Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Docthib

Les 3, des voitures, des robots ?

Recommended Posts

Docthib

Bonsoir à tous,

C'est mon premier message, alors je ne vise pas trop haut (éviter à tout prix l'échec :happy:) et j'ai juste décidé de partager deux citations que j'ai relevées récemment.

Le contexte : j'avais lu il y a quelques mois (je crois, dans le livre de Riso Hudson), que les 3 se comparent souvent à des voitures quand ils ont des problèmes de santé. Et il y a quelques semaines, je suis tombé sur ce statut Facebook d'une connaissance :

Dans 1 jour, je vais au garagiste pour retaper le bonhomme ! J'ai peur des résultats mais je prends sur moi, c'est nécessaire. Il faut marcher pour avancer, se soigner pour guérir, entendre pour continuer. J'ai baissé les bras durant un temps, demain et après c'est ma chance, même si je vais en chier…15 jrs à l'hosto et le bonhomme sera debout. J'ai hâte. Sébastien Loeb, je te suis. Vroommmmmmmm ! J'ai les pétoches et surtout la volonté. :-$

 

Je ne connais pas l'ennéatype de cette personne, mais entrepreneur, pratiquant la boxe, retapant des maisons, toujours en mouvement, dormant très peu par nuit, bossant comme un dingue… il pourrait bien être un 3 alpha.

 

Et la semaine dernière, je lis une interview de Teddy Riner, judoka guadeloupéen de 25 ans, 6 titres mondiaux. Blessé à l'épaule, il a été arrêté plusieurs mois :


— Je me sens neuf, d'attaque, je suis sorti du garage en forme !
— Vous vous considérez donc comme une belle voiture retapée ?
— Lorsque je suis rentré au garage, j'étais une Deudeuche. Maintenant, je crois que je suis en train de tourner Ferrari ou Lamborghini !

"Interview de Teddy Riner", 22 avril 2014, France Antilles – Journal des sports, p. 12.


Là non plus, je ne connais pas l'enneatype de Teddy Riner, mais ces deux témoignages m'ont fait sourire par leur proximité.

Pour ma part, en tant que 3 mu (qui se soigne… :happy:), je me suis souvent comparé à un robot. C'était dans les moments où le centre émotionnel avait basculé, et où le centre mental prenait le contrôle : je me sentais (en fait je me sens, ça m'arrive encore très — trop — souvent) comme dépourvu d'émotions, juste raisonneur, donc "froid comme une machine logique". Un robot, quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"C'est mon premier message, alors je ne vise pas trop haut (éviter à tout prix l'échec :happy:)."

Bienvenue sur ce forum, c'est un plaisir de t'y lire.

 

L'avantage de l'Ennéagramme, c'est qu'il n'y a guère d'échec possible. Quoi que dise une personne, elle nous apprend quelque chose sur son type.

 

"J'avais lu il y a quelques mois (je crois, dans le livre de Riso Hudson), que les 3 se comparent souvent à des voitures."

Je ne me souviens plus si Don Riso et Russ Hudson en parlent dans un de leurs ouvrages, mais Tom Condon le fait dans un article publié sur ce site : "L'Ennéagramme dynamique : type 3".

 

En tout cas, je te remercie pour ces nouveaux exemples. Une telle comparaison pointe effectivement bien vers le 3 alpha en bascule du centre préféré : absence d'identité et comparaison à une pièce mécanique (instinctive ?). L'ajout du robot pour le 3 mu est intéressante aussi. C'est très utile de détecter ces métaphores opérantes parce qu'elles définissent notre attitude dans toute une série de contextes.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Patrick

Bonjour,

Bienvenue Docthib sur le forum. :happy:

D'après les échanges en stage, le 3 a une problématique de vide intérieur. La comparaison à un robot est intéressante. Lors d'une bascule, en tant que 3 mu, tu devrais "ressembler" à un mental.

En ce qui me concerne (5 alpha), cette comparaison à un robot me parle, aussi bien intérieurement qu'extérieurement :

  • Intérieurement, cela ressemble à la description que tu en fais : raisonneur dépourvu d'émotions qui abat des idées froidement. Peut-être que la différence réside dans l'attention sur la définition de l'identité. Tu n'en parles pas dans ton message, donc je ne peux pas supposer comment tu perçois ton identité durant ces moments. De mon côté, lorsque je me vois comme un robot, l'identité ne me gêne pas plus que ça. Oui, je suis robot, et ben soit, c'est juste un fait observable ! (Qui n'en est pas un, c'est égotique bien sûr.) Sans regret ou de problématique spécifiquement liée.
  • Extérieurement (mais il s'agit là peut-être d'une autre problématique ?), cela m'est arrivé qu'on me dise que je marche comme un robot, sans balancer les bras, et avec une démarche raide. C'est vrai, j'en fais quoi des bras quand je marche ? Je passe souvent du temps à me demander comment les bouger au lieu de "laisser faire". Et donc, autant ne pas les bouger, donc ils restent tombant et droits vers le bas ! Je connais une seconde personne qui marche ainsi, et je pense que c'est un 5 mu.

