Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Ce forum est fermé en écriture : cliquez ici pour plus d'informations.

Sign in to follow this  
J. Robert Oppenheimer

Question sur la nature innée ou acquise de l'ennéatype

Recommended Posts

J. Robert Oppenheimer

Bonjour,

 

Ou par "nature" j'entends "essence" des choses,

en l'occurence "nature de l'ennéatype".

Soit l'ennéatype d'un invidu est inné (naturel),

soit acquis (construit comme on construit un édifice).

 

Et à ce propos, j'ai une question

qui pourrait bien faire penser à de la réthorique

(relativement troublant, comme toute manifestation sophiste).

 

La question est :

Puisqu'on acquiert les ailes de notre ennéatype

(elles sont plus développées en fonction de l'âge de l'individu, ai-je cru comprendre),

qu'est-ce qui nous permet de dire que le type principal d'un individu n'est pas de la même nature (donc acquise) ?

 

--

Au plaisir,

JRO dit Oppie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour JRO,

Ce sujet a été abordé de très nombreuses fois sur le panneau. Si tu utilises la fonction "Recherche" ci-dessus avec les termes "inné" et "acquis", tu devrais trouver de nombreuses informations.

Résumons la situation :

  • On considère généralement que le type est inné, et que par contre sont acquis le sous-type, les ailes, la variante et le niveau d'intégration, ainsi que le positionnement sur la Spirale Dynamique. Il n'existe aujourd'hui plus aucun scientifique croyant à un caractère totalement inné ou totalement acquis (les deux extrêmes sont contredits par les faits). Par ce qui précède, l'Ennéagramme me semble proposer un découpage assez équilibré entre inné et acquis.
  • Rien ne prouve, au sens scientifique du terme, que le type est inné. Ce n'est qu'une opinion dans le meilleur des cas, une croyance parfois.
  • La théorie de l'inné semble probable pour quatre raisons :
    • On n'a jamais réussi à trouver quelqu'un ayant changé de type.
    • Des frères et sœurs d'âges très proches, ayant reçu une éducation similaire et les mêmes messages parentaux sont le plus souvent de types différents.
    • À ce jour, personne n'a jamais pu présenter un couple de vrais jumeaux d'ennéatypes différents.
    • Il est évident qu'un enfant qui naît a déjà une personnalité (par exemple, il est prouvé scientifiquement le caractère génétique de la tendance à l'introversion ou à l'extraversion). Ce n'est pas une boule de pâte à modeler uniquement façonnée par la vie. On a réussi à déterminer le type d'enfant très jeunes, et une étude scientifique indépendante a découvert neuf caractères différents chez les nourrissons.
  • Au fond, cela n'a pas grande importance. Que le type soit inné ou acquis, il est là, et ce qui compte véritablement, c'est ce qu'on en fait, c'est notre volonté de se libérer de ses automatismes.

Très cordialement,
Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

Les personnes intéressées par le problème de l'inné et de l'acquis peuvent lire l'article "On repart à zéro… ou presque" et ses commentaires qui ont été publiés sur le blog Et à l’aurore.

Très amicalement,
Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...