Institut Français de

l’ennéagramme

À quoi sert tout le reste...

Jump to content
Sign in to follow this  
Jessica

Série "Smallville" Please !

Recommended Posts

Jessica

Bonjour à tous,

 

Je voulais savoir si vous connaissiez la série TV "Smallville" qui se trouve être extrêmement "cul-cul" :calin: en français, mais prend une toute autre dimension en VO ! :surprised:

 

En France, vu la mauvaise qualité du doublage qui rend les acteurs un peu ridicules (selon moi), je connais peu de personnes appréciant la série, et je pense que dans notre pays, elle s'adresse beaucoup plus aux ados qu'aux adultes. Cela me chagrine un peu, vue la belle psychologie des personnages et l'histoire bien ficelée (faut aimer le fantastique quoi !!!).

 

- Je trouve que le personnage de Clark est un exemple magnifique de 6 (souvent dans son essence d'ailleurs) avec des valeurs humaines énormes et omniprésentes, un courage à déplacer les montagnes, un sens de l'amitié à toute épreuve, une vie familiale on ne peut plus loyale, et dans le doute perpétuel… Tellement attachant ce Clark ! :wink:

 

- Pour Lex Luthor (le personnage que je trouve le plus intéressant de la série du point de vue psychologique), il me semble qu'il a tout d'un 3 qui peu à peu se désintègre de saisons en saisons.

Au début de la série, dans les deux premières saisons, on voit un homme qui a envie d'être BON, mais se bat avec son ombre, ou devrais-je dire avec son ego de 3… C'est quelqu'un qui est prêt à tout pour atteindre ses objectifs, même trahir ses proches ou ses amis, et il agit toujours avec beaucoup de tact, il est très manipulateur avec très peu de conscience morale, et fuit l'échec personnel comme la peste !

 

Le père de Clark, Jonathan Kent, un 8… J'ai assez peu de doutes.

 

Là, où je doute un peu plus, c'est pour les femmes.

 

Lana Lang, le "grand amour" de Clark me semble 4… Elle est toujours à fleur de peau, très romantique et rêve du grand amour… mais je n'en suis pas sûre…

 

Quant à Chloé Sullivan, la meilleure amie, pouh… c'est dur. Je dirais peut-être 7 pour son côté, "de toutes façons, ça va toujours bien", ou "je pleure discrètement sous mon grand sourire", et ses blagues un peu intello… Mais encore une fois, je ne suis pas sûre…

 

La mère de Clark, Martha Kent : AUCUNE IDÉE ! Trop intégrée sûrement :blush: : je la trouve parfaite, cette maman !

 

Ah, et pour finir : Loïs Lane (arrivée dans la série plus tardivement) incarnant la cousine de Chloé : hou hou hou ! Un beau petit cliché ! Une 8 dans toute sa splendeur ! Un fier bulldozer touchant…

 

Bon, et bien voilà ! J'attends avec impatience vos lumières ! J'espère avoir une ou deux réponses de la part de quelques-uns d'entre vous… pourvu que la série ne touche pas que des ados…

 

Chaleureusement,

Jessica

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Jessica,

 

C'est juste un petit message pour te souhaiter bienvenue sur le forum. Si tu as lu les autres conversations de ce secteur du panneau, tu sais que je ne regarde guère la télévision et que je n'aime pas les séries. Alors une série à la télé… Je ne répondrais donc pas sur le fond et tu ne donnes pas assez d'informations pour que je puisse réagir à ton seul message.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurolaf

Bonjour Jessica,

 

Welcome au grand jeu des séries !

Désolée, je ne connais pas cette série et ne peut donc pas réagir sur les typages que tu proposes.

 

Toutefois, étant donné mon expérience sur le sujet (je travaille depuis sept mois sur Six Feet Under et depuis deux ans sur Desperate housewives pour laquelle je n'ai encore rien publié ! :surprised:), puis-je te suggérer de reprendre les personnages et de répérer chez eux TOUS les mécanismes de bases tout en notant des dialogues typiques et révélateurs de leur type ?

 

Certes, c'est un exercice long et difficile mais qui passionnant en terme d'apprentissage !

