Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content

Ce forum est fermé en écriture : cliquez ici pour plus d'informations.

Sign in to follow this  
Patrick

À propos du livre "Comprendre et gérer les types de personnalités"

Recommended Posts

Patrick

Bonjour à tous après cette période de pause estivale !

À la lecture de ce livre, je me pose des questions sur le chapitre 7 : "Améliorer la cohérence de l'image de son équipe et de son entreprise". Lors de la description des différents types d'organisation, le type 3 en particulier semble décrire pas mal d'entreprises, voire même une façon généralisée d'être de la notion d'entreprise.

 

En essayant de comprendre ce chapitre, j'ai pensé qu'il pouvait y avoir un rapprochement avec le niveau ORANGE de la Spirale Dynamique, effet qui ne semble pas incompatible avec certaines lectures sur ce site. Est-ce qu'il ne peut pas y avoir confusion et mélange entre une interprétation de "personnalité" d'une entreprise et l'ancrage de notre monde concurrentiel en ORANGE ? À la lecture de ce chapitre, il est très tentant de voir un maximum d'entreprises en type 3, surtout pour un lecteur n'ayant pas entendu parler de la Spirale Dynamique et qui pourrait être tenté d'assimiler le monde de l'entreprise en général au type 3, alors que le vMème d'existence peut permettre de nuancer cette tentation.

Si nous prenons l'exemple d'une entreprise américaine au logo d'une pomme croquée :wink:, l'ennéatype 4 est un typage qui me semble logique : image de produits luxueux, uniques, où l'on paye plus le prix de l'image que des possibilités techniques, et réactions violentes contre toute tentative d'écorner l'image ; les produits sont destinés à être “différents” et à sortir de la banalité.
Mais elle possède aussi une omniprésence de 3 au vu des nombreuses décisions ayant eu lieu ces dernières années (par exemple en matière de brevets), mais ceci serait peut-être mieux justifié en "4-ORANGE" plutôt qu'en "4+3".

Qu'en pensez-vous ?

Amicalement,
Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Quand Patricia et moi avons écrit Comprendre et gérer les types de personnalité en 2001, nous ne connaissions pas la Spirale Dynamique. Si nous en sortions aujourd'hui une nouvelle édition, nous modifierions quelques petites choses, pas tant que cela en fait, mais pas le chapitre auquel tu fais référence.

 

"Le type 3 en particulier semble décrire pas mal d'entreprises, voire même une façon généralisée d'être de la notion d'entreprise."

Non, pas du tout. Le type d'une entreprise, c'est une manière de faire du business, un certain type de relation avec les clients, un certain type de relation avec le personnel, etc. Toutes les entreprises ne fonctionnent pas en 3, ni même ne souhaitent fonctionner comme cela.

 

Nous reprenons et approfondissons le concept de type des organisations dans le stage Entreprise. Nous y donnons de nombreux exemples d'entreprises de tous types, complétés par le vécu des stagiaires présents. J'ai l'impression que c'est pour les organisations comme pour les êtres humains, on ne doit pas être loin de l'équipartition… C'est somme toute logique puisque ce sont les êtres humains qui créent les entreprises, et qu'une organisation a souvent, au moins au début, le type de son fondateur.

 

C'est un classique, pour des personnes, ne connaissant pas la Spirale Dynamique, de placer en ennéatype 3 tout ce qui est exagérément ORANGE. C'est une mauvaise compréhension du 3 : le 3 vise un succès socialement reconnu, et donc un succès ORANGE dans un monde dominé par ORANGE, BLEU dans un monde dominé par BLEU, etc. C'est aussi une mauvaise compréhension de ORANGE, tous les ennéatypes pouvant un jour ou l'autre culminer ou être dominés par ce niveau d'existence. Bref, il va falloir envisager aussi le stage SD, et le module Cycle des organisations qui étudie comment une organisation évolue sur la Spirale Dynamique (au diable l'avarice ! :tongue::rofl:).

 

"Si nous prenons l'exemple d'une entreprise américaine au logo d'une pomme croquée  :wink:, l'ennéatype 4 est un typage qui me semble logique."

Typer une organisation est aussi difficile que typer un individu. Cela nécessite de bien la connaître, de l'avoir vu vivre de l'intérieur, et de ne pas se contenter de quelques articles de presse plus ou moins soufflés par des services de relation publique.

 

"Ceci serait peut-être mieux justifié en '4-ORANGE' plutôt qu'en '4+3'."

Nous étudions le cas d'Apple dans le stage Entreprise. C'est 3-BLEU/ORANGE qui essaye de faire croire à ses clients qu'elle est 4.

 

En attendant d'approfondir toutes les compétences nécessaires au typage des organisations, tu peux t'amuser avec "Alleluia ! L'iPad est là !" et approfondir avec "Quel BLEU pour l'Internet ?" et "Brevet américain n° 8.254.902" (articles et commentaires), trois billets du blog Et à l’aurore.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Patrick

Bonjour Fabien,

Merci pour ta réponse précise, cela conforte mon idée pour un stage de SD en début d'année.

"Au diable l'avarice !"
Plus facile à dire qu'à faire :surprised: mais quand même d'accord sur le principe. :laugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×