Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu

Messages recommandés

Gri

Bonjour à tous,

 

En réfléchissant à l’ennéatype du Liban, je reconnais beaucoup de caractères 3, notamment l'importance de l’image et de la réussite, la vanité, la propagande, l'identification. De façon un peu moins nette, j’ai aussi vu des caractères 2, dont l’orientation d’amour et d’aide et l’orgueil.

 

Voici mes points : 

 

Réussite économique :

Le Liban est un patchwork d’une quinzaine de communautés, à base religieuse, réunies plutôt qu’unies au sein d'un État aux pouvoirs limités. 

Après l’accession du pays à l’indépendance en 1943, le pays connaît un très fort développement économique jusqu’à la guerre civile de 1975. Au sortir de la guerre en 1991, c’est un ancien entrepreneur, Fouad Hariri, qui dirige le gouvernement et lance un très vaste programme d’investissements économiques, dont un gigantesque projet de reconstruction du centre-ville de Beyrouth détruit par la guerre. Les dimensions sociales, éducatives et culturelles sont gérées par les communautés ou dans la sphère privée, souvent de façon très dynamique.

 

Importance de l’identité :

Les Libanais ont une relation particulière à leur identité, nationale, religieuse ou locale. Ils sont souvent très attachés à leur village d’origine, même s’ils n’y ont plus mis les pieds depuis longtemps. Le Libanais est souvent en compétition pour faire valoir son identité locale spécifique (les subtilités de sa gastronomie, de son dialecte ou de ses accents régionaux, etc.).

 

Vanité, identification :

Les Libanais sont très fiers de leur pays, dont ils promeuvent beaucoup les accomplissements, réels ou pas.

Les Phéniciens, peuple sémitique ayant prospéré sur le littoral oriental de la Méditerranée il y a 2 500 ans environ, sont considérés par les Libanais comme leurs ancêtres. Les Libanais aiment à croire que les Phéniciens sont à l’origine de toute civilisation, en étant notamment les inventeurs de l’alphabet (c’est faux dans l’état actuel des connaissances puisque les plus anciens alphabets connus ont été découverts sur le site d’Ugarit sur le littoral syrien), voire les découvreurs de l’Amérique (des fake news de découverte de traces du passage des Phéniciens sur la côte du Brésil resurgissent de temps en temps…). L’intention que je perçois est de rattacher le Liban au pôle de civilisation dominant (connaissant le succès) qui est l’Occident et d’en faire un contributeur clé, voire un précurseur.

Pendant la guerre, un courant politique de droite identitaire Libanais promouvait un lien "racial" entre Phéniciens et Libanais, avec l’intention de se démarquer de l’image d’échec et de déclin de la culture arabe.

 

Orientation de réussite :

La culture populaire villageoise libanaise est très marquée par l'idéal de réussite. Le jeune fils de famille a vocation à émigrer vers un pays lointain (souvent en Afrique ou en Amériques) et à y faire fortune avant de rentrer dans son village où il est accueilli en héros. Les contes populaires regorgent de ce genre d'histoires. "La richesse est une patrie pour l’exilé", selon un proverbe libanais.

Au contraire, la pauvreté est vécue comme honteuse. Des systèmes de solidarité se sont mis en place après la guerre civile, mais beaucoup de Libanais hésitent à y faire appel. Mais ça peut aussi être un signe de répression de besoins…

 

Propagande :

Au Liban on est souvent très fier de ses réussites et on en fait facilement la promotion : les biens immobiliers que l’on possède, les diplômes de ses enfants, la promotion de son conjoint, la qualité et la richesse de ses relations sociales, etc. 

Un exemple que j’ai tendance à considérer comme de la vanité mais qui pourrait être un caractère 2 : lorsque vous êtes en train de dîner au restaurant avec un Libanais et qu’il se lève vers la fin du repas en déclarant aller aux toilettes, il est peut être en train de se précipiter pour être le premier à payer la note et vous inviter.

 

S’agissant de mon pays natal, il est possible que ma perception soit tronquée. Certains d’entre vous connaissent-ils suffisamment ce pays pour contribuer à cette tentative de typage ?

Gri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Tu connais, Gri, ma passion pour les analyses de culture. C'est dire que je suis ravi de voir ouvrir cette conversation et désolé de ne pas en connaître assez pour l'enrichir.

 

"[…] l’orientation d’amour et d’aide."

Les autres caractéristiques du 2, compulsion et fixation sont-elles aussi visibles ?

Quelle forme prend l'aide ? Pourrait-elle s'expliquer par le niveau d'existence VIOLET ?

 

"Il est peut être en train de se précipiter pour être le premier à payer la note et vous inviter."

Ce n'est pas exclusivement libanais. Ceci dit, amis 5, faites-vous des amis libanais et ne buvez pas trop d'eau à table pour être certains de vous faire devancer ! Si si, j'ai honte. :blush:

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gri

"Quelle forme prend l'aide ? Pourrait-elle s'expliquer par le niveau d'existence VIOLET ?"

Merci Fabien pour cette piste : oui, à la réflexion, il me semble probable que la motivation de l'aide soit surtout de renforcer les liens tribaux du niveau d'existence VIOLET. Un bon indice est le fait que les Libanais destinent souvent leur aide aux membres (les plus démunis) de leur propre communauté (à travers des orphelinats, dispensaires médicaux ou programmes de parrainages scolaires par exemple).

 

Et je ne trouve pas d'exemples évidents de fixation et de compulsion de 2. Ce qui éloigne l'hypothèse d'un type 2.

 

Mon exemple d'invitation forcée au restaurant peut très s'expliquer aussi par le principe de réciprocité du niveau d'existence VIOLET (peu importe que je t'invite puisque ce qui est à moi est à toi). Mauvaise nouvelle pour nos amis 5, qui devront réussir l'exploit de passer pour des Syriaques catholiques, des Arméniens orthodoxes ou des Druzes s'ils veulent se faire inviter ! Perso, même au pays du mensonge, je ne miserai pas un kopeck sur leurs chances de succès. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous et à toi Gri,

 

"Merci Fabien pour cette piste."

Il est quasiment impossible de trouver le type d'un pays sans prendre en compte la Spirale Dynamique du fait de la ressemblance entre certains vMèmes et certains ennéatypes.

 

"Mon exemple d'invitation forcée au restaurant peut très s'expliquer aussi par le principe de réciprocité du niveau d'existence VIOLET."

Je ne pense vraiment pas du tout. Puisque la personne "se précipite", il y a là un problème d'image bien étranger à VIOLET. Ce n'est absolument pas cela la réciprocité. En VIOLET, il n'y a pas d'enjeu. L'addition arrive et la paye qui la paye, cela importe peu. Il n'y a pas d'effort pour être celui qui paye, ni bien sûr pour être celui qui ne paye pas.

 

Cette attitude que tu décris pourrait certes être du 3 mais pourrait tout aussi bien être du ROUGE. Du moins si elle est un peu ostentatoire. Sinon elle est une attitude de savoir-vivre assez classique .

 

Très amicalement à tous,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×