Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Pascal

Centre préféré et vision de l'autre

Recommended Posts

Pascal

Bonjour à tous,

 

Mon ennéatype est 9 alpha, avec une aile en 1 et une autre moins développée en 8.

 

Mon centre préféré est l'instictif que je co-réprime avec le centre émotionnel. J'ai observé que dans le passé et encore aujourd'hui, j'ai une tendance à reprocher le manque d'action, ou plus exactement le manque de mise en acte des paroles et longtemps, ma citation préférée a été "walk your talk".

 

J'ai constaté que mes reproches se dirigaient vers des personnes ayant le centre instinctif, me semble-t-il réprimé. J'ai ensuite changé de perspective en prenant comme terrain d'observation le centre que je réprime, c'est à dire l'émotionnel, et là j'ai constaté que ceux qui me faisaient remarquer que je n'exprimais pas mes émotions avaient plutôt comme centre préféré l'émotionnel.

 

Ensuite, j'ai eu la réflexion suivante : je travaille sur l'expression de mes sentiments, mais cette expression n'est pas vraiment perçue par les personnes dont le centre préféré est l'émotionnel. Si je dis "j'ai un peu d'angoisse", cela veut dire pour moi "j'ai beaucoup d'angoisse", mais pour un centre émotionnel préféré, cela veut dire que je n'en ai pas.

 

Du coup, j'en ai déduis qu'inversement, quelqu'un qui a un centre instinctif réprimé peut mettre ses paroles en actes, et que je ne perçois pas ceux-ci en fonction de l'importance que lui donne l'autre, mais par rapport à celle que je lui donne. Donc, je dois passer à côté de pas mal de situations importantes pour les autres.

 

Cela modifie ma façon de percevoir l'autre en essayant d'être plus attentif à ses actes, même infimes à mon sens, mais qui pour lui sont un effort important.

 

Je ne sais pas si mon analyse et juste.

 

Bien amicalement,

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Pascal et tous les autres,

 

Ton observation me paraît exacte et vient, me semble-t-il, du fait que l'ego utilise mal les trois centres :

  • Le centre préféré est sur-utilisé ;
  • Le centre de support, quoique théoriquement le plus "sain", fonctionne principalement au service du centre préféré ;
  • Le centre préprimé est sous utilisé.

Dès lors, quand quelqu'un préfère un centre, il a bien souvent l'impression que tous ceux qui ne sont pas dans ce cas l'utilisent insuffisamment. C'est vrai même quand les autres se servent du centre de maière appropriée : ils n'en font jamais assez pour ceux qui préfèrent cette approche du monde.

 

C'est évidemment encore plus vrai quand les autres répriment le centre. Comme tu le soulignes, l'utiliser est alors une effort, parfois considérable même pour un emploi minimal, ce dont les personnes pour qui cette fonction est facile se rendent rarement compte. Je me souviens qu'autrefois, quand je faisais une toute petite chose instinctive pour quelqu'un, une chose dérisoire mais qui, pour moi, était énorme, j'étais très déçu du peu de reconnaissance manifestée ! :sarcastic:

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×