Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Ce forum est fermé en écriture : cliquez ici pour plus d'informations.

Sign in to follow this  
Annedo

Petit journal d'une bonne hygiène de vie (ce n'est pas tout d'y penser

Recommended Posts

Annedo

Sortie en forme du séminaire Éveil le 26 mars dernier avec dans la besace (la todo list :-), trois exercices à faire en "hygiène de vie" et même si Fabien insiste bien sur le fait que le but est de "s'éveiller", de sortir de nos hypnoses et non pas de se sentir bien, j'espère quand même un peu… Bon, 15 jours après, voilà un premier témoignage sur la pratique quotidienne de ces exercices :

  • La "suppression de sensations", a priori pas compliqué et rapide à faire. Mais en réalité, je n'y arrive pas bien. Facile à dire, mais à faire ? C'est qu'elles ne m'obéissent pas vraiment ces sensations : un effet de mon centre instinctif réprimé ? Retour à Patricia et j'y arrive sous sa "dictée" donc je persévère. Au bout de 15 jours, petit progrès mais de là à dire que je suis la créatrice d'une transe…
  • La "désidentification", un process plus long et complexe mais quel apport. :happy: Une fois assimilé le process, compris qu'il ne fallait pas fermer les yeux mais au contraire garder le regard  agile et présent dans la pièce, l'exercice se déroule facilement. Le plus dur est de choisir la représentation de "l'identification opposée" (c'est même désagréable, la représentation de l'identification étant, chez moi en tout cas, le plus souvent plaisante…). À la fin de chaque exercice, la fusion des ressources me donne une impression de plénitude, fugace certes, mais réelle (là je sens la sensation !)… et — merci ego — je ne manque pas de matière pour les prochains exercices.
  • Le dernier exercice "progression en âge" est dit pouvoir se faire tout au long de la journée et incontestablement il y a matière là aussi (ou alors c'est moi qui suis une véritable "progression en âge sur pattes"). Fait à froid, l'exercice est aussi très puissant et apaisant. Mes progressions en âge étant le plus souvent sur des transes positives ("j'ai gagné, je fais un exposé brillant, etc."), l'option inverse (si désagréable à envisager qu'elle soit) apporte un relâchement (au fond je dois avoir une petite voix me disant que je ne suis pas si sûre que cela de gagner, de réussir, etc.).

En synthèse, la pratique a du bon, et ces 10 petites minutes par jour font bien partie de l'hygiène de vie : la seule mauvaise nouvelle c'est que c'est "à vie"… Courage à tous. :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Annedo et à tous les visiteurs de cette page,

 

"J'espère quand même un peu…"

L'espérance est une vertu mais si l'ego la transforme en attente, il trouvera alors de bonnes raisons d'interrompre le travail.

 

"C'est qu'elles ne m'obéissent pas vraiment ces sensations : un effet de mon centre instinctif réprimé ?"

Non, je réprime le centre instinctif et pourtant cette technique m'est très facile à pratiquer. Il faut dire qu'en termes de préférences sensorielles par contre, le kinesthésique et le vestibulaire arrivent largement en tête, et je pense que l'explication est là. Et toi ?

 

"Ces 10 petites minutes par jour font bien partie de l'hygiène de vie."

Quoi ? Que dix minutes ?

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...