Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu

Comme chaque année, le mois de juin est particulièrement chargé. En conséquence, en plus des jours prévus dans nos conditions d'utilisation, ce forum sera accessible uniquement en lecture
les 20 après 11h, 21, 25, 26 & 28 juin 2018.

Alice et le lapin

Utilisation fantasmée du centre réprimé

Messages recommandés

Alice et le lapin

Bonjour à tous,

 

Je suis 6 alpha et je me surprends de temps en temps à fantasmer l'utilisation de mon centre réprimé, l'instinctif pour moi donc.

Exemple : je m'imagine en train de danser ou de bondir/courir alors que je suis mollement affalée sur un fauteuil. Je constate d'ailleurs que cela me "soulage" d'une sorte de pression ???!!!

 

Cela vous arrive-t-il aussi ?

 

Amicalement,

Alice et le lapin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Eh bien, ça fait presque une heure que je me creuse la tête pour essayer de répondre à ta question, Alice et le lapin. Cela implique une première réponse évidente : cela ne m'arrive pas actuellement et ne m'est pas arrivé depuis longtemps.

 

La tentation était donc forte de généraliser mais j'ai quand même essayé de remonter le plus loin possible dans le temps. Et là, ça change un peu :

  • J'ai une grosse aile 8 depuis longtemps, ce qui implique chez un 7 des fantasmes de vengeance. Effectivement ces fantasmes, quand j'étais jeune, étaient très instinctifs, version niveau d'existence ROUGE de la spirale dynamique. Comme toi, Alice et le lapin, cela me soulageait…
  • En dehors de ce contexte, j'en ai aussi retrouvé dans mon enfance et mon adolescence. J'adorais aller voir les conférences "Connaissance du monde" et je pouvais avoir des fantasmes liés aux capacités d'exploration qui y étaient montrées.
  • À une certaine époque de mon jeune âge adulte, je rêvais régulièrement, mais rarement quand même, que je faisais du rafting !

Il me semble que c'est tout et cela a toujours été occasionnel.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alice et le lapin

Bonjour à tous,

 

Merci Fabien pour ton heure de travaux forcés mentaux. :rofl:

 

Je vais essayé de préciser ma question. Je parle ici de fantasmes d'utilisation "simple" du centre réprimé. Par exemple, j'écoute de la musique (dans la vraie vie) et je m'imagine danser et… Rien d'autre. Ce n'est pas dans le cadre de la fuite d'un danger potentiel que je saute ou que je cours, c'est juste pour le plaisir :happy: sauf que c'est que dans ma tête. :pt1cable:

Je dois dire qu'effectivement ça m'arrive de moins en moins souvent. Je me demandais juste si ça arrivait à d'autres et dans quel cadre. Voilà, voilà.

 

Bises reconnaissantes,

Alice et le lapin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Je parle ici de fantasmes d'utilisation “simple” du centre réprimé."

Ça, non, je ne connais pas et ne pense pas avoir connu.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lighyli

Bonsoir Alice et le lapin,

 

Dans mon cas, je n'ai pas souvenir non plus de fantasme d'utilisation de mon centre instinctif réprimé en cas de bascule… (Sauf transe d'oubli particulièrement forte. :wink:) Même dans les moments de forte narcotisation lié à un stress quelconque…

 

Si je pense positivement à quelque chose d'instinctif, je crois que cela a plutôt tendance à me mettre en route et à me faire bouger !

Exemple: si je narcotise et que je commence à fantasmer de danser, je vais me lever et danser. :happy:

 

J'ai essayé d'imaginer ce que pouvait donner le fantasme de faire marcher mon centre mental réprimé, mais le résultat n'a pas été plus fructueux !

 

Poutous,

Lighyli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yves

Bonjour à tous,

 

Je trouve ce sujet fort intéressant. Je te suis reconnaissant, Alice et le lapin, de l’avoir créé.

 

Le 30/05/2018 à 11:37, Alice et le lapin a dit :

Je me demandais juste si ça arrivait à d'autres et dans quel cadre.

Oui, cela m’arrive parfois. Ces fantasmes satisfont un fort besoin d’expression en lien avec une personne que j’aime ou que j'apprécie, et en même temps le besoin de sécurité du 5 alpha par le retrait-isolation de la réalité.

