Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Aller au contenu

Conformément à nos conditions d'utilisation, ce forum sera accessible uniquement en lecture du 26 octobre au 12 novembre 2017 inclus.

Yann

Qui se cache derrière François Hollande ?

Messages recommandés

Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,
 
"C'est une soif insatiable !"

Eh oui, Pocahontas, c'est l'idée supérieure du 9, une caractéristique de son essence dont il garde une énorme nostalgie inconsciente. De plus, ce besoin d'amour directement lié à la false core. Et bien évidemment, comme pour les autres ennéatypes, tout ce que fait l'ego pour être aimé le conduit à ne pas l'être. C'est tragique.

 

Très amicalement,

Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabien Chabreuil

Bonjour à tous,

 

Jean-Christophe Cambadélis, le ci-devant premier secrétaire du Parti socialiste, vient de publier aux éditions Archipel un livre intitulé Chroniques d'une déblacle [Version Kindle], dans lequel il étrille la plupart des gens à qui il a souri, voire qu'il a flagorné lorsqu'il était en fonction… C'est cela la grande classe. Selon la presse qui publie les bonnes feuilles de cet ouvrage que je ne lirai pas, il y a notamment, parmi les victimes, François Hollande :

Citation

L’ancien premier secrétaire du Parti socialiste y décrit un président impuissant, balloté par les événements, incapable de dire non. Le soir de sa victoire, place de la Bastille, déjà, il est sommé par sa compagne Valérie Trierweiler de l’embrasser en public. Une scène fondatrice selon l’ex-député de Paris :

« Embrasse-moi ! » Et François Hollande s’exécuta. Il esquisse un léger et furtif baiser à Valérie Trierweiler, place de la Bastille, résumant ainsi le soir de sa victoire la teneur de son quinquennat, laissant sous-entendre qu’il ne se désistera à aucune demande…. sans vraiment les embrasser. Cette scène révèle à la France entière la manière dont il la présidera : on pourra tout lui demander, même le plus grotesque, il y répondra. Il ne sera pas l’homme qui dit non. Il fera au mieux. »

 

Dans une interview destinée à assurer la promotion du livre, Cambadélis ajoute : "Avec Hollande il n'y a pas de cercle : tout le monde est hollandais et personne ne l'est. Il laisse, on le voit encore aujourd'hui, toujours tout ouvert."

 

Très amicalement,

Fabien

 

Sources :

  1. Rémi Clément. « Hollande, Macron, Montebourg… Cambadélis dézingue ses anciens camarades dans un livre ». Challenges.fr, 26 septembre 2017.
  2. Philippe Martinat & Henri Vernet. « PS : “Hollande s'est fait piéger par Macron”, affirme Cambadélis ». LeParisien.fr, 28 septembre 2017.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×