Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Enensis

Da Vinci Code

Recommended Posts

Enensis

Bonjour à tous,

 

Roman d'action et best-seller de Dan Brown, Da Vinci Code retrace une quête se déroulant sur deux jours dans laquelle les protagonistes partent à la recherche d'un secret caché depuis des centaines d'années et protégé par une mystérieuse société secrète… La description des personnages n'est bien évidemment pas l'attrait principal du roman, et les descriptions sont le plus souvent circonstanciées. Il m'a toutefois semblé que certains personnages pouvaient être typés.

 

Robert Langdon, un "symbiologiste" pourrait bien être de type 5 : un mental très fort, attrait pour la connaissance et spécialisation dans un domaine donné (symbolisme païen, art des déesses…), avarice dans la diffusion de certaines de ses informations (que ce soit à la police, aux autres protagonistes, ou pour son manuscrit qu'il n'a présenté à personne…), une certaine forme de détachement par rapport aux événements qui se déroulent, et un besoin d'isolement à plusieurs reprises pointent vers cet ennéatype.

 

Sophie Neveu, cryptologiste de la police scientifique et technique, pourrait être de type 7 : d'un naturel optimiste, elle a toujours un plan d'avance, un mental très fort, une certaine forme d'intempérance (avec les énigmes et les jeux de l'esprit notamment), très forte capacité à rationaliser ses comportements… L'évitement de la souffrance semble aussi sous-tendre sa personnalité comme en témoigne ses relations, complétement coupées depuis 10 ans avec son grand-père.

 

Silas, le moine albinos, est clairement de type 8 : la passion de vengeance très présente, la fixation d'excès très visible - notamment dans la vie d'ascèse qu'il a choisit de vivre - le déni et tout son courage et sa force au service de sa "mission" rendent peu probable un autre ennéatype.

 

Leigh Teabing me semble bien être de type 2 : très orgueilleux, la flatterie est une de ses armes principales pour arriver à ses fins et manipuler de nombreuses personnes autour de lui. Dans sa recherche du Graal, l'orientation d'amour est très présente, et il se présente comme celui qui n'a besoin de rien… mais qui peut aider tout le monde.

 

L'évêque Aringarosa, chef de l'Opus Dei, pourrait bien être de type 1 puisque la colère semble être au centre de sa personnalité, de même qu'une certaine recherche de la perfection dans ce qu'il fait, le tout au service de ses idéeaux élevés.

 

Bézu Fache, le chef de la police judiciaire est probablement 8 car excès et vengeance sont souvent présents. Ses méthodes très directes et expéditives pointent aussi vers ce type en montrant le personnage comme quelqu'un de fort et très porté vers l'action (c'est un homme de terrain malgré son poste).

 

Pour les autres personnages, Jacques Saunière et Rémy entre autres, les descriptions ne sont pas assez précises pour orienter vers un ennéatype précis.

 

Si d'autres personnes ont lu ce roman, je serai curieux d'avoir leur avis sur le sujet. :wink:

 

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour à tous,

 

Je vais me permettre de publier un "work in progress" sur le sujet.

Il se trouve que j'ai échangé quelques mails avec Eric au sujet de nos hypothèses respectives. Je ne souhaitais les publier qu'après avoir terminé de "bien" lire le livre, mais je me suis quelque peu lassée en route et je l'ai terminé "en diagonale" (histoire de savoir ce qui arrivait, en gros).

 

Je suis d'accord avec les hypothèses d'Eric pour :

- Langdon : effectivement 5, nettement de sous-type social, très probablement de variante alpha, peut-être avec une aile 4.

- Bezu Fache : effectivement 8, de variante alpha.

 

Pour les autres :

 

- Selon moi, Sophie Neveu est 6 plutôt que 7, de variante certainement mu (aucun problème avec l'action, beaucoup avec les émotions). Sa planification me semble uniquement destinée à faire face aux dangers et problèmes potentiels (aile 7 très probable par contre). D'autre part, il me semble que si elle était 7, elle aurait beaucoup mieux rationalisé (ou oublié) l'événement qui a causé la rupture avec son grand-père. Cet événement est la participation du grand-père à un rite sexuel, et on ne sait pas trop si ce qu'elle a vécu comme "une trahison" (sic) est son appartenance à une société secrète, le fait qu'elle n'en ait rien su, ou le rite sexuel lui-même (ou tout ça à la fois).

