Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Sevan

Tout le monde il est beau

Recommended Posts

Sevan

Bonjour,

 

Pour rappel, je suis 9 alpha (répression du centre émotionnel). Voici une observation dont j'aimerais vous faire part.

 

Il m'arrive parfois de trouver belles toutes les personnes que je rencontre, en marchant dans la rue, dans le RER, etc. C'est un phénomène qui me surprend et m'émerveille : c'est plutôt sympa et, en même temps, ce n'est "pas normal".

 

En relisant le Grand Livre de L'Ennéagramme, je me demandais si ce n'est pas lié à mon centre émotionnel dans les moments où je vais bien. En effet, dans ces moments-là je me promène, donc l'instinctif n'est pas réprimé ; je ne suis pas perdu dans mes pensées, le mental n'est donc pas prépondérant ; je regarde les gens autour de moi plutôt que de bouquiner ou de jouer avec mon téléphone dans le RER.

 

De mémoire, ça a dû m'arriver deux ou trois fois depuis que j'essaie de m'auto-observer.

 

Est-ce que cela vous est déjà arrivé ? Si oui, est-ce qu'une autre hiérarchie des centres rend le phénomène plus fréquent ?

 

Amicalement,

Sevan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Sevan,

 

C'est vraisemblablement des moments de connexion à l'essence. Ils me font penser à ce texte de Ken Wilber que j'ai déjà cité sur ce forum (ici et ) :

Hier, je suis resté assis pendant des heures dans un centre commercial à regarder passer les gens et ils étaient tous précieux comme des émeraudes vertes. La joie parfois dans leur voix, mais plus souvent la souffrance sur leur visage, la tristesse dans leurs yeux, la pesante lenteur de leur démarche, je n'ai rien retenu de tout cela. J'ai seulement vu la gloire des émeraudes vertes et des bouddhas rayonnants qui marchaient, et il n'y avait pas de "Je" pour voir cela, mais les émeraudes étaient pourtant là. La poussière sur les trottoirs, les cailloux sur la rue, les cris des enfants, ici et là, un paradis dans une galerie marchande.

Je n'ai pas l'impression que une hiérarchie des centres particulières favorise cet état. Je fais volontiers l'hypothèse que le mot "beau" que tu emploies est une description a posteriori de ton vécu, et que ce "beau" est fort différent du "beau" éprouvé dans la vie quotidienne, et qu'il ne peut donc peut-être pas réellement être qualifié d'émotionnel.

 

Reste à transformer cette expérience spirituelle en état spirituel.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...