Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu

Conformément à nos conditions d'utilisation, ce forum sera accessible uniquement en lecture du 16 au 24 octobre 2018,
  puis du 30 octobre au 14 novembre 2018 inclus.

Lighyli

Sous-type conservation chez le 9

Messages recommandés

Lighyli

Bonjour à tous,

 

J'ai modifié mon profil à C+…

 

En fait, j'ai détecté très clairement le sous-type appétit chez moi. J'ai toujours eu (très) bon appétit, mais jusqu'à maintenant j'avais mis ça sur le compte de mon éducation : culture familiale très portée sur les bons repas, et on a toujours exigé de moi de finir mon assiette…
Ça ne me semblait pas justifier un C+. :happy:

 

Je viens de réaliser que ma réaction en cas de maladie est particulière.

 

Dès que je me "sens malade" (que ce soit un bête nez qui coule, un rhume, une bronchite ou la grippe), je me mets à manger comme quatre ! C'est hyper mécanique ! En mode "boulimie" ! (Heureusement que je ne suis pas malade souvent. :wink:) Jusque là, je pensais que c'était normal et naturel : le corps a besoin de "vitamines", donc il les cherche dans la nourriture…

 

En fait, c'est très précisément l'instinct de conservation du 9 qui fait des siennes ! En mode : "Oula, ça va mal, on ne sait jamais, dans le doute, on va se gaver, comme ça, je trouverai bien ce dont j'ai besoin dans tout ça !"

Un bon complément à mon sous-type social qui me semble quand même bien plus visible au quotidien…

 

Lighyli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Merci Lighyli pour ce partage. C'est une des difficultés de l'étude de l'impact des instincts de distinguer ce qui est un comportement « normal » (notation =) et ce qui traduit une blessure de l'instinct (notation + ou -). Bien sûr, notre ego a tendance à trouver notre attitude normale et justifiable. C'est un des buts des panels du stage Sous-types de lister les caractéristiques relevant du + ou du - mais bien sûr cela ne peut pas être exhaustif et, là aussi, le travail d'auto-observation n'est jamais terminé.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pocahontas

Bonjour à tous,

 

Bravo Lighyli pour ces observations plus fines. :bravo: En te lisant je n'ai pas pu m'empêcher de penser à mon mari 9 qui est, lui, de sous-type Conservation. Je n'ai pas encore suivi le stage sur les sous-types mais je suis sûre que son instinct de conservation est très blessé. Comme indiqué dans Le Grand livre de l'Ennéagramme, il passe très facilement sur le versant négatif de l'instinct ce qui pourrait donner du C-- dans son cas.

 

Son rapport à la nourriture est assez impressionnant. Il est capable d'engloutir des quantités vraiment conséquentes. C'est automatique : sous stress, il mange beaucoup, mais lorsque sa compulsion n'est pas titillée il le fait également. "Appétit" est vraiment un terme qui lui correspond bien.

 

Lorsqu'il est malade, il ne va jamais chez le médecin et refusait catégoriquement de prendre des médicaments jusqu'à il n'y a pas si longtemps parce que j'arrive maintenant avec beaucoup de douceur et un peu d'argumentation à lui faire accepter d'en prendre. Il se traîne en gémissant de temps en temps dans la maison et me sollicite pour obtenir de l'attention et de l'amour.

 

Le jour de notre mariage, il y a presque 11 ans maintenant, mon mari a perdu tous ses papiers, y compris sa carte vitale. À ce jour, il ne l'a toujours pas refaite faire.

 

Lorsqu'il a mal à la tête (ce qui lui arrive souvent notamment à cause des litres de café qu'il boit au boulot et à la maison), il a deux réactions systématiques :

  1. Se verser un verre de rhum (l'alcool est son "médicament" favori :sad:) ;
  2. Me demander de lui masser le crâne car "il est incapable de s'occuper de son problème par lui-même" re-:sad: (il ne le formule pas de cette manière mais c'est ce qu'il me dit en substance).

C'est pas simple des fois…

 

Bien amicalement,

Pocahontas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pocahontas

Bonjour à tous,

 

Il y a quelques temps, alors que nous venions de parler courses avec mon mari, ce dernier, ouvrant le frigo et constatant l'absence de certains produits dont il est très friand, me lance le plus sérieusement du monde : "Comment je vais faire pour survivre ?" Alors qu'il y avait largement de quoi faire par ailleurs, ce cri du cœur m'a interloquée parce qu'il exprimait là toute la problématique de son instinct de conservation blessé dans lequel le "manger pour vivre" est littéralement remplacé par un "manger pour survivre", et la nourriture devient bien facilement compensatrice (cf. aussi la discussion “Les types et l'alimentation” pour recoupement).

 

Pour information, mon mari est toujours en vie malgré cette déconvenue. :rofl:

 

Je vous laisse sur une note joyeuse avec Astérix et Obélix qui font la promotion du sous-type Appétit :miam: (extrait du dessin animé Astérix et Cléopâtre, 1968, de René Goscinny, Albert Uderzo et Lee Payant) :

 

 

 

Bon appétit à tous !

Pocahontas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Comment je vais faire pour survivre ?"

Les 7 font tout aussi bien : voir le personnage de Louna Cassard dans Comme une image.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×