Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu
Kitsada

Exemple de manifestation de mes ailes 5 et 7

Messages recommandés

Kitsada

Bonjour à tous,

 

Un sujet potentiellement source d'angoisse et d'anxiété chez moi est le bien être de mon groupe, à savoir celui de mon épouse et de ma fille de 9 ans. Hier, lors d'un échange avec cette dernière, j'ai pu observer véritablement les nuances qu'apportaient mes ailes 5 et 7 sur ma personnalité.

 

Ma fille est plutôt de nature discrète et très réservée à tel point que lorsqu'elle était plus petite (peur imaginaire du 6 oblige), j'avais l'angoisse qu'elle souffre en grandissant de phobie sociale (autant imaginez le pire, comme d'habitude…). Fort heureusement ces caractéristiques n'étaient pas annonciateur d'un quelconque trouble mais manifestaient juste les traits d'une personnalité d'un enfant plus en retrait et plus sensible.

Son bien-être social et notamment au sein d'un groupe, est quelque chose que j'ai toujours privilégié, bien plus important pour moi que les acquis académiques, même si d'une certaine manière ces deux éléments peuvent être liés.

Hier donc, dans son bain, elle me dit spontanément qu'elle a l'impression d'être rejetée, qu'elle sent qu'on ne l'aime pas. Une petite montée d'angoisse se mêlant à de la peine, je lui demande de me raconter ce qui c'est passé à l'école. Elle m'explique et me décrit des chamailleries d'enfants et tentative d'exclusion de la part d'autres camarades. J'essaye de la rassurer en dissimulant mon angoisse et mes doutes afin de ne pas les lui transmettre. Et hop pirouette de 6, je botte en touche et essaye de faire diversion. Je lui dis que ce n'est pas grave et que les enfants sont parfois méchants entre eux, c'est comme ça aussi chez les adultes etc. Sauf que, centre mental oblige et sous l'effet de ma compulsion, la machine à pensées se met en route… Et c'est là que mon aile 7 se manifeste.

 

L'identification à mon ego de 6 me poussant à réagir face à mon anxiété intérieure m'amène à imaginer des stratégies (planification du 7) afin de réduire l'impact d'un danger potentiel que pourrait constituer la mise à l'écart par le groupe de mon enfant. Chose qui bien entendu réveille chez moi la peur primaire du 6, à savoir être sans soutien et ne pas pouvoir sans sortir seul. Et me voilà en train d'imaginer quelques scénarios afin de rendre ma fille "plus sympathique" (et donc d'être mieux acceptée) aux yeux de ses pairs. Pour ce faire, je me dis qu'il serait peut-être judicieux d'être d'abord plus "sympa"avec les parents des soi-disant enfants. Si je suis bien avec les parents, alors leurs enfants n'ont aucune raison de s'en prendre et de rejeter ma fille. Mieux encore, pourquoi ne pas faire venir ma sœur œnologue et organiser une dégustation de vin et socialiser avec les parents autour d'un moment de détente dont je serais l'initiateur, ça pourrait être pas mal non plus.

 

On voit également ici la manifestation du sous type Cordialité qui cherche à se rassurer en désarmant l'autre, en étant en quelque sorte faussement sympathique. Mais l'idée de me rapprocher de certains parents afin d'engager des interactions sociales me fait freiner des deux pieds.  Mon aile 5 principale que je développe fortement depuis quelques années me pousse à plus d'avarice de mon temps et de détachement vis-à-vis du groupe (sauf celui de l'ennéagramme bien sûr ! :wink:). Moins j'ai d'interactions avec des parents d'élèves, mieux je me porte. Cultiver le secret de ma non-disponibilité et de prise de distance vis à vis des autres m'assure, il est vrai, une forme de sécurité que j'apprécie. Plus d'interactions c'est m'exposer davantage donc potentiellement source d'angoisses futur.

 

À ce moment-là, d'un coup, juste comme par magie… je me vois comme spectateur de ma propre mécanique égotique et du fonctionnement de mes pensées. Pris en flagrant délit de transe par mon observateur intérieur, je n'ai même pas besoin d'appliquer le protocole de déconstruction pour les hallucinations positives et autre progressions en âge. Je me reconnecte immédiatement à la réalité et à l'objectivité de la situation, parallèlement l'anxiété et le flot de pensées disparaissent presque instantanément.

 

Pendant ce temps ma fille sort du bain, toute contente. Nous dînons ensemble, elle a l'air plutôt heureuse et aucunement tracassée par ce qu'elle m'a dit auparavant. Tout va bien… Ouf. En tout cas elle semble mieux gérer la situation que le papa… À suivre

 

Bien cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Merci Kitsada de nous montrer l'interaction entre ton type 6 principal et tes ailes 7 et 5.

 

Je pense effectivement que tes deux ailes sont présentes mais il me semble que l'aile 7 n'est pas forcément où tu la mets.

 

"Sauf que, centre mental oblige et sous l'effet de ma compulsion, la machine à pensées se met en route… Et c'est là que mon aile 7 se manifeste. L'identification à mon ego de 6 me poussant à réagir face à mon anxiété intérieure m'amène à imaginer des stratégies (planification du 7) afin de réduire l'impact d'un danger potentiel que pourrait constituer la mise à l'écart par le groupe de mon enfant."

Chercher des stratégies pour réduire l'impact du rejet de ton enfant ne nécessite heureusement pas une aile 7. Tu sais très bien faire cela en 6.

 

Le problème vient de ce foutu mot "planification" qui n'aurait jamais dû être attribué à la fixation du 7. Citons Le Grand livre de l'Ennéagramme — on n'est jamais si bien servi que par soi-même ! — : "Le mot « planification » prête à confusion, mais nous avons choisi de l’utiliser, car il est celui couramment employé dans la communauté de l’ennéagramme. Planification peut laisser croire que le 7 a un talent naturel pour l’organisation. Ce n’est pas le cas : l’organisation nécessite un souci du détail qu’il n’a généralement pas, et il la perçoit bien souvent comme une contrainte brimant sa capacité à inventer et à improviser. Le terme « échappatoires » décrirait mieux la fixation du 7."

 

Or cette porte de sortie 7 était présente un peu auparavant : "Je botte en touche et essaye de faire diversion."

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kitsada

Bonjour à tous,

 

Merci pour tes éclaircissements Fabien. C'est vrai qu'il n'est pas nécessaire d'aller chercher une explication dans ses ailes lorsqu'on peut la trouver directement au niveau du type de base. D'ailleurs, en reprenant ma fiche sur la définition des ailes, vous le mentionnez clairement.

 

Je n'avais pas compris “la planification” du 7 dans le sens “échappatoire” mais je l'associais plutôt à une capacité particulière pour l'organisation. Ce que le 6 sait naturellement faire effectivement. Je me souviens maintenant qu'au stage Ailes, Patricia nous avait déjà fait remarquer ce point. Comme quoi je dois être un peu dur à la détente. :happy:

 

Je dois avouer que le 7 est un des types que j'ai du mal à identifier rapidement. Autant il y a des types dont les traits égotiques sont assez frappants, autant pour le 7, c'est moins flagrant. D'ailleurs lors du dernier stage Essence, les témoignages de 7 lors de l'exercice sur les filtres égotiques ont été pour moi très intéressants.

 

Amicalement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Je dois avouer que le 7 est un des types que j'ai du mal à identifier rapidement."

Dans ces cas-là, toujours la même ordonnance : lire les témoignages des 7 et voir les films ayant des personnages 7 (il y en a plus d'une cinquantaine).

 

Très amicalement,

Fabien

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×