Aux dernières nouvelles, Eric était plutôt d'accord avec mes hypothèses.

 

- Aringarosa, le chef de l'Opus Dei, peut être un 1 ou un 2. Avec un vMème Bleu très dominant. Je ne suis pas en mesure de trancher totalement actuellement.

 

Eric et moi sommes toujours sur des hypothèses divergentes concernant Silas. Pour moi, il s'agit d'un type orienté vers l'intérieur et réprimant le mental (un 4 mu ou un 1 alpha, dans cet ordre de préférence personnelle).

 

J'ai récemment émis pour Leigh Teabing l'hypothèse d'un type 7. La planification me paraît l'aspect dominant de sa personnalité. L'utilisation de la flatterie (j'ai toujours trouvé que ses flatteries sonnaient faux) peut être un artifice destiné à arriver à ses fins. Il ne laisse entrer Langdon chez lui qu'après un "jeu de devinettes" portant sur ses goûts personnels et qu'il fait passer pour "un test d'honneur" (???).

Je ne vois pas trop l'orientation d'amour dans ses actions, j'y verrais plutôt l'aspect "sacrifice" d'un sous-type social, peut-être d'éviter au monde de la souffrance ?

En plus, quand il échoue et part entre deux gendarmes, ce qu'il dit a Langdon n'est ni un "n'oubliez pas de le donner au monde", ni "mais je suis un bienfaiteur de l'humanité", mais "dites-moi où est le Graal". Une phrase de mental, finalement.

Il me paraît manisfester des éléments de désintégration en 5 (je le crois de variante mu) avec l'indiscrétion de son équipement d'espionnage, et peut-être que le "je n'ai besoin de rien" relève d'une telle désintégration ?

 

Je me permettrai une hypothèse concernant Jacques Saunière : au vu des souvenirs de Sophie et de ce qu'en sait Langdon, je pense qu'il s'agit d'un 5.

 

A suivre, si d'autres personnes ont des avis, si/quand Eric le relit/relira, et si je m'y remets…

 

Très cordialement,

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enensis

Hello Bénédicte,

 

En ce qui concerne Sophie, le type 6 aile 7 me semble effectivement très probable. Je n'exclus pas complétement le 7 aile 6 dans la mesure où, malgré le stress de la situation, les passion et fixation du 6 ne me paraissent pas si présentes que cela. Quoi qu'il en soit, c'est effectivement 6 aile 7, ou 7 aile 6.

 

Pour Aringarosa, idem, soit 1 aile 2, soit 2 aile 1. Toutefois, je réfute l'idée d'un vMème BLEU dominant pour un vMème ORANGE très dominant (expression du soi très prononcée, recherche d'opportunités et volonté de progrès me semblent primer sur les valeurs BLEU souvent mises à l'écart chez lui).

 

Pour Silas, je reste sur du 8 désintégré.

 

Pour Teabing, le 7 me semble en effet maintenant plus probable que le 2 pour les raisons que tu as mentionnées… bien que le 2 ne soit pas exclu non plus à mon avis dans la manière dont est présenté ce Lord.

 

Cela dit, comme je le disais en préambule de mon précédent message, la description des personnages n'est pas le point du livre. Avec la fenêtre de temps très réduite et la place prédominante de l'action, je ne suis pas sûr que nous puissions approfondir cela d'avantage.

 

A voir maintenant comment l'adaptation cinématographique nous présentera les personnages. :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cédric

Je suis d'accord pour plusieurs personnages du livre notamment :

 

Langdon est tout à fait de type 5. Dans "Anges et Démons", c'est encore plus visible, toujours à limiter le don d'information, toujours à vouloir en savoir plus sur tout.

 

Sophie Neveu, pour moi, est de type 7, comme le dit Eric, elle est trop optimiste pour réagir ainsi, n'est ni phobique, ni contre-phobique (du moins je n'en ai pas l'impression).

 

Pour les autres personnages, je trouve qu'on ne les suit pas assez pour vraiment savoir de quel type ils font partie. Mais ce n'est qu'un avis personnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hamlet

Bonjour,

 

C'est un très beau film pour Tom Hanks !

 

Pourquoi le 6 n'est pas envisagé comme possibilité en ce qui concerne Silas ? Pourquoi semble-t-il être dirigé vers l'intérieur ?

Pendant les moments de stress, Sophie ne m'a pas paru très 6. Ses actions m'ont paru très créatives.

 

Je vous remercie,

Hamlet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...