Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Ce forum est fermé en écriture : cliquez ici pour plus d'informations.

Sign in to follow this  
Chrismon

Centre émotionnel préféré : vous avez dit questions existentielles ?

Recommended Posts

Chrismon

Bonjour à tous,

 

Mes compagnons du stage Sous-types en ont été témoin ce week-end… Ce stage m'a fait partir en vrille (il faut bien un fautif ! :happy:)… quand, à la présentation des sous-types du 3… je me suis rendue compte que ce n'était absolument pas moi… Par contre le 2

 

Et immédiatement cette effroyable question : QUI SUIS-JE ? :help: Panique à bord !

 

Je crois que j'ai dû faire très peur à tout témoin qui réprime son émotionnel et même à tous les autres ! Avec un sentiment confus d’être ridicule, je suis donc sortie du stage, sur ma phrase inachevée, suffoquer dans le couloir ! Alors pour tous ceux qui ne comprennent pas cette réaction (et je les comprends !), vous avez eu une démo grandeur nature de l'intensité des émotions, de leur fulgurance et de leur côté irrationnel chez un sujet qui privilégie le centre émotionnel.

Un gouffre s'est ouvert sous mes pieds, le ciel m'est tombé sur la tête, et mon cerveau a fait un passage trop long à l'essoreuse 1200 tr/mn !

Si lors de ma sortie, mon mental a bien voulu enregistrer la réplique de Fabien ("Mais c'est pas grave !), il m'a bien fallu 15 minutes pour l'entendre, 30 minutes pour accepter d'en étudier l'idée, et 24 heures pour comprendre que non, ce n'est pas grave. :aie:

 

En tout cas, je vous jure : je ne suis pas chochotte, cette vague d'émotion était incontrôlable !

 

Après une bonne nuit, j'ai aussi compris — entre autres choses — que non, ce n'est pas parce que je change d'étiquette au dessus de ma tête que je ne suis pas compatible avec mon mari adoré, que je ne vais devoir changer de métier… Bref que ce n'est pas l'ennéagramme qui me dit qui je suis, mais bien moi qui me retrouve ou non dans un type.

 

En tout cas, je crois pouvoir dire, sans trop me tromper que je suis une émotionnelle. Donc si je ne suis pas 3, 2 ou 4 ?

 

Mais du coup, amis émotionnels, votre centre préféré :heart: est-il capable de vous faire de tel feux d'artifices ? Et les 3, puisque je n'en suis pas, comment s'exprime-t-il ?

 

Au plaisir de vous lire !

Chrismon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,
 
"Ce stage m'a fait partir en vrille (il faut bien un fautif ! :happy:)…"

Tant que le fautif n'est pas un des animateurs, ça va. :rofl:

 

"Je crois que j'ai dû faire très peur à tout témoin qui réprime son émotionnel et même à tous les autres ! Avec un sentiment confus d’être ridicule, je suis donc sortie du stage, sur ma phrase inachevée, suffoquer dans le couloir !"

Je ne crois pas que quelqu'un ait eu peur et je suis sûr que personne ne t'a trouvé ridicule. Ce serait un comble de suivre ce type de formation et de penser cela. Ce genre de situation déclenche plutôt de la bienveillance et de la sollicitude.

 

"Si lors de ma sortie, mon mental a bien voulu enregistrer la réplique de Fabien ("Mais c'est pas grave !), il m'a bien fallu 15 minutes pour l'entendre, 30 minutes pour accepter d'en étudier l'idée, et 24 heures pour comprendre que non, ce n'est pas grave."

Je ne t'ai pas dit que cela mais c'est effectivement le plus important. Tous les ennéatypes sont beaux, et donc ce n'est pas important d'en incarner un ou un autre. L'important est ce qu'on fait de son type, ce qui implique d'avoir trouvé le bon. Ton insight de dimanche est donc totalement positif.

 

"Ce n'est pas parce que je change d'étiquette au dessus de ma tête que je ne suis pas compatible avec mon mari adoré, que je ne vais devoir changer de métier…"

Effectivement. On peut simplement espérer qu'avoir trouvé le bon type te permettra d'encore mieux t'entendre avec ton "mari adoré" et d'être encore plus heureuse dans ton métier.

 

"En tout cas, je crois pouvoir dire, sans trop me tromper que je suis une émotionnelle. Donc si je ne suis pas 3, 2 ou 4 ?"
Un centre émotionnel en première position renvoie soit vers un des types du centre émotionnel, soit vers un 9 mu ou un 6 alpha en bascule. Comme tous deux se désintègrent en 3, il serait utile que tu examines aussi ces possibilités.

 

Comme je te l'ai dit en stage, il serait intéressant que tu identifies ce qui t'a poussé à choisir un ennéatype autre que le tien. Peut-être simplement est-ce la volonté de ne pas être du même profil que ton époux. Il y a sur le site un article qui examine quelques-unes des causes possibles d'un choix erroné.

 

Bises affectueuses,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×