 

Grâce aux pratiques du stage Éveil, ces fantasmes deviennent de plus en plus brefs et rares. Je suppose que, si je ne me reconnectais pas aussi régulièrement à la réalité, alors mon association entre mon monde intérieur auto-suffisant et mon besoin de sécurité se renforcerait. À l’extrême, je tomberais dans une des pathologies du 5 décrites au stage Connexions.

 

Le 30/05/2018 à 10:02, Alice et le lapin a dit :

Je constate d'ailleurs que cela me "soulage" d'une sorte de pression ???!!!

Moi aussi. Dans mon cas c'est une fuite égotique.

 

Le 31/05/2018 à 00:40, Lighyli a dit :

Si je pense positivement à quelque chose d'instinctif, je crois que cela a plutôt tendance à me mettre en route et à me faire bouger !

Dans mon cas, je reste en catalepsie jusqu'à ma sortie de transes.

 

Amicalement,

Yves

 

P.-S. : du point de vue de la Spirale Dynamique, je vis ces fantasmes surtout dans mon vMème le plus pénible : ROUGE. Adolescent, je fantasmais des actes héroïques. :proud: Enfin… Héroïque… Pour un 5 alpha très introverti, se diriger vers la personne dont il est amoureux peut s'avérer un acte héroïque. :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annedo

Merci de l'ouverture de cette discussion sur les centres réprimés (je suis type 3 avec centre instinctif réprimé).

 

Il m'arrive (au moins une fois par mois) de me "sentir" jouer au tennis, servir, monter au filet… alors que je suis tout bonnement assise ou en train de marcher tranquillement dans la rue.

 

Cette illusion est liée à une demande émotionnelle, et je suis consciente que je cherche à nourrir/valoriser — pour un instant —  mon image par ce fantasme. Ce qui me surprend plus c'est que cela me procure une montée d'énergie : je me sens prête à soulever des montagnes, sans le faire bien sûr, mais si je suis assise, je me lève et si je marche, je marche plus vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alice et le lapin

Bonjour à tous,

 

Et merci pour vos réponses. :happy:

Encore une fois je constate qu'il s'agit essentiellement de témoignages de personnes réprimant le centre instinctif, y aurait-il là plus qu'une coïncidence ? Mon mental de 6 en est tout émoustillé… Mystère ! :rofl:

 

@Fabien : le fantasme du rafting, rentre tout à fait dans le genre de cas que j'avais en tête, je pense.

@ Lighyli : pour ce qui est d'un fantasme d'utilisation du centre mental réprimé, j'ai pensé, par exemple, que l'on pourrait s'imaginer résoudre une équation compliquée ou avoir saisi un concept fuyant, en éprouver de la satisfaction intellectuelle, et pourtant n'avoir activé son mental que dans son imagination.

@ Yves : en effet fantasmer la mise en action de mon instinctif ne me fait pas bouger pour autant. Je constate que souvent lorsque le fantasme se met en place c'est que pour des raisons, soit de bienséance soit pratiques, je ne peux pas passer à l'acte. Me balancer dans mon siège alors que j'écoute de la musique dans le RER pourrait me faire juger déviante.

@Annedo : chez moi, la mise en route du fantasme est souvent liée à une émotion forte.

 

Je continue à m'observer.

 

Fantasmagoriquement vôtre,

Alice et le lapin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oyoshi

Bonjour à tous,

 

J'ai essayé de me remémorer des moments où j'aurais pu fantasmer des utilisations "simples" de mon centre instinctif et… je n'ai pas l'impression d'avoir réussi ! :cry:

Les seules choses qui me sont venues à l'esprit étaient les actions que je sais que je dois mettre en œuvre et que mon instinctif réprimé m'empêche d'actionner de suite. Maintenant je n'ai malheureusement pas de sensation de soulagement comme décrite dans ton témoignage, Alice et le lapin.

 

Le témoignage d'Yves m'a néanmoins rappelé que j'ai pu (et cela m'arrive parfois encore) rêvé de choses que je n'ai pas osé faire dans le passé (était-ce de l'instinctif réprimé ?) mais j'ai l'impression que c'est plutôt dans mes phases de désintégration en 4 où envie et mélancolie font rage ! :proud:

 

Bonne soirée à tous ! Bien amicalement,

Oyoshi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×