Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Ce forum est fermé en écriture : cliquez ici pour plus d'informations.

Sign in to follow this  
Thierry

Idée d'étude sur les couples, périphérique à un question plus générale

Recommended Posts

Thierry

Bonjour à tous,

 

Peut-on typer un couple ? Vraisemblablement non en général, mais son étude paraît intéressante…

 

Un couple peut apparaître de l’ennéatype d’un de ses partenaires, leader au moment de l’observation. Si cette observation est récurrente, un des partenaires est ou bien inspirateur ou bien dominateur, etc. Un couple peut aussi apparaître, par moments ou de manière plus stable, d’un autre ennéatype.

 

En quoi, la mise en évidence de l’émergence d’un ennéatype autre que ceux des deux partenaires est-elle intéressante ? L’intérêt réside tout simplement dans l’échelle de l’étude : étudier quelques couples, choisis en fonction d’un phénomène que l’on espère mettre en évidence, est considérablement plus faisable que d’étudier des groupes de dizaines ou de centaines de personnes, voire de dizaines ou de centaines de millions de personnes. En contrepartie la mise en évidence ne sera peut-être que partielle, si elle peut être faite, ce qui serait mieux que rien.

 

Un phénomène envisageable, à mettre en évidence…

 

Considérons un groupe humain de grande taille, constitué de sous-groupes avec chacun ses spécifités propres. Notamment, chaque sous-groupe manifeste les caractéristiques d’un certain ennéatype. Quel est alors le type, ou quels sont les types possibles, pour le groupe dans sa totalité ? À l’échelle d’un continent, les types du triangle semblent privilégiés. On peut inférer que l’utilisation des centres plutôt vers l’intérieur pour certains sous-groupes, et plutôt vers l’extérieur pour d’autres sous-groupes, aboutit à une tendance globale du groupe à utiliser préférentiellement ses centres à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur. Ceci sans que les particularismes des sous-groupes ne s’atténuent et disparaissent, au moins à moyen terme (et même peut-être à long terme, mais c’est une autre question).

 

Idée d'étude

 

Considérons les couples dont l’un des partenaires utilise ses centres tournés vers l’intérieur, et l’autre, vers l’extérieur. L’idée d'étude est la recherche de l’émergence d’un des types du triangle dans le fonctionnement global de ces couples.

 

Je suggère d’écarter l’influence des ailes en évitant d’une part les cas (2, 4), (5, 7), (8, 1), et d’autre part les cas (1, 2), (4, 5), (7, 8). Les couples retenus sont donc (1, 5), (2, 7), et (4, 8).

 

Bref,

Périphérique, l’approche. :happy:

 

Amicalement,

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...