Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Enensis

Citations, proverbes, aphorismes, etc.

Recommended Posts

Enensis

Bonjour à tous,

 

J'aimerai commencer un fil de discussion dans lequel pourraient être intégrés des citations, des proverbes ou dictons, des aphorismes, etc., pouvant représenter le type 6.

 

Pas de règle du jeu : chacun peut y mettre n'importe quelle phrase correspondant selon lui au type 6… avec ou sans explication.

 

Je suis ainsi tombé sur une phrase John Lennon qui me semble vraiment très révélatrice de notre type (et du 7 aussi) et de notre capacité à scénariser mentalement la vie plutôt que la vivre :

 

"Life is what happens to you while you're busy making other plans."

-in Beautiful Boy (Darling Boy) sur l'album Double Fantasy

 

À suivre… :tongue:

 

PS : pour les non-anglophones, une traduction pourrait être "la vie est ce qui t'arrive pendant que tu es occupé à faire d'autres plans".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cemendour

Dans l'optique de l'évitement de la déviance et des idéaux associés, une petite phrase d'Oscar Wilde : "Aujourd'hui les gens connaissent le prix de tout et la valeur de rien."

 

À bientôt pour d'autres ! :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cemendour

Version contre-phobique, associée à l'aile 7 : "Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais."

 

Toujours d'Oscar Wilde. Il doit représenter une figure d'autorité chez moi ! :tongue:

 

Amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enensis

"Le courage de la goutte d'eau, c'est qu'elle ose tomber dans le désert." - Lao She.

 

Je lis dans ces quelques mots une invitation à pratiquer la vertu de courage et l'idée supérieure de confiance dans la non-résistance à ce qui est…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Éric,

 

C'est une belle phrase, tellement belle que je me demande si chaque type ne pourrait pas y voir quelque chose à apprendre…

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cemendour

Bonjour à tous,

 

Toujours sur le thème aquatique, extrait du film Samsara : "Comment peut-on empêcher une goutte d'eau de se dessécher ? Il suffit de la jeter dans la mer."

 

Je vous l'accorde, j'y vois plus un aspect désintégratoire pour un 6 ("Je vais me perdre si je me retrouve seul ! Vite, la sécurité du groupe !"), mais après tout, la règle de départ ne se limitait pas aux citations intégratoires ! :happy:

 

Bonne journée à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour Cémendour,

 

En termes de logique pure, il y a distinction entre "il faut" et "il suffit".

 

Dans la citation, il est dit "il suffit". Donc en termes de logique, le fait de jeter la goutte d'eau dans l'océan assure qu'elle ne se dessèchera pas. ET C'EST TOUT. Il n'est dit nulle part que pour que la goutte d'eau ne se dessèche pas, il FAUT la jeter dans l'océan. Rien n'empêche qu'une autre méthode permette de ne pas dessécher la goutte d'eau. :heart:

 

:happy:

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enensis

Bonjour Cemendour et Bénédicte,

 

La traduction exacte de cette question est : "Comment empêcher qu'une goutte d'eau ne s'assèche un jour ?" Et la traduction de sa réponse : "En la jetant dans la mer."

 

Pour avoir vu — et énormément apprécié — ce film de Pal Nalin, je ne vois pas du tout cette phrase de la même manière que toi, Cemendour. Cette phrase représente tout simplement, à mes yeux, une métaphore de la non-dualité, concept cher au Bouddhisme.

 

Replacé dans le contexte du film, la question est tout d'abord présentée sur une pierre de méditation lorsque Tashi sort de sa longue méditation. Il n'a pas encore la réponse à cette phrase. Puis, au milieu du film, sa femme, Pema, apporte un élément de réponse lorsqu'elle joue avec les enfants et les bouts de bois le long de la rivière. Enfin, après qu'il a reçu l’Éveil, symbolisé par l'Arc-en-Ciel dans la chute d'eau, Tashi retrouve cette pierre de méditation, et y trouve aussi la réponse. La goutte vient de la mer et retourne à la mer ; elle fait partie de la mer et il n'y a pas de "dualité" entre les gouttes d'eau et la mer elle-même : la goutte est la mer et la mer est la goutte.

 

Loin d'y voir un aspect de désintégration, j'y vois au contraire, un message d'intégration et d'unification avec ce qui est… et dépassant ainsi les problématiques propres au type 6.