 

Amicalement,

Aurore

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jessica

Bonjour Aurore !

 

C'est avec grand plaisir et gloutonnerie certaine que je vais me lancer dans le typage de Smallville… :surprised:

 

En ce moment, je suis justement en train de regarder la quatrième saison des Desperate en VO…

 

Hou hou hou !!!

 

J'ai bien hâte de commencer les repérages ! (J'ai bien quelques petites idés, mais il va falloir étayer avec preuves à l'appui of course. :calin:)

 

A très bientôt alors et merci à toi et à Fabien pour votre chaleureux accueil !

Jessica

Share this post


Link to post
Share on other sites
Harper

Bonjour Jessica,

Je n'ai pas de compétences personnelles sur le sujet, je n'ai pas la télé et les séries TV ne sont pas ma tasse de thé. J'ai vu (probablement partiellement et d'un œil distrait) deux ou trois épisodes de Smallville dans ma chambre d'hôtel proche des stages de Fabien et Patricia il y a à peu près cinq ans.

Par contre, je me suis rappelé avoir lu un article sur la question dans Enneagram Monthly, à l'époque où j'étais abonnée. Je suis donc allée repêcher cela dans mes archives. Je l'ai plus re-parcouru que véritablement relu, mais l'argumentation présentée m'a semblé assez pertinente et correspondait plutôt bien à ce que je me rappelais avoir vu.

La rédactrice de l'article envisageait les typages suivants (je te les transmets en tant que possibilités alternatives à tes hypothèses, mon inexpertise ne me donne pas la possibilité de formuler un avis).

  • Clark : 9. L'argumentation étant sa capacité d'acceptation. Il me semble que je l'avais vu 6, mais à l'époque je voyais des 6 partout, alors… Il serait intéressant de regarder si ses doutes concernent uniquement sa capacité d'action (ce qui serait compatible avec le 9) et si ses doutes correspondent à une possibilité de conflit (ou à une variante mu réprimant le mental ?), ou bien si le doute est une caractéristique égotique permanente chez lui.
  • Lex : 4. L'argumentation étant que le personnage est très marqué par les notions de perte et de manque. Les souvenirs que j'en ai me font effectivement penser à quelqu'un qui est en attente de quelque chose qui est absent.
  • Le père de Lex : 8.
  • Lana Lang : 4.
  • Le père de Clark : la rédactrice ne donne pas de type mais ses arguments pointent vers le 6, ou peut-être effectivement le 8 (les deux types pouvant manifester une grande méfiance). Une lettre en réponse à l'article fait une hypothèse 6 ferme. Je n'ai pas de souvenirs très précis à son sujet, mais le 6 mu pourrait convenir, et expliquerait que Clark présente des aspects faisant penser au 6.
  • La mère de Clark: elle n'est pas mentionnée dans l'article (ou alors j'ai zappé), la lettre susmentionnée envisageait le 9, mais je n'ai pas le souvenir que les arguments aient été très probants.

Très cordialement,
Bénédicte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jessica

Je te remercie Bénédicte pour ce typage d'Enneagram Monthly, mais alors là… waw… cela m'a mis la tête à l'envers !!!  :pt1cable:

Clark un 9 ? Et Lex un 4 ? Oulalalala… Il va falloir que je passe quelques bonnes heures devant la série avec ce typage en tête pour essayer de tenter peut être un jour de l'envisager…  :crazy:  :rofl:
Je plaisante bien sûr ! Je ne suis absolument pas une spécialiste (malheureusement pas encore, mais ça viendra peut-être un jour !). Seulement pour ces deux personnages-là, je n'avais que très peu de doutes, pour ne pas dire pas du tout !  :blush: Ooops !

Sais-tu comment est-ce que je pourrais me procurer cet article ?  :perplexe: En m'abonnant à la revue (Enneagram Monthly), est-ce que je peux recevoir un ancien numéro ? Celui-là bien sûr !!  :sarcastic:

Merci encore. Chaleureusement,
Jessica

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Jessica,

 

"Je plaisante bien sûr ! Je ne suis absolument pas une spécialiste (malheureusement pas encore, mais ça viendra peut-être un jour !). Seulement pour ces deux personnages-là, je n'avais que très peu de doutes, pour ne pas dire pas du tout ! :proud: Ooops !"

