, etc. Ma foi, en deux semaines entières, tu as dû bien progresser. :sarcastic:

 

Amicalement,

Sevan

Sevan (9α, aile 8, C-/+ S= X+)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Sevan,

 

Oui, je voulais bien parler de la répression de l'instinctif bien sur en évoquant les heures passées devant l'ordinateur.

 

Moi aussi je cherchais à progresser dans les classements parce que c'est là que ça devenait intéressant et qu'il fallait commencer à penser à de plus en plus de choses.

Ce que je voulais dire, c'est que j'aime aussi particulièrement ce jeu parce que je trouve l'univers graphique très beau. Par exemple je n'ai pas autant accroché à Age of Empire III parce que je trouvais ça moche et trop sombre.

Sinon comme je trouve qu'au final Internet et les jeux, c'est une perte de temps, je n'ai volontairement pas Internet chez moi ; ça règle le problème ! Ça me force à faire d'autres choses. :sarcastic:

E5 alpha, C= S-/+ X-/+

Link to comment
Share on other sites

Manjushrihalavie

Bonjour Claire, bonjour à tous,

 

Je trouve cela courageux de ne pas avoir Internet chez soi pour un(e) 5 ! Alors là, moi je dis bravo !

 

J'en serais tout à fait incapable car, déjà, mon métier qui me passionne exige l'utilisation de celui-ci, mais aussi je ressens le besoin de communiquer (et peut-être contrôler à distance ?) par ce biais qui reste efficace et discret si on prend la peine d'être clair et de se relire avant le clic sur "Envoyer".

 

Sur ce, je confirme que lorsque je n'ai pas envie de superflu (= émotions encombrantes), notamment en fin de journée où le mental chez moi semble être à son apogée, je laisse tomber le téléphone et lui préfère alors le clavier. Et puis par téléphone, je vais facilement m'opposer ou contredire l'autre (en fait, bien souvent, je donne juste mon avis). Et même si cela peut être constructif pour une 8, je vois l'écran et le clavier comme des "armes à double tranchant" : il me semble qu'on peut ainsi se couper facilement de nos émotions, mais aussi que c'est une opportunité non négligeable pour laisser une place au mental ce qui permet d'être attentif à l'autre et même de comprendre son ressenti… :sarcastic:

 

Bonne journée à tous.

Type 8 aile 7, sous-type sexuel

"Les paroles ne sont que l'écume de l'eau, l'action est une goutte d'or."

Link to comment
Share on other sites

Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Je trouve cela courageux de ne pas avoir Internet chez soi pour un(e) 5 ! Alors là, moi je dis bravo !"

Je ne suis pas aussi enthousiaste. À notre époque, ne pas avoir chez soi de connexion à l'Internet, cela peut certes éviter bien des narcotisations et des pertes de temps, mais cela peut aussi être un moyen de s'isoler. Il serait peut-être intéressant, Claire, que tu creuses la ou les motivations derrière ce choix.

 

Très amicalement,

Fabien

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

"Il serait peut-être intéressant, Claire, que tu creuses la ou les motivations derrière ce choix."

En fait je crois que je n'ai tout simplement pas Internet chez moi parce que je peux y accéder dans mon école six jours sur sept de 8h à 22h ! C'est juste un peu pénible car il faut que je trouve des ordinateurs libres dont l'écran n'est pas exposé au regard des autres…

 

Sinon je voulais rajouter un complément sur la répression du centre instinctif.

 

La répression du centre instinctif se traduit par le manque d'espérance : je ne pense pas pouvoir avoir un impact sur le monde. Et plus particulièrement, du fait que je suis orienté vers l'extérieur, je ne pense pas pouvoir avoir un impact sur moi-même. Je crois que cela explique pourquoi lorsque l'on me fait une critique, pour moi c'est une fatalité. Car je ne peux rien y changer. Par exemple l'autre jour on m'a dit "c'est mauvais" à propos d'un rapport que j'avais rédigé à la va-vite. J'ai beaucoup rationalisé après ça. Je crois que c'était pour éviter de reconnaître ma souffrance. Car pour moi, j'étais mauvaise et c'était irrémédiable. Après une critique juste, je suis capable de tout remettre en question pendant des jours, pour essayer de trouver une solution sans changer, ou pour relativiser la critique.

Autre exemple : quand j'ai commencé à vouloir conduire, l'auto-école m'a dit que j'étais catastrophique. Alors je me suis faite une raison : je n'aurais jamais mon permis. Quelques années plus tard, je m'y suis remise et j'ai eu la chance d'avoir un moniteur génial et intelligent, qui m'a juré que j'avais dix fois les capacités d'avoir mon permis. Et j'y ai cru ! Et finalement j'ai eu mon permis du premier coup.

Je crois aussi que mon manque d'espérance envers moi-même se traduit pas un manque d'ambition. Je me contente tout à fait du minimum, de ce que je suis certaine de pouvoir réaliser. Je ne cherche pas à faire des choses exceptionnelles. Par exemple, je n'aurais jamais mis les pieds en classes préparatoires si on ne m'avait pas convaincu de le faire (alors qu'au final je suis ravie d'y être allée !).

On me dit souvent : "C'est dommage, tu pourrais…". Eh oui, c'est dommage. Car au fond, je pense que mon mental et mon émotionnel sont corrects. Mais je suis comme bloquée. Car si personne ne me répète "tu peux le faire", je ne pense pas en être capable. J'ai un frein invisible qui me retient. À certains moments, cette constatation me rend vraiment triste. J'ai l'impression d'être condamnée à la médiocrité.

E5 alpha, C= S-/+ X-/+

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...