Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu
Annedo

Les fausses siestes du 3

Messages recommandés

Annedo

Bonjour à tous,

 

Face à l'hyperactivité du 3, les moments de calme, de sieste ou de méditation sont propices à son développement spirituel. Oui mais voilà, nombre des  "pauses" sont de fausses ou vaines pauses. Petit panorama de mes tentatives où la pleine conscience est singulièrement absente : :confused:

  • La pause "épuisement" : je m'endors sur place par épuisement ;
  • La pause "procrastination" : je fais une pause dans mon travail car j'ai peur de rater ce que je fais ; je "m'étourdis" dans des lectures de polars ou des vidéos  ;
  • La pause "préparatoire" : je fais une pause mais mentalement je suis en train de préparer ma to do liste  de la semaine ;
  • La pause "syndicale" : je fais une pause parce que j'ai retenu que l'esprit a besoin de repose pour bien fonctionner, à l'instar de l'élastique qu'on tend et relâche : l'objectif premier est cependant celui de l'efficacité, pas de la pause.

Et puis quelques fois, j'arrive à être en pause, connectée à mon corps et au monde extérieur : instant très court avant que tout mon système nerveux ne tressaille pour dire "alors, on repart ?" et qu'un angoisse diffuse ne vienne : "Danger, danger, tu perds ton temps, tu vas disparaître." Traverser cette angoisse est dur : le chemin est long pour desserrer l'étau de l'ego !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Intéressante typologie, Annedo. Je crois que le 3 n'est pas le seul à faire de fausses pauses. Instinctif réprimé oblige, j'ai bien connu par exemple la pause "procrastination".

 

N'oublions pas la structure hiérarchique de la spirale : les diverses pauses s'adressent à des niveaux différents de la personnalité. La pause "spirituelle" n'est possible que si le corps et l'ego ne vont pas trop mal. Ainsi tu pourrais faire disparaître la pause "épuisement" et la remplacer par des pauses "repos". Tu pourrais aussi admettre que l'ego a besoin d'exister et que les pauses "procrastination" et "préparatoire" sont acceptables quand elles sont pratiquées avec mesure.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lighyli

Bonjour à tous,

 

Merci Annedo, ça me parle ! Je me reconnais (un peu) dans ce que tu racontes. Chez moi aussi les "vrais" pauses sont rares.

 

Pour préciser :

  • La pause "préparatoire" : celle là, je ne crois pas la connaître…
  • La pause "syndicale" : je la prend de plus en plus souvent depuis quelques années. La première est la sieste que j'essaye de faire le plus souvent possible est qui est encouragée dans mon entreprise ! Il m'arrive régulièrement de respecter ma pause ultradienne maintenant que j'y fais attention (cf. stage Intuition).
  • La pause "épuisement" : celle là est quand même rare chez moi :happy: mais il peut m'arriver d'être très fatigué après avoir beaucoup travaillé (quand l'instinctif marche bien !). Je pense que c'est beaucoup (beaucoup) moins systématique que pour un 3 quand même. :wink:
  • La pause "procrastination" : évidemment, vous l'avez compris, celle là, je suis un champion…

 

Depuis que j'ai commencé un travail plus profond de "connaissance de soi", j'essaye de me prendre des rendez-vous pour me poser et travailler les exercices des stages Essence, Intuition, Libération (Éveil, c'est encore trop frais). Il m'arrive souvent de transformer ce rendez-vous en "pause procrastination" car mon ego me dit : c'est bon, cool, tu as le temps, tu verras plus tard… mais j'arrive quand même à avancer doucement… Je ne cherche pas à combattre mon ego (Fabien et Patricia le disent suffisamment souvent en stage). Mais il faut quand même que je porte attention à mon essence : courage et activité à se connaitre… Avec ça, j'avance tranquillement ("tranquillement" : c'est un mot très égotique pour le 9 que je suis…)

 

Lighyli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×