Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Ce forum est fermé en écriture : cliquez ici pour plus d'informations.

Sign in to follow this  
Simechau

Premiers pas dans l'ennéagramme : témoignage d'un néophyte

Recommended Posts

Simechau

Spontanément, je dirais que j'ai découvert l'ennéagramme par hasard. Cette réponse spontanée n'est toutefois pas tout à fait juste.

En fait, je pense que j'ai toujours été dans le doute, le questionnement, l'interrogation sur moi-même. Qui suis je ? Comment je peux me développer, quelles connaissances acquérir ? Suis-je au bon endroit, à la bonne place ?

 

J'ai travaillé sur les émotions, j'ai fait un détour par la communication non violente, je m'intéresse à la programmation neuro-linguistique, j'ai beaucoup lu Karl Gustav Jung, je m'intéresse au cheminement maçonnique.

 

Je décide de m'inscrire à un stage de base en ennéagramme. Je fais un choix au hasard sur internet. Le formateur retenu a une exigence : il faut solliciter trois personnes proches et leur demander elles me voient, sur la base de 9 paragraphes décrivant des comportements et des attitudes. Ces paragraphes comportent des lettres A, B, C… et non pas des numéros. Elles doivent également répondre à trois questions. Je dois moi-même retenir un paragraphe ou des paragraphes dont je pense qu'ils me correspondent.

À ce stade, je ne sais pas que chaque paragraphe correspond à un type, je ne sais même pas ce qu'est un type. Par contre, je me rappelle très bien mon état d'esprit à ce stade de mon cheminement. La démarche  du formateur, préalable au stage, me dérange.

Mes questionnements sont les suivants : Pourquoi le formateur demande cela ? Qu'est ce qu'il cherche ? C'est quoi cette démarche ? Est-ce que je peux entrer dans cette démarche sans risque ? Est ce que je peux faire confiance à ce formateur ?

 

Je prends mon courage à deux mains et je décide d'entrer dans la démarche. Partant de là, il m'est relativement aisé de choisir trois personnes et de leur demander de faire ce que demande le formateur.

Je choisis mon épouse car je suis marié depuis 26 ans et je sais que je peux lui faire confiance, j'ai confiance.

Je choisis une collègue et amie, je suis allé en formation avec elle, j'ai souvent l'occasion de déjeuner avec elle, c'est un plaisir, et j'ai confiance en elle, je ne ressens pas de danger.

Je choisis un collègue et ami, je fais de la randonnée pédestre avec lui, j'ai confiance et je ne ressens pas de danger.

 

Pour ma part, je retiens trois paragraphes, car je ne parviens pas à en retenir un seul, qui je l'apprendrai plus tard correspondent aux types 5, 6, 7.

 

En réponse aux trois questions suivantes :

  1. Comment me décrirais tu ?
  2. Quelles sont mes qualités humaines que tu préfères le plus ?
  3. En quoi me trouves tu excessif et pour toi, quels seraient mes défauts ?

Mon épouse, qui relève du type 5 (c'est une certitude), écrit les éléments suivants :

  1. Curieux, gentil, intelligent, tolérant, indépendant.
  2. Écoute, recherche, souci de s'améliorer, respect de l'être humain.
  3. Idées fixes, monologues, fermeture, inatteignable, irritable.

Concernant les paragraphes, elle choisit, sans le savoir le paragraphe correspondant au type 6.

 

Ma collègue et amie, qui relève du type 2 (c'est une hypothèse) écrit les éléments suivants :

  1. Doué, amusant.
  2. Honnête, altruiste, encourageant, brillant.
  3. Cérémonieux, formaliste, manque d'écoute.

Concernant les paragraphes, elle choisit le paragraphe qui correspond au type 4.

Mon collègue et ami qui relève du type 9 (c'est une hypothèse) écrit les éléments suivants :  

  1. Tu réfléchis au sens des choses et tu es en permanence en questionnement, en ouverture d'esprit. Tu as du cœur derrière une posture physique pouvant paraître froide ou distante.
  2. Sincérité, altruisme, ouverture d'esprit, capacité à se décentrer.
  3. Manque d'assurance, ton de parole pouvant paraître péremptoire.

Concernant les paragraphes, il choisit celui qui correspond aux types 9 et 7.