 

Ton avis sur cette phrase est toutefois très intéressant. J'espère que tu auras d'autres phrases comme celle-là à apporter dans cette discussion. :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Cemendour et Éric, vos deux points de vue ne sont pas contradictoires. Il existe une caricature égotique de tout état spirituel, et il n'est pas étonnant qu'une même métaphore puisse évoquer les deux.

 

C'est d'ailleurs l'avantage et l'inconvénient, selon le contexte, de la métaphore. Celui qui la conçoit sait ce qu'il veut transmettre, mais il ne peut pas savoir quelle signification lui donnera le récepteur.

Un présupposé de la PNL dit : le sens de votre message est la réponse que vous obtenez, quelle que soit votre intention…

 

Très cordialement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hamlet

Bonjour,

 

Cette citation purement philosophique convient aussi bien à la personnalité 1 : "Le devoir est un impératif rationnel, par lequel l'homme s'élève à l'universel"

 

C'est ce que je ne fais pas. :proud:

 

Par l'extrême 6 : Hamlet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Hamlet,

 

La rationalité n'étant pas sa priorité, un 1 modifierait légèrement la phrase : "Le devoir est un impératif moral, par lequel l'homme s'élève à l'universel."

 

Très cordialement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jorune

Bonjour à tous,

 

Que pensez-vous de celui-ci ?

"La plupart de nous font ce que la majorité des autres attend que nous fassions. Et c'est ainsi que nous devenons honnêtes ou criminels, ou les deux…" (Sinclair Lewis)

 

Votre avis de 6 confirmés dans leur type m'intéresse…

 

Bien cordialement,

Jorune (type en cours de détermination, mais ça se joue entre le 1 et le 6).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour Jorune,

 

C'est malheureusement une base de fonctionnement du 6 égotique, et une manière d'abdiquer sa responsabilité personnelle, ainsi que tout pouvoir personnel.

Je pense qu'un 6, au cours de son évolution, est amené à remettre en cause ce fonctionnement et à fonctionner à partir de lui-même (même si l'orientation de loyauté lui fait pas principe tenir compte de son entourage).

 

Très cordialement,

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Éric6

Bonjour à tous,

 

"L'angoisse est une peur sans objet." (Sigmund Freud)

 

Cordialement,

Éric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Éric6

Bonjour,

 

"Mieux vaut une fin terrifiante qu'une terreur sans fin." (Proverbe allemand)

C'est amusant, je crois que l'Allemagne est de type 6.

 

Cordialement,

Éric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enensis

Bonjour à tous,

 

Je suis tombé ce week-end par hasard sur une jolie phrase de Shakespeare qui a résonné très fortement en moi et que je trouve très représentative du type 6 :

 

"Nos doutes sont des traîtres et nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon, parce que nous avons peur d'essayer."

("Mesure pour Mesure" - Acte 1, scène 4)

 

Très belle journée à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Flebeleb

Du Shakespeare encore :

 

"Les lâches meurent plusieurs fois avant leur mort, le brave ne goûte jamais la mort qu'une fois."

(Jules César, acte 2, scène 3)

 

"Les visibles dangers nous causent moins d'effrois que les terreurs imaginaires."

(Macbeth, acte 1, scène 3)

 

Charlotte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Flebeleb

Une insulte pour laquelle j'ai toujours eu un faible :

 

"FAUX FRÈRE !!!"

 

Charlotte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jorune

Une citation de Charlotte Gainsbourg :

 

"J'ai des doutes… J'avance comme ça, c'est mon mode de fonctionnement, mais au fond, ce déséquilibre, c'est moi qui le provoque : ce n'est pas forcément agréable, mais c'est constructif."

 

Cordialement,

Jorune

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enensis

Bonjour à tous,

 

De retour après une petite absence avec un petit proverbe :

"L'indécis reçoit cent coups de fouet et cent coups de bâton."

 

Et, il est vrai que souvent… à force de douter… :hautetfort:

 

À bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jorune

Bonjour à tous !

 

Que pensez-vous de celle-là, tirée de ma collection de citations sur l'Antiquité et parlant de Cassandre :

 

"Elle était considérée comme porteuse de mauvaises nouvelles, voire qualifiée de menteuse et sa réputation en fut longtemps ternie."

 

Cordialement,

Jorune

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jorune

Une autre, de Goethe et toujours sur Cassandre :

 

"La plupart du temps, on n'a eu qu'à se taire, pour ne pas comme Cassandre, passer pour fol, alors qu'on prévoyait ce qui était sur le point d'arriver."

