Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu

Conformément à nos conditions d'utilisation, ce forum est accessible uniquement en lecture jusqu’au 6 mars 2018 inclus.
Il vous sera à nouveau possible de poster des messages après cette date.
D’ici là, vous pouvez consulter également nos 149 articles et nos 89 analyses de film.

Mdo

Une 4 en entreprise

Messages recommandés

Mdo

Bonjour à tous !

 

En faisant du rangement, je suis tombée sur un bilan de compétences fait en 1995, au siècle dernier, quoi, période où je ne connaissais pas l'ennéagramme.

 

J'avais un peu fait le tour du travail à l'antenne, j'avais envie d'évoluer, et un poste que j'espérais m'avait été refusé trois fois. Mon chef m'avait proposé de faire ce bilan pour y voir plus clair…

J'ai eu dans ce cadre toute une recherche à faire sur le thème : "Vous n'êtes pas bien dans votre poste car vous n'êtes pas bien avec vous même. Essayez de définir les causes de ce sentiment de mal être à travers des situations vécues dans la vie de tous les jours." 

 

Voici trois de mes réponses :

  • Je suis insatisfaite lorsque je fais un travail de peu d'intérêt, je m'ennuie et j'ai l'impression de gaspiller mes compétences.
  • Lorsque je suis contrariée par une situation ou par quelqu'un, je rumine mes griefs pendant des jours, et je me plains sans arrêt.
  • Je passe mon temps à regretter ce qui me manque et j'ai du mal à profiter de ce que j'ai. J'envie les autres qui, me semble-t-il, sont plus heureux que moi.

 

J'ai bien ri en relisant ce bilan, pour compléter le tableau, cinq autres de mes réponses montraient une désintégration en 2, et une signait une aile 3 !!!

 

Je dois ajouter que la formatrice qui m'a accompagnée m'a fait travailler sur le contentement de ce que j'avais et qui était déjà là, ce qui m'a à l'époque aidée à changer de regard (et de comportement) sur mon travail et ma vie, à la suite de quoi un nouveau poste auquel je n'avais pas pensé s'est ouvert à moi comme par magie…

 

Amitiés à tous,

Marie Do, décidément 4 :happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Merci Marie Do pour ce magnifique exemple.

 

C'est peut-être quand on le cherche qu'il est le plus difficile de trouver son ennéatype ! À ces moments-là, nous analysons, nous pinaillons, nous doutons, nous sommes défensifs, alors que si nous nous reportions simplement à notre vécu, il serait bien souvent évident.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×