 

Me voilà fin prêt pour le stage "Connaissances de base". Il se passe à Aix en Provence, le groupe de stagiaires comprend 5 personnes, moi y compris.

 

Le formateur décrit les types. Très vite, j'acquiers la certitude de relever du type 6. La peur, l'angoisse, l'anxiété, le doute permanent sur moi-même et sur les autres sont mes compagnons de toujours. Une relation en permanence complexe et ambivalente avec l'autorité est aussi une de mes constantes. Le déroulement du stage ajoute une caractéristique me concernant c'est type 6 pro phobique, soit !

 

Je découvre par ailleurs que les autres personnes du stage ne fonctionnement pas du tout comme moi. Une dame perçoit en permanence des détails qui m'échappent complétement. Un monsieur m'apparait être plutôt être très, très optimiste, en permanence.

 

Au terme du stage, je repars avec la connaissance suivante : je relève du type 6, soit ! Je prends les décisions suivantes :

  • Je souhaite poursuivre et approfondir la démarche.
  • Sur le plan pratique, me rendre régulièrement à Aix en Provence ne me convient pas
  • Je veux un groupe plus étoffé numériquement. À ce stage, j'ai l'intuition que chacun est porteur d'une dimension singulière, qui potentiellement constitue une richesse à partager. Je veux donc un groupe plus important numériquement.

Dans cette logique, je ne vais pas tarder à faire connaissance avec Monsieur et Madame Chabreuil, mais ça c'est un autre épisode, donc à suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Cela me fait grand-plaisir de te lire pour la première fois sur ce forum, Simechau. Bienvenue !

 

"Je décide de m'inscrire à un stage de base en ennéagramme."

Chez un 6, moi, j'appelle cela de la contrephobie.

 

"Il faut solliciter trois personnes proches et leur demander elles me voient, sur la base de 9 paragraphes décrivant des comportements et des attitudes. Ces paragraphes comportent des lettres A, B, C… et non pas des numéros. […] Je dois moi-même retenir un paragraphe ou des paragraphes dont je pense qu'ils me correspondent."

Est-ce que, par hasard, ces paragraphes ressembleraient à ceux-là ? Si oui, espérons que ce formateur aixois en paye les droits et, minimum déontologique, qu'il signale qu'il s'agit du travail du regretté David Daniels et de Virginia Price…

 

En tout cas, 4, 5, 6, 7 et 9, cela fait cinq propositions pour 9 types et confirme,une fois de plus, que les tests ne fonctionnent pas. En tout cas, bravo à ton épouse, même s'il est normal que ce soit elle qui te connaisse le mieux.

 

"La démarche  du formateur, préalable au stage, me dérange. Mes questionnements sont les suivants : Pourquoi le formateur demande cela ? Qu'est ce qu'il cherche ? C'est quoi cette démarche ? Est-ce que je peux entrer dans cette démarche sans risque ? Est ce que je peux faire confiance à ce formateur ?"

 

Ça, c'était le paragraphe Z, suffisant pour faire une belle hypothèse sur ton type. :rofl:

 

"Le déroulement du stage ajoute une caractéristique me concernant c'est type 6 pro phobique, soit !"

Alors là, je vais peut-être apprendre quelque chose. Je connais le 6 phobique ou contre-phobique, mais à quoi correspond le "pro" ?

 

"Ça c'est un autre épisode, donc à suivre."

Quel suspense ! Ne nous fais pas trop languir…

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simechau

"Je décide de m'inscrire à un stage de base en ennéagramme."
Dans ce cas précis, c'est du courage, mais je reconnais que la contrephobie est ma compagne fidèle et omniprésente.

 

"Est-ce que, par hasard, ces paragraphes ressembleraient à ceux-là ? Si oui, espérons que ce formateur aixois en paye les droits et, minimum déontologique, qu'il signale qu'il s'agit du travail du regretté David Daniels et de Virginia Price…"

Les paragraphes sont ceux que tu m'indiques, au mot près. 

 

Bien cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

J'ai oublié un bout de phrase, Simechau, en te citant dans mon précédent message. Ce n'est pas de s'inscrire à un stage Internet que je considérais être de la contrephobie, c'est de faire "un choix au hasard sur Internet".

 

J'aimerais toujours savoir ce qu'est le "6 pro phobique". Bon, ça m'apprend à gérer la frustration…

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...