Je ne souhaiterais pas en déduire que tu montres l'image d'un 5 quand tu bascules (il faudrait y voir avarice, détachement & co), mais il y a tout de même une ressemblance.
Le point commun que j'y vois : priorisation du mental avec mise à l'écart de l'émotionnel. Un cocktail qui peut générer ces descriptions robotiques ?
Dans ce cas, cela concernerait aussi des 7 alpha, 6 mu ou 5. Sauf si la sensation de vide intérieur est une clé pour ce sujet, auquel cas, cela concernerait spécifiquement les 3 mu et les 5.

Je ne sais pas s'il y a d'autres témoignages connus concernant la comparaison à un robot.

Amicalement,
Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"Dans ce cas, cela concernerait aussi des 7 alpha, 6 mu ou 5."

Et le 9 alpha en bascule, il compte pour du beurre ? :rofl:

 

Ceci dit, même si le vide identitaire du 3 est différent du vide intérieur du 5, il me semble que cette idée de vide est, comme tu le proposes Patrick, déterminante pour cette impression robotique intérieure.

 

Pour l'extérieur, ce que tu décris (la marche robotique) correspond à des transes de catalepsie (cf. stage Éveil) que l'on peut observer chez tous les ennéatypes à des fréquences variables que je ne saurais préciser.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Docthib

Bonsoir à tous les deux,

 

Fabien, merci de ton excellente mémoire. J'avais en effet lu l'article de Tom Condon que tu cites, et je confondais ! Mea culpa, mon Dieu, un échec ! :wink:

 

Patrick, je me reconnais bien dans les descriptions de vide intérieur (avec absence d'identité), que je définirais comme "froideur intérieure" (avec éventuellement une sensation de froid), insensibilité, coupure des émotions. Et à l'extérieur, ce qui transparaît, c'est aussi une forme de froideur, d'insensibilité. Pour l'identité, je le vois comme un état "tellement déconnecté de tout" que la question de l'identité ne surgit même pas. C'est presque un mode "survie" (J'avais lu dans Guérir de Servan-Schreiber qu'en cas de gros stress, notre cortex pré-frontal "shuntait" le processus décisionnel et prenait la main, en mode "survie". Même si dans ce cas-là, c'est probablement une bascule de centre mental à centre instinctif, cette bascule m'avait frappé, parce que quand je me sens menacé dans mes émotions. Ma stratégie de survie à moi, c'est de basculer dans le mental).

 

Pour la démarche robotique, je rejoins Fabien (mais sans les compétences sur le stage Éveil), avec juste mon expérience : pour moi, robot ou voiture sont des images, des représentations mentales, des caractérisations de mon état du moment, mais ils ne se manifestent pas — que je sache — par un changement de démarche physique.

 

Amicalement,

Doc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

"En cas de gros stress, notre cortex pré-frontal "shuntait" le processus décisionnel et prenait la main, en mode 'survie'."

C'est une certitude. En cas de gros danger immédiat, une hiérarchie des centres préférant le mental ou l'émotionnel est vraisemblablement inefficace. Dans ce cas, il faut agir (ou non agir) vite. Ces mécanismes sont prévus dans les modèles que nous enseignons :

  • En termes d'Ennéagramme, dans le stage Essence, nous découpons le centre instinctif en deux parties (et sans anesthésie !). La première contrôle, entre autres, la quantité d'énergie attribué à l'autre partie et aux autres centres. En cas de danger fort, je pense qu'elle ferme le robinet et prend la main.
  • En termes de Spirale Dynamique, il y a régression en BEIGE, un niveau pré-égotique.

Il s'agit bien évidemment de deux manières complémentaires d'exprimer le même mécanisme.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry

Bonjour à tous,

 

Lorsqu'il y a bascule pour le 9 alpha, l'idée ne lui vient pas de se comparer, ni à un robot, ni à du beurre :happy:, ni à quoi que ce soit, car la notion même de se comparer est incompatible avec l'oubli de soi.

 

Amicalement,

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...