Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu
Gri

Tourner un centre intérieur vers l'extérieur

Messages recommandés

Gri

Bonjour à tous,

 

Dans un post récent de la conversation “Logorrhée de 4”, Fabien me suggérait de travailler, en plus de différentes pistes que je listais, sur mon rapport aux autres et le fait de tourner davantage vers l'extérieur mon centre émotionnel (et les autres).

 

Intéressant de constater que mes premières réactions à la lecture de la suggestion de Fabien ont été :

  • La solution ne peut pas être aussi simple ;
  • Je perdrais mon authenticité et je serais bien hypocrite à me travestir ainsi en quelqu’un de soucieux des autres si je ne le suis pas réellement à ce moment-là ;
  • Je le paierai tôt ou tard puisque je me serais oublié donc j'aurai oublié mes vrais besoins qui se rappelleront à moi tôt ou tard car je n'aurais pas pris soin d’eux. Et mes malheurs à moi, qui va s’en occuper si ce n’est pas moi ?

No comment… Mon ego n’est pas à une fourberie près, le traître…

 

Puis l'idée a fait son chemin.

 

Je me suis observé en interaction avec d’autres et j’ai noté les automatismes qui m'empêchent de rester centré sur eux et me cantonnent dans mon ego — toute la panoplie semble là hélas :

  • Le besoin fréquent de parler de moi avec deux motivations sous-jacentes : montrer que je suis adapté à la situation et obtenir la reconnaissance de ce que je vis.
  • Les introjections fréquentes : que pense-t-on de moi ? qu’est-ce que je vais répondre ? ne va-t-on pas me juger négativement si je réagis de telle ou telle façon ? etc.
  • La croyance — que j’associe au questionnement identitaire et à mon mental réprimé — que je dois parfaitement comprendre ce que l’autre me dit et qui génère du stress et me désintègre.
  • La compulsion d'évitement de la banalité dès lors que le sujet de la conversation ne répond pas à mon besoin d'intensité émotionnelle.

 

Quelques pistes de travail que j’expérimente et qui génèrent des résultats positifs :

  • Arrêter les introjections le plus tôt possible pour éviter qu’elles ne s’installent et prennent leurs aises et utiliser les techniques du stage Éveil (généralement je me contente sur le moment de la dernière phrase pour ne pas perdre le fil de la conversation).
  • Parler si c'est opportun de mes émotions en rapport avec la situation (je me sens triste, joyeux, en colère, etc.) ; ça a l’avantage de me permettre de reconnaître ce qui se passe en moi tout en restant ancré dans l'instant présent (et souvent de contribuer plus efficacement que le mental à la conversation).
  • Faire jaillir l’amour (en me connectant notamment à tout ce qui est beau chez la personne qui est en face de moi).

 

Important pour moi de faire l'effort d'observer et de noter. Parfois, je me sens découragé face à la difficulté de la tâche. Mais j'observe que la prise de conscience (et l'acceptation) de tous ces automatismes précède et favorise la réaction appropriée (ou la non-réaction justement) en situation.

J'essaie aussi de me donner un peu d'empathie et de courage en reconnaissant que ce chemin est sans doute compliqué pour moi (4 + aile 5 + S-).

 

À suivre… :happy:

 

Amitiés à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Belles observations, Gri.

 

"Généralement je me contente sur le moment de la dernière phrase pour ne pas perdre le fil de la conversation."

Comme dit au stage Éveil, la dernière phrase interrompt la transe mais seule la technique complète en diminue la fréquence.

 

"Mon ego n’est pas à une fourberie près, le traître…"

Ce n’est pas un traître, juste un ami maladroit.

 

"Puis l'idée a fait son chemin."

Je lis ou entends souvent cette phrase. Elle me paraît être une piste d'introspection.

 

"Ce chemin est sans doute compliqué pour moi (4 + aile 5 + S-)."

Je crois que le chemin est compliqué pour tout le monde, même si ce n'est pas forcément au même endroit du chemin. Là aussi, n'y aurait-il pas un peu de la plainte chère à l'ego du 4 ?

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gri

Merci Fabien,

 

"Ce n’est pas un traître, juste un ami maladroit."

Vu, attention à ne pas le (me) prendre en grippe. Mon ego est mon ami, voilà qui m'aidera à m'en souvenir :laugh: :

 

 

Le 27/11/2018 à 13:58, Fabien Chabreuil a dit :

"Puis l'idée a fait son chemin."

Je lis ou entends souvent cette phrase. Elle me paraît être une piste d'introspection.

Je vois bien la formulation passive que je remplacerais par 'j'ai choisi de voir les choses autrement". Rester acteur de ma propre vie. Est-ce à ça que tu pensais ?

 

Le 27/11/2018 à 13:58, Fabien Chabreuil a dit :

"Ce chemin est sans doute compliqué pour moi (4 + aile 5 + S-)."

Je crois que le chemin est compliqué pour tout le monde, même si ce n'est pas forcément au même endroit du chemin. Là aussi, n'y aurait-il pas un peu de la plainte chère à l'ego du 4 ?

Plainte moi ? Jamais !

Je parlais de ce bout de mon chemin particulier qui consiste à se tourner vers l'extérieur. Et en effet, je vois mieux les ressorts du 4 : besoin de reconnaissance dans les difficultés que j'éprouve.

 

Amicalement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Est-ce à ça que tu pensais ?"

Il me semble que dans "Puis l'idée fait son chemin", il y a de la paresse, au sens de la passion du 9. Donc j'aurais préféré tout simplement "Puis j'y ai réfléchi plus profondément".

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mdo

Bonsoir Gri, Fabien et tous les autres…

 

Étant 4 alpha, ma priorité est de rééquilibrer mes centres, et d'activer mon instinctif réprimé, ce à quoi je m'emploie jour après jour.

Néanmoins, ton approche, Gri, me parle beaucoup.

Il me semble que tourner davantage mon centre émotionnel vers les autres peut contribuer significativement à être plus présente dans le monde et dans la réalité, et moins dans les rêveries. De plus, cela aide mon centre instinctif à passer à l'action.

En fait je me retrouve tout à fait dans tes automatismes, et les solutions que tu suggères font tout à fait sens.

 

Le besoin de reconnaissance du 4 dans ses difficultés me semble commun à tous les 4, qu'ils soient mu ou alpha.

 

Amitiés à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Compléter la direction de l'utilisation de notre centre préféré est positif pour tous les types. Cependant, l'ennéagramme dit que, après l'intégration interne, c'est la première chose à faire pour le 4 mu et ça ne l'est pas pour le 4 alpha.

 

Cette remarque ne s'applique pas vraiment à toi, Mdo, étant tout le magnifique travail que tu as fait sur toi, mais c'est un point important à rappeler pour ceux qui débutent.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×