L'article d'Enneagram Monthly n'est pas forcément une vérité absolue…

Ceci dit, tu as fait un stage de Bases et c'est bien évidemment totalement insuffisant pour avoir un typage fiable : je te renvoie à ce post qui rappelle et complète un certain nombre de choses que Patricia et moi avons dites à la fin du stage, entre autres que le typage à ce niveau fait parfois plus de mal que de bien et que la solution s'appelle le Ciné-agramme. Comme le disent les codes d'éthique de l'Ennéagramme, le modèle est d'abord fait pour travailler sur soi (ce qui est sans doute moins marrant que de jouer sur un support extérieur… :glouton:).

 

"En m'abonnant à la revue (Enneagram Monthly), est-ce que je peux recevoir un ancien numéro ?"

Il n'y a pas besoin de s'abonner pour accéder aux anciens numéros, mais ceux-ci ne sont vendus que par volume regroupant une année. Tu trouveras tous les détails sur le site du journal, accessible par notre page de liens.

Mais, encore une fois, rien ne garantit la justesse dudit article et tu n'as pas focément toutes les connaissances pour en valider ou invalider le contenu. Le mieux est encore de continuer à discuter de la série avec des personnes qui l'ont vue.

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jessica

Bonjour Fabien…

… et merci pour ton message !!

J'ai bien saisi le but premier de l'ennéagramme. (Il faut dire qu'ayant eu de nombreuses conversations avec Jean-Philippe, j'ai pu en saisir la complexité et le travail énorme que cela demande comme recul et objectivité sur soi-même !) Mais en assez bonne égocentrique qu'il m'arrive d'être, me servir de l'ennéagramme pour me comprendre moi-même avant tout, travailler sur moi (essayer encore et encore) et connaître ma prison dorée égotique pour mieux la dépasser me conviennent totalement…

C'est vrai que j'ai du coup traversé la période bien "grise" où je me suis rendue compte à quel point ça n'avait rien de formidable d'être une 7 : trop dur d'être une zappeuse trop souvent incapable de mener une tâche jusqu'au bout s'il y a trop de contraintes, incapable aussi de se concentrer, ou de regarder les infos à la télé parce que "ça fait mal", c'est pas assez amusant et ça me met le moral dans les chaussettes… J'ai souvent honte de cela, mais j'apprends peu à peu à essayer d'évoluer plutôt que de m'en vouloir… Sans parler de cette foutue rationalisation qui me fait si souvent me duper moi même, et croire que je suis sur la bonne voie… Bref… j'arrête, je m'égare…

Ce à quoi je voulais en venir, c'est que, parallèlement à cela, c'est aussi pour moi un outil passionnant pour comprendre les autres (mieux ressentir la compassion) et, je l'avoue, je peux difficilement m'empêcher des hypothèses de typage… J'ai regardé presque le tiers environ des films du Ciné-agramme (au passage : quelle éclate ! J'adore ça !  :glouton: Pour le coup, là, c'est carrément un jeu pour moi et j'en suis très friande). Je me trompe en général assez rarement sur les personnages principaux.  :happy: (Je suis moins brillante pour les seconds rôles, je pense que je ne m'y attarde pas suffisamment.)

Merci également pour l'info sur le magazine, je vais aller voir ça.  :proud:

Chaleureusement,
Jessica (celle qui a encore un peu honte d'avoir servi la bouteille de vin des formateurs à toute la tablée…  :blush:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien Chabreuil

Bonjour Jessica,

 

C'est superbe d'apprendre que tu fais tout cela sur toi avec l'Ennéagramme. Tu devrais nous le raconter dans le secteur 7 qui n'est pas très actif ces temps-ci.

 

"Celle qui a encore un peu honte d'avoir servi la bouteille de vin des formateurs à toute la tablée…"

C'est certes une très grave offense, un vrai crime de lèse-majesté, le genre de truc à cause de quoi on se fait planter à la certification, mais exceptionnellement parce que tu es 7 comme moi, il n'y aura pas de représailles. Tu peux revenir. :glouton:

 

Très amicalement,

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...