Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
J. Robert Oppenheimer

Les Misérables (Victor Hugo)

Recommended Posts

J. Robert Oppenheimer

Sur "Les misérables", roman de Victor Hugo.

 

Il me semble que Javert est de type 1.

Il remplit la fonction d'inspecteur de la sûreté, c'est-à-dire qu'il applique les lois, les règles qu'il pense infaillibles.

Il ne montre pratiquement jamais ses émotions.

Il est un "fondamentaliste" du règlement policier, c'est son éthique, sa méthode, sa morale.

("Fondamentaliste" est placé entre guillemets car, sémantiquement parlant, cela fait référence à la religion. Et dans ce cas précis, il n'en est nullement question, d'où les guillemets).

 

Finalement, il se retrouve face à "deux injustices", et il se rend compte que les règles qu'il pensait infaillibles ne le sont pas.

Il se donne la mort comme il l'aurait donné à un individu qui aurait commis le même crime (celui de se retrouver face à deux injustices, de ne pouvoir qu'agir de façon immorale, dans un cas comme dans l'autre : il devient le criminel, et les coupables doivent être punis, selon sa propre morale).

 

Javert me semble être la caricature même du type 1, le 1 poussé à son paroxysme.

 

JRO

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour JRO,

Entièrement exact, me semble-t-il. L'inspecteur Javert est un 1 de sous-type social assez désintégré, là où Jean Valjean est un 8, de sous-type social lui aussi.

Très cordialement,
Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...