Scroll To Top

Crossing Guard
Analyse

Freddy Gale (Jack Nicholson) : 7

Le personnage de Freddy est une intéressante illustration des comportements possibles d'un 7 quand il se désintègre sous l'effet d'une douleur à laquelle il n'a pas pu échapper, en l'occurrence la mort de sa fille Emily.

Cette souffrance terrifie Freddy et il n'a pas assisté à l'enterrement de sa fille, ni n'est jamais allé sur sa tombe. Mary est bien consciente de cette peur et n'est pas dupe de ses tentatives de mensonge :

  Freddy : J'y suis allé de mon côté, Mary. En privé.
  Mary : Oh ! Vraiment ?
  Freddy : Oui.
  Mary : Alors tu es plus courageux que je ne le pensais. Qu'est-ce qui est inscrit sur la tombe, Freddy ? De quelle couleur est-elle ? Elle est sur une colline ? Sous un arbre ? C'est une stèle ou est-ce une simple dalle de granit ?
  Freddy : [Silence.]
  Mary : C'est ce que je pensais.

Cet évitement de la souffrance étant insuffisant, Freddy essaye de s'étourdir dans le plaisir, écumant les boîtes de nuit avec un groupe d'amis, buvant à l'excès et passant de go-go girls en strip-teaseuses.

C'est suffisant pour occuper ses nuits. Quant aux journées, il met en œuvre sa fixation de planification. Il a entouré sur un calendrier la date de libération de John Booth et fantasme sur le fait qu'il va se venger et le tuer, que Mary en sera "soulagée et fière" et qu'ainsi il reconquerra son amour.

Mais Freddy est un 7 et non pas un 8 ! La vengeance est un projet excitant dont il parle avec enthousiasme :

  Freddy : J'ai une grande nouvelle. C'est une très grande nouvelle. Une nouvelle extraordinaire. Tu veux l'entendre ou pas ?
  Mary : Mmm. Mmm.
  Freddy : Tu es sûre ?
  Mary : Oui.
  Freddy : Il est sorti. John Booth est sorti. Je vais le tuer, Mary.

Mais quand il s'agit de réaliser ce projet, tout change : "Nom de Dieu ! Nom de Dieu ! Ce putain de flingue est pas chargé !" Comment ne pas penser qu'inconsciemment il n'a jamais réellement souhaité concrétiser son projet ? D'ailleurs, il s'assoit, discute avec John et repart dans la planification : "Je vais te donner trois jours. Trois jours. J'oublierai peut-être pas cette saloperie de chargeur, putain de merde !" On notera ce magnifique "peut-être" ! Freddy rentre chez lui et fait une nouvelle marque sur son calendrier.

Ce goût de la planification, cette orientation vers le futur propre au centre mental, Freddy l'exprime aussi avec son assistant à la bijouterie :

  Jefferey : Je pense qu'il faudrait mettre les émeraudes devant les diamants. Ce serait superbe.
  Freddy : Tu as un goût très sûr pour les pierres. Je te fais confiance, Jefferey, mais… Je suis très occupé. Tu as remarqué, hein ? Tout le temps très occupé. Alors euh… Essaye d'anticiper. Je m'apprête à quitter la boutique, c'est toi qui vas fermer, si tu n'as pas les clés du coffre dans la poche, arrête-moi.
  Jefferey : Oui.
  Freddy : Les émeraudes devant, superbe !

On remarquera que Freddy est très positif avec Jefferey. C'est plutôt une attitude habituelle :

  Freddy : Tu es superbe !
  Mary : Superbe, c'est peut-être un peu exagéré.
  Freddy : Non ! Ah non ! Tu es superbe.

Mais si quelqu'un le met en position d'infériorité, il a immédiatement une réaction verbale violente :

  Freddy : Je te fais pitié. Je te fais pitié. Je te fais pitié. Oh bon sang, c'est marrant ce truc, c'est un truc…
  Mary : Freddy, arrête ça tout de suite s'il te plaît.
  Freddy : [Il singe la voix de Mary.] Freddy, arrête ça tout de suite s'il te plaît. [Il reprend sa voix normale.] J'aimerais que tu meures. Putain, j'aimerais que tu crèves.

On remarquera l'emploi du mot "marrant" dans des circonstances qui ne le sont pas et de façon similaire, cette phrase plus tard avec John : "Je vais te faire rire mon vieux. Je me suis fait arrêter ce soir par la police. La totale. Tu veux savoir pourquoi ? Conduite en état d'ivresse ! Conduite en état d'ivresse." Quand Freddy évoque avec Mary les bons moments vécus avec elle, il en parle comme d'un temps où ils étaient "copains", "potes". Il sort du commissariat et déclare : "C'est le bonheur intégral. […] La grande forme." Lorsque le policier le fait marcher sur une ligne pour vérifier qu'il ne conduit pas en état d'ivresse et qu'il trébuche, il rit.

En temps normal, Freddy voit le côté positif des choses. Quand Mary et lui sont en avion et qu'ils traversent une zone de très violentes turbulences, il dit à Mary : "Prie pour qu'on s'écrase. Comme ça, on pourra dire qu'on est des survivants."

Freddy exprime aussi régulièrement sa préférence pour le mental et sa fierté à ce propos : "Un jour, on a enfin une idée originale. On est fier de soi. Elle vous excite. Elle vous fait gamberger." En toutes circonstances, il est important de comprendre. Par exemple, le matin où il arrive en retard à la bijouterie, il dit à son assistant : "Jefferey, je comprends pas. Il est plus de dix heures, et il y a pas un seul bijou en vitrine. Comment ça se fait ?" Quand Freddy se retrouve au commissariat après l'esclandre dans le restaurant, il s'enquiert du fonctionnement de l'ordinateur central et du système de fichage des empreintes digitales.

Nier la capacité de John Booth à comprendre une situation est le moyen d'exprimer sa colère à son égard :

  Freddy : Écoute, je suis bijoutier. J'ai une petite bijouterie. C'est tout ce que j'ai. C'est tout. Voilà ce que je suis. Tu comprends ce que je dis ?
  John : Je crois que oui.
  Freddy : La ferme ! Tu comprends pas. Tu comprends rien. Rien du tout !

Identification avancée : Freddy est un 7 α à aile 8 de sous-type conservation ("Clan").

John Booth (David Morse) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Mary Gale (Anjelica Huston) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Jojo (Robin Wright Penn) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Roger (Robbie Robertson) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Autre

Un autre personnage peut être identifié sur l'Ennéagramme : Emily.

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une description de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Retour à la
description du film