 

La traduction est de moi, et je l'avais affichée au dessus de mon bureau, quand je produisais mes statistiques commerciales avec un peu trop de précision au goût de certains (et naturellement, le chiffre était le bon, mais il n'était pas bon !).

 

Cordialement,

Jorune

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour,

 

Question posée à une certaine chanteuse celtique sur le type de qui j'ai de sérieux soupçons (pour un paquet de raisons que je ne détaillerai pas ici) : "Appréciez-vous l'occasion de vous produire en solo [lors d'un festival à venir] ?"

Réponse : "Ce n'est pas vraiment en solo. Je suis avec un trio piano-guitare-contrebasse. C'est fantastique pour moi d'avoir beaucoup d'espace pour que les chansons respirent et évoluent."

 

Commentaire personnel : loyauté, quand tu nous tiens…

(Et désolée pour la traduction approximative.)

 

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Bénédicte,

 

"Loyauté, quand tu nous tiens…"

Comment cela loyauté ? Alors qu'elle n'a pas parlé de l'éclairagiste, du régisseur, du pompier de service, des ouvreuses, etc. :happy:

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tharros

Hier, ma petite fille de 5 ans m'a sidéré par une citation spontanée extraite d'un dessin animé qu'elle a vu il y a trois semaines. Cela m'a d'autant plus stupéfait qu'elle a probablement le même ennéatype et la même variante que moi (6 alpha) ; intuitivement (sans suivre de stage), elle a senti une problématique qui nous est propre :happy: : "Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose." (extrait du dessin animé Piccolo et Saxo:calin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour,

 

Dans une interview de 1997, Mary Black, chanteuse Irlandaise : "J'ai longtemps porté beaucoup de peur en moi… Vous savez… Un de ces jours, tout le monde va se mettre à dire : finalement, qu'y a-t-il de génial là-dedans ? Je pense encore comme ça de temps en temps."

 

Commentaire perso : en plus de manifester la passion et la fixation (et, à bien y réfléchir, n'y aurait-il pas aussi une petite projection ?) noter l'emploi du verbe "penser" dans la dernière phrase.

 

Très cordialement,

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jérôme

Bonjour à tous,

 

Voici une phrase récemment entendue de la bouche d'une connaissance que je type en 6 mu social aile 5 (et peut être 7) et qui est lui-même scientifique de formation. Je lui parlais des liens entre la peur et le centre mental (sans entrer dans les détails de l'énnéagramme qu'il ne connait pas), et il m'a alors dit spontanément : "Pour un scientifique, il est normal de douter, mais s'il cède à la peur alors c'est une forme de déviance."

 

Je trouve assez incroyable de condenser en si peu de mots l'expression de la compulsion (évitement de la déviance), de la fixation (doute), de la passion (peur), et je pense du mécanisme de défense (projection sur les scientifiques en général). Il me semble également voir l'isolation des émotions liée à l'aile 5 (accepter le doute mental, mais pas la peur émotionelle).

 

À très bientôt,

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour Jérôme,

 

Si j'étais devant cette personne, et dans les conditions de me permettre de poser ces questions, je lui demanderais :

  • Ce qu'il entend par "céder à la peur" (par exemple, pour moi ce ne serait pas seulement ressentir de la peur, mais avoir un comportement fortement et visiblement influencé par cette peur)
  • En quoi et/ou par rapport à quoi c'est une déviance (par rapport à une volonté de rigueur scientifique ?).

Dans ta citation, je ne suis pas certaine qu'il y ait là isolation de l'émotion (même si c'est tout à fait possible). Si l'émotionnel est réprimé chez lui, il peut ne pas souhaiter éprouver des émotions pour cette simple raison.

Chez moi (mais je suis de variante alpha), l'isolation des émotions de l'aile 5 ne voudrait pas dire ne pas accepter l'émotion, mais ne pas vouloir en tenir compte dans le contexte en question, parce que je la considèrerais comme parasite.

 

Très cordialement,

Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jérôme

Bonjour Bénédicte,

 

"Si j'étais devant cette personne, et dans les conditions de me permettre de poser ces questions […]"

En attendant que l'occasion se présente :happy:, je peux te faire part de ce que j'ai compris en ayant passé un certain temps à discuter avec elle.

