Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu

Conformément à nos conditions d'utilisation, ce forum sera accessible uniquement en lecture du 26 octobre au 12 novembre 2017 inclus.

Simechau

Projection quand tu nous tiens

Messages recommandés

Simechau

Bonjour à tous,

 

Projection : idée ou sentiment, qui sont propres à une personne et qui sont attribués (projetés) à une autre personne.

 

Voilà un mécanisme qui n'est pas si aisé à rendre conscient. Je suis peut-être parvenu à déceler deux moments d’expression de ce mécanisme, me concernant, qui sont tellement grossiers que j'ai pu les détecter.

  1. Je discute avec ma sœur ainée, âgée de 58 ans. Elle évoque sa retraite professionnelle, et les activités qu'elle souhaiterait engager, dés lors qu'elle sera admise à la retraite. Je lui dis : "Tu vas pouvoir faire de la marche, voilà une activité qui te correspond."
    Ma sœur ainée, ne pratique pas, n'a jamais pratiqué la marche et n'envisage pas de pratiquer la marche. C'est moi qui la pratique assidûment depuis de nombreuses années, et je me verrai bien marcher plusieurs mois d'affilée. C'est un projet qui me plairait beaucoup.
  2. Je participe au stage Essence. Je suis fatigué physiquement, je trouve les exercices à réaliser exigeants et bien difficiles. En fin d'après-midi le samedi, il y a un exercice à faire entre personnes qui relèvent du même type, je le fais avec Astrid, qui relève du même type que moi. En fin d'après-midi pour la saluer alors que nous nous séparons, je lui dis : "Ne te décourage pas, c'est exigeant."
    Dès que j'ai prononcé ces quelques mots, je prends conscience immédiatement que ce message s'adresse à moi et que je projette ce que je ressens (fatigue et découragement) sur Astrid. C'est bien moi qui suis fatigué physiquement et c’est moi qui ressent du découragement. Dans ma tête, immédiatement, je reformule : "Je suis fatigué, mais je veux poursuivre le cheminement et ne pas me décourager."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Voilà un mécanisme qui n'est pas si aisé à rendre conscient."

De tous les traits égotiques, le mécanisme de défense est le plus inconscient et donc le plus difficile à observer, et de tous les mécanismes de défense, la projection est le plus inconscient et le plus difficile à observer — amis 6, quelqu'un vous en veut :rofl: — quand nos interlocuteurs ne nous le font pas remarquer.

 

C'est chouette donc, Simechau, d'avoir fait ces observations. Les 6 ont sans doute intérêt à se demander s'il n'y a pas projection dès qu'ils attribuent un ressenti ou une émotion à quelqu'un, surtout si cette attribution a trait à la peur, au doute, à la trahison, à la menace, etc.

 

"Dans ma tête, immédiatement, je reformule : “Je suis fatigué, mais je veux poursuivre le cheminement et ne pas me décourager.”"

C'est une bonne idée, cela en aurait été une meilleure de déconstruire les transes avec les méthodes du stage Éveil.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×