 

"Je lui demanderais ce qu'il entend par 'céder à la peur' (par exemple, pour moi ce ne serait pas seulement ressentir de la peur, mais avoir un comportement fortement et visiblement influencé par cette peur).

Dans son cas, ça serait plutôt avoir un raisonnement qui soit influencé par la peur, et qui du coup serait moins objectif, moins scientifique.

 

"En quoi et/ou par rapport à quoi c'est une déviance (par rapport à une volonté de rigueur scientifique ?)."

Oui, c'est ce que j'ai compris, la rigueur scientifique se devant d'être (d'après lui) la plus objective et la plus rationnelle possible, à la recherche d'une forme de vérité non dépendante de l'observateur (ou plutôt du penseur), et donc pas polluée par la peur ou une autre émotion.

 

"Chez moi (mais je suis de variante alpha), l'isolation des émotions de l'aile 5 ne voudrait pas dire ne pas accepter l'émotion, mais ne pas vouloir en tenir compte dans le contexte en question, parce que je la considèrerais comme parasite."

Merci pour ton témoignage subtil. Effectivement l'isolation de l'émotion n'était qu'une hypothèse, mais je crois que ton témoignage colle à ce qui s'est passé (cf. supra) : la peur parasite le raisonnement scientifique et est écartée.

 

Au delà de cette citation, j'avais déja pu observer des moments d'isolation des émotions chez cette même personne. L'un d'eux m'avait particulièrement touché récemment, lorsqu'il me racontait des moments difficiles de sa petite enfance. Alors que son témoignage prenait une dimention émotionelle plus marquée, il s'est mis à parler de lui non plus à la première personne, mais en disant "le gamin", et ce plusieurs fois.

 

Bien amicalement,

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Irimi

Bonjour à tous,

Lu ce week-end dans La déesse des petites victoires de Yannick Grannec (excellent roman, soit dit en passant) :

"Depuis l'enfance, Anna avait la capacité d'envisager toutes les ramifications d'une situation, y compris les impasses. Ce n'était pas le signe d'un caractère pessimiste : les mauvaises options font partie du Tout. Mais ce talent se révélait incompatible avec l'inconscience nécessaire à une vie légère."

Si j'étais dotée de talent littéraire, j'aurais pu écrire cette phrase ! Elle fait vraiment sens pour moi.
Et pour vous, amis 6 ?

Amicalement,
Pascale

Share this post


Link to post
Share on other sites
Athéna

Bonjour à tous,

Voici une citation qui devrait rappeler aux 6 (et aux 1 de sous-type conservation) qui vivent dans l'anxiété, la peur, l'hésitation, que l'on peut voir et vivre les choses autrement :

 

"L'inquiétude ne protège pas des chagrins à venir ; elle ne fait qu'éclipser la joie du moment présent." Leo Buscaglia

 

Il peut arriver que l'inquiétude ait une fonction positive lorsqu'elle me pousse à agir pour éviter les ennuis. Mais la plupart du temps, je me fais des soucis pour des détails sans importance, ou pour des choses qui n'arriveront jamais.

Cette citation est un bon rappel pour revenir à la réalité. En étant vigilante, je peux me demander s'il y a-t-il une bonne raison de m'inquiéter. Sinon, je peux prendre du recul et me dire qu'il y a des préoccupations plus profitables et créatrices d'expériences enrichissantes. Je peux revenir au moment présent pour réaliser que "ici et maintenant", il n'y a d'affreux dans l'instant et que je peux me détendre. Depuis peu, je m'efforce de regarder ce qu'il y a de positif dans l'autre et dans la situation, plutôt que de rechercher ce qui n'est pas parfait.

 

Pour changer cette habitude d'inquiétude chronique, on peut utiliser la sonnerie aléatoire qui nous ramène dans le présent ou porter une chose inhabituelle comme un petit cordon au poignet ou afficher la citation un peu partout dans des endroits bien visibles.

Quand je prend conscience que je suis dans la rumination, je change mon regard. Je vois combien j'ai de la chance et que la vie m'apporte finalement beaucoup de bonnes choses. Je m'en porte beaucoup mieux et cela m'aide donc à moins m'inquiéter.

Le principal est de faire ce choix. J'ai entendu dire qu'il faut trois semaines pour intégrer une nouvelle habitude. Pour vivre plus légèrement, je crois que cela en vaut la peine…

Très cordialement,